AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jonathan Rivers
« »
avatar
◊ Avatar : Gaspard Ulliel
◊ Age : 32 ans
◊ Messages : 26
◊ Ici depuis : 28/10/2016

MessageSujet: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 15 Mar - 13:10



La douceur du pardon

Jon a passé la nuit chez Justine et Jane et, pour une fois, il ne l'a passé dans aucun de leur lit mais bien sagement sur le canapé. Après les événements récents et le retour de Justine depuis seulement quelques jours, les trois amis n'ont pas su se séparer la veille. Perdus dans des conversations, des rires et quelques boissons réjouissantes.
Jane dort encore alors que la mélodie de l'eau chantonne jusqu'aux oreilles étourdies du brun. Il ouvre doucement les yeux avant de s'étirer de tout son corps et de pousser un léger grognement. Il se redresse en passant une main dans ses cheveux rebelles, observant brièvement les lieux pour se rappeler où il se trouve. Il souffle, se lève, attrape ses affaires et file jusqu'à la salle de bain. Jon ouvre la porte après avoir toqué.

« C'est moi Ju'. J't'embête juste deux s'condes. » Lance t-il en entrant.

Plus vraiment de pudeur entre eux, et ce depuis déjà quelques années. Si Justine et Jon ne sont pas en couple, ils se connaissent par cœur - et dans tout les sens du terme. D'autant plus que, en ce moment même, le rideau de douche les sépare et Jon ne cherche pas a voir plus que ce qu'il entend. Il pose ses affaires sur une chaise et, en caleçon, se met devant le miroir en passant une main sur son menton.

« Si j'débarque comme ça pour mon premier jour, j'risque de pas faire long feu. » Ajoute t-il en constatant la fine barbe qui s'est installé contre sa mâchoire.

Il se rase donc, jetant de bref coup d’œil à ce rideau qui, il y a encore quelques jours, aurait pu être très frustrant. Il ne l'est pas, il ne l'est plus. Ce qui s'est passé entre Jane et lui a tout changé dans l'esprit du brun. Il n'est pas sur de ses sentiments. Ce qu'il, en revanche, c'est qu'il n'a jamais ressentit ça pour personne.

Perdu dans ses pensées, Jon sursaute légèrement en entendant la sonnette d'entrée retentir.

« T'embête pas, j'y vais. » Lance t-il en rinçant son visage et en attrapant une serviette pour l'enrouler autour de sa taille.

Le brun se dirige donc jusqu'à la porte d'entrée, qu'il ouvre sans même prendre la peine de regarder à travers le judas pour savoir à qui il a affaire.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
The Artist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 15 Mar - 13:11



La douceur du pardon

Elijah se tient là, devant la porte, une enveloppe dans la main. Il regarde fixement le nom gravé sur la petite plaque de bronze, clouée juste au dessus du judas ; Un nom qui capte son esprit depuis qu'il l'a vu pour la première fois. Il entend des pas venir jusqu'à lui mais ce n'est pas le parfum de Justine qu'il capte. Le loup fronce légèrement les sourcils alors que la poignée s'abaisse pour dévoiler Jonathan, dans une tenue qui porte forcement à confusion. Le cœur d'Elijah se sert subitement, douloureux, alors que des images d'une nuit torride entre les deux amis lui viennent à l'esprit. Serait il jaloux? Oui, sans aucun doute. Justine n'est pas à lui, certes, mais il en est indéniablement amoureux. Il le sait.
Jon fronce les sourcils alors qu'il ne reconnait pas la personne face à lui, du moins presque pas. Son visage lui dit quelque chose mais... il n'arrive pas à se souvenir.

« Bonjour... c'est pour quoi? » Demande Jon, perturbé.
« Je viens voir Justine, elle est là? » Répond Elijah, un peu froidement.
« ... Ouep. Elle est sous la douche. » Rétorque alors le brun en se gonflant légèrement le torse. « J'peux savoir qui la d'mande? »
Elijah laisse un sourire paraître au coin de ses lèvres ; un sourire plutôt mauvais. « T'a qu'à lui dire que c'est le grand méchant loup. »
Jon est surpris. Il reste un instant bouche bée, puis se reprend. « O-k.. J'vais la chercher. »

Alors, Jon referme la porte au nez du blond qui crispe les poings. Frustré de resté sur le palier, mais surtout de renvoyer cet homme prêt de Justine. Alors, culotté, il entend quelques secondes avant d'ouvrir la porte et d'entrer. Il avance doucement dans l'appartement en observant les lieux. Les meubles, la décoration, les photos... photos qui attirent son attention. Il s'avance vers l'étagère où plusieurs d'entres elles sont entreposés. Il voit des images de Justine, des images de Jon ainsi que celles d'une autres fille. Jane il suppose. Elijah n'a jamais eu l'occasion de la rencontrer, pas plus que Jon d'ailleurs... Quoi qu'il en soit, le trio semble soudé.

Pendant ce temps, Jon débarque dans la salle de bain et se poste de nouveau devant le miroir afin de se parfumer, attendant que Justine l'interroge sur l’identité du visiteur, avant de répondre.

« Un type bizarre qui s'fait app'ler le grand méchant loup... j'l'ai planté d'vant la porte. » Lance t-il hautainement. La gueule du type blond de lui revient pas, et encore moins son attitude.
...

Elijah, observant toujours les photos, se redresse en entendant des pas arriver dans le salon. Il se retourne et pose ses yeux clairs sur Justine, le visage impassible... et terriblement ténébreux.

« Bonjour Justine. »

Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 22 Mar - 21:55



Illusion parfaite


Thème


Rentrer avait été long. Peut-être trop pour la jeune femme. Jane l'attendait sûrement avec impatience. Elle voulait savoir si Jonathan était là. Si les sorts d'Elijah avait bel et bien fonctionné. S'il était toujours en vie. Elle avait envie de se blottir dans ses bras, de pleurer ce qui devenait maintenant un passé. La jeune sorcière savait parfaitement qu'un jour où l'autre, elle devrait dire adieu aux humains qui l'entouraient. Elle n'en avait pas le courage pour le moment. Elle n'en aurait pas la force. Ils étaient ce qui se rapprochait le plus d'une famille pour elle. Ceux qui avaient remplacé l'absence qui avait toujours été présente dans sa vie. L'absence d'une mère qu'elle avait maintenant comprise mais qu'elle ne pouvait que haïr lorsqu'elle n'était qu'une enfant.

Elle avait passé la soirée avec eux. Jane s'était blottie dans ses bras comme une petite créature perdue et elle avait pleuré, encore en encore. Ils avaient eu peur. Elle ne perdit pas une seconde pour leur donner son nouveau numéro et lorsqu'elle sortie le nouvel I-Phone qui brillait dans ses mains, les yeux de Jonathan s'écarquillèrent de stupeur. Elle lui raconta tout. Dans le moindre détail. Omettant seulement la mort du brun. Elle se sentait encore bien trop coupable pour lui dire la vérité.

Ils avaient bu comme des trous et lorsqu'elle se leva, elle sentait des démons danser dans sa tête. Elle se jeta dans la salle de bain et sauta sous la douche, laissant l'eau brulante faire couler son maquillage. Elle avait oublié de faire disparaître de son visage les lourds traits noirs et ombrés qu'elle s'était appliquée sur les yeux.

J'espère que t'as pas trop mal à la tête. Qu'elle lança en explosant de rire et en pointant son visage à travers le rideau.

Elle fini par retourner à sa douche, simplement rompu par le hurlement de la sonnette qui lui fait grincer les dents. Elle a mal à la tête et voilà que ses voisins reviennent lui casser les pieds. Ont-ils vraiment fait tant de bruit la nuit précédente ? Elle n'en sait rien mais une chose est certaine, elle ne peut s'en souvenir. Jonathan fini par revenir et, les sourcils froncés, Justine sort de la douche, enroulant une serviette autour de sa poitrine.

C'était qui ?
« Un type bizarre qui s'fait app'ler le grand méchant loup... j'l'ai planté d'vant la porte. »

Elijah...

La sorcière sort de la salle de bain, sans même prendre la peine de se rahbiller. Seule la serviette blanche cache son corps et ses cheveux mouillés l'éloigne plus que jamais de la femme que le loup a connu pendant plus de quatre jours. Elle plante ses poings sur ses hanches, les sourcils toujours aussi froncés, aucun sourire sur les lèvres. Comment ose-t-il se pointer ici ?

Qu'est ce que tu fous là ? T'pourrais prévenir ? Genre, j'ai un téléphone et t'as même foutu ton numéro dedans...

Sa mauvaise humeur est maladive. Comme toujours. Son mal de tête n'arrange rien.



Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Jeu 30 Mar - 19:13



La douceur du pardon

C'est après son "bonjour" que le loup s'aperçoit de la situation, notamment de la tenue dans laquelle se trouve Justine. Ses yeux d'azurs ne peuvent alors s'empêcher de la contempler rapidement, de haut en bas, s'embrasant d'une flamme ardente qui fait violemment grogner le loup à l’intérieur de lui. Puis, brutalement, sa prise de conscience le poignarde en plein cœur. Jonathan et Justine sont trempés, à moitié nues dans un appartement vide. La sorcière est de mauvaise humeur, lui donnant l'impression de la déranger ou pire, de l'interrompre. Sans parler de cette odeur épouvantable ; l'alcool remonte dans ses narines à l'odorat trop sensible. Il tombe mal, très mal.

Alors, le regard d'Elijah se détourne et une tristesse évidente apparaît sur son visage. Une tristesse contre laquelle il ne peut pas lutter, comme un déchirement. Effaçant l'humeur enjoué qu'il détenait il y a encore quelques minutes.

« Je suis désolé. Je ne voulais pas... vous déranger. » Lance t'il, la voix troublée par la situation et ses sentiments douloureux.

Il décide aussitôt de faire ce pourquoi il est venu et ainsi, de couper court. En relevant ses yeux vers son visage taché de maquillage, il s'efforce de lui sourire, presque mal à l'aise.

« Tiens. Je voulais te les donner en main propre. » Dit il en lui tendant l'enveloppe. Il l'observe l'ouvrir et, alors qu'elle sort deux billets, ajoute. « Joyeux anniversaire. »

Non. Il n'a pas oublié. Elijah n'oublie jamais. La naissance de Justine a été pour lui un second souffle de vie. Il se souvient, aussi loin que cela puisse paraître, il se souvient comme si s'était hier.
Les billets sont des places VIP pour un match de football américain. C'est la grosse équipe de la ville qui joue, les San Francisco 49ers, afin de jouer leur place au NFL. Ici, ce sport est très réputé. Un sport national, presque une religion. Justine ne peut qu'aimer, enfin il l'espère, surtout qu'ils seront assis aux meilleurs places.

« Je pensais que tu pouvais y aller avec Jane mais... du coup je t'en ferai passé une troisième pour ton petit copain. » Réplique t'il, sans attendre d'autre réaction de sa part et, bizarrement, avec un ton de voix calme.

Pour lui, ça parait évident. Justine sort avec ce type. Si il meurt d'envie de s'interposer, il n'a pas le droit. Il se soumet... pour la première fois de sa vie, et la douleur se lit dans son regard comme dans un livre ouvert. Il se racle la gorge en passant une main dans ses cheveux, entrouvrant les lèvres pour ajouter autre chose, mais Jon débarque ; Faisant d'une manière agaçante comme chez lui. Il s'approche de Justine en apercevant les places, foudroyé par le regard d'Elijah.

« Oh super​ chouette! Des places pour du football! En quel honneur? » Lance t'il réjouit, en grand fan qu'il est. « En plus c'est les 49ers! A ce qu'il parait ils ont été racheté. C'est vrai? » Demande t'il en levant les yeux vers le blond.
Il sert les dents avant de lui répondre simplement. « A ce qu'il parait, oui. »

Il le sait, évidement, puisque cette équipe lui appartient depuis quelques temps. Jon pose un bras autour des épaules nues de Justine et l'embrasse sur la joue.

« Tu va bien évidement emmener l'homme de ta vie avec toi, hein ? » Demande t'il, à la fois ironiquement et sérieusement, suppliant comme un enfant.

L'homme de sa vie... Elijah ne peut tout bonnement pas resté une seconde de plus. Ce garçon l'agace et le frustre jusqu'à une limite dangereuse, que lui seul connait. Si le loup vient même a regretter de l'avoir sauvé, c'est qu'il est en alerte rouge et qu'il y a véritablement un problème. D'ailleurs, son apparence a changé. Son visage est de nouveau paré de sévérité et de ténèbres. Un masque idéal pour cacher sa douleur.

« Je vais pas vous déranger plus longtemps. passe une bonne journée, Justine. » Lance t'il, la voix partager par la douleur, la rage et la déception.

Alors, Elijah se tourne pour rejoindre la porte de sortie.

Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 31 Mar - 10:43



Illusion parfaite


Thème


Là elle ne comprends plus tout. Des places, pour son anniversaire ? Comment peut-il savoir qu'elle adore le football ? Peut-être tout simplement qu'elle est comme la plus grosse majorité des américains. Elle fronce pourtant les sourcils, avant d'entendre des mots qui la font tiquer. "Petit copain".... Jonathan ? Jamais, plutôt mourir que de sortir avec son meilleur ami. Si, et ce n'est un secret pour personne, ils ont couché ensemble, il est hors de question pour la sorcière de sortir avec le brun. Non pas qu'il ne soit plaisant à regarder mais elle ne pourrait le supporter plus de quelque minute. Quand bien même. Elle est bien trop libre pour accepter de s'attacher à quelqu'un et son coeur est surtout bien trop réduit en miette qui ne parviennent à reprendre forme humaine pour s'offrir. Il saigne encore bien trop des restes de son réel petit ami, mort sans avoir le temps de dire ouf.

Elle se détache de l'étreinte de Jonathan, lui envoie le plus noir des regards et, dans le même mouvement, bondit dans la direction d'Elijah. Il ne va pas partir de la sorte. Justine a bien trop de questions qui lui brûlent encore la gorge pour le laisser disparaitre. S'ajoute à ça son mal de tête qui ne la rend pas le moins du monde tolérante ou patiente.

Who who who ! Attend quatre secondes ! jette-t-elle en l'attrapant par le bras. Comme d'habitude, sa peau s'embrase mais elle rejette tout d'un bloc ce qu'elle peut ressentir. La magie la trahit déjà bien trop pour qu'elle accepte de la laisser contrôler son corps. Jonathan, mon petit ami ? T'as fumé Elijah.

Son sourire ne ment pas. Elle rit de lui. Il est ridicule mais fort mignon dans sa jalousie presque maladive. De quoi a-t-il peur ? De toute manière, Justine n'a pas le choix. Isolda a choisi pour eux voilà des siècles et quoi qu'elle face, elle finira par tomber dans les bras de l'Alpha. Son libre arbitre est uniquement là pour la faire haïr la déesse et ce qu'elle oblige.

Par contre, je serais en effet pour une troisième place. C'est toi qui invite alors il est normal que tu viennes avec moi. Ses lèvres se parent d'un immense sourire alors qu'elle lève à nouveau les yeux au ciel. Jo... Mon petit ami. Quelque fois vous me déprimez tous autant que vous êtes. Ses derniers mots sont murmurés dans sa barbe mais font grandir son sourire qui se propagent jusqu'à ses yeux.

En tout cas, tu vas pas partir si vite. Tu veux boire un truc ? J'allais faire du café et de toute façon Jo va partir.

Elle lâcha alors le bras d'Elijah, qu'elle n'avait pas quitté pendant toute sa micro tirade. Elle se traîna jusqu'à son meilleur ami et, sans avoir besoin de se dresser sur la pointe des pieds, elle murmura à son oreille, espérant qu'Elijah et sous ouïe lupine ne puisse pas l'entendre.

Tu devrais filer au boulot, je crois qu'il va t'arracher la tête autrement. Les loups sont territoriaux.

Elle éclata d'un léger rire, qui cachait parfaitement ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle. Jamais Elijah ne la posséderait, qu'importe ce qu'il se passerait entre eux -si un jour cela arrivait-.

Jane est déjà partie où elle dort encore ? Demanda-t-elle alors, soudainement beaucoup plus sérieuse. Elle avait cours ce matin...


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 7 Avr - 21:01



La douceur du pardon

Elijah se tend subitement en sentant les mains de Justine agripper son bras. Si ça n'avait pas été elle, la réponse à ce geste aurait été violente ; on ne touche pas a l'alpha sans son autorisation, et si seulement on arrive à l'avoir. Il se contente de se tourner, jetant un bref coup d’œil à ces doigts qui le touchent en laissant une esquisse de grimace paraître sur son visage, avant de planter ses yeux dans les siens, impassible. Elle se moque de lui mais, quelque part, elle le rassure également. Quoi qu'il se passe entre elle et Jonathan, ils ne sortent pas ensemble. Il a encore une chance alors, non? Quoi qu'il en soit, il ne se doute pas des aprioris que la jeune femme a sur leur futur relation. Elle doit apprendre que la magie n'a aucun impact sur le cœur. On ne peut pas forcer a aimer.

Elijah est plutôt surpris alors qu'elle réclame une place pour lui, afin qu'il l'accompagne. Ça le rassure également de savoir qu'elle veut encore passer un peu de temps avec lui, après tout ce qu'elle a vu. Même si il a fait beaucoup de chemin depuis, Elijah a toujours honte. Vivre avec son passé n'est pas chose facile et, parfois et malgré son statut d'alpha, il se sent misérable. En dessous de tout. Écraser par un destin qu'il ne souhaite à personne.

« Je te remercie. Mais j'ai déjà ma place. » Répond t'il alors.

Et une place de choix.
Un léger sourire naît sur ses lèvres alors que la sorcière semble se détendre et l'invite a boire un café. Peut être ne la dérange t-il pas autant qu'il n'y parait?

« Pourquoi pas. » Lance t-il alors, tandis qu'il souffle doucement quand les mains de la jeune femme le lâche enfin. Laissant ses muscles se détendre douloureusement.

Il aurait aimé apprécier ce contact et pourtant, ce n'est pas le cas. Lorsqu'on le touche ainsi, il a la désagréable impression qu'on l'entaille avec une infinité de minuscules poignards. Alors, le plus souvent, il prend sur lui. Sinon il refuse qu'on le touche.
Elijah avance de nouveau dans la pièce, évitant d'observer les deux amis. Il hausse un sourcil en entendant les murmures de Justine mais fait mine de n'avoir rien entendu. Décidément, la sorcière a bel et bien décidé d'enfoncer Elijah six pieds sous terre en se moquant ainsi de lui. Elle ne risque rien de toute manière, du moins pas aujourd’hui. C'est son anniversaire après tout, non?

Jon sourit mais ne rit pas vraiment, plutôt inquiet. « Ouai.... d'toute manière j'allais partir. » Répond t-il en jetant un bref coup d’œil à Elijah et avant de se diriger vers ses affaires, qu'il range en vrac dans son sac. «Elle dort encore j'crois. Vu c'qu'on c'est mit hier, elle a bien fait. » Réplique t-il en souriant malicieusement alors qu'il voit le blond froncer les sourcils, sans pour autant les regarder. Une fois que ses affaires sont rangés, il balance son sac sur son épaule et se rapproche de la jeune femme pour l'embrasser affectueusement sur le front. « Ju', fait attention, d'accord? » Murmure t-il en plantant ses yeux inquiets dans les siens. Il lui sourit, avant de la contourner et de se diriger vers la porte. « A plus vieux! » Lance t-il dans la direction d'Elijah.
« Salut. » Répond ce dernier en s’asseyant sur l'une des chaises hautes du bar de la cuisine.

Silencieusement, il observe Justine lui préparer le café. Il ne sait pas si elle se rend compte de la situation, mais la tenue de la jeune femme la rend terriblement attirante, terriblement sexy. Les yeux d'Elijah ne peuvent s'empêcher de la contempler. Ils s'illuminent d'ailleurs d'un brasier qu'elle seule est capable d'allumer, du moins de cette manière. Son cœur tambourine dans sa poitrine alors qu'il le sent hurler. Si Elijah n'avait pas de retenu, il lui aurait sauté dessus dès lors que la porte de l'appartement s'était fermé derrière Jon. Justine joue inconsciemment à un jeu dangereux.
Puis une question le turlupine, le ramenant quelque peu à la raison. Il aimerait mettre au clair ce qui se passe entre elle et lui. Pour cela, il n'hésitera pas à poser des questions ou a donner des réponses directs et personnelles.

« J'aimerai te poser une question si tu veux bien. » Annonce t-il pour capter son attention avant de demander. « Tu crois véritablement faire partie de... mon territoire? »

Il la fixe d'un intense regard en attendant sa réponse. Elijah aimerait qu'elle en fasse partit, il n'y a aucun doute, mais jamais il ne la contraindra à ça.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 25 Avr - 19:34



Illusion parfaite


Thème


Voilà qui est mieux. Elle lui offre un sourire, avant de rouler à nouveau des yeux. Que ce soit Elijah ou Jonathan, elle les trouve aussi stupides l'un que l'autre. Ne peuvent-ils tout simplement pas arrêter de se battre pour quelque chose qu'ils n'auront pas ? Les deux hommes sont charmants, différents mais le coeur de Justine n'appartient à personne. Durant une seconde, elle aimerait leur faire comprendre. Pour mieux se rendre compte que c'est inutile. Ils sont ses amis, du moins pour le premier des deux. Qu'est ce qu'est l'autre. Même elle ne le sait pas vraiment. Un homme aux côtés de qui elle devrait vivre. Sans une seule parcelle de libre arbitre pour choisir. Juste pour faire un énorme pied de nez au destin, elle a envie de refuser. Mais Isolda n'est pas stupide et a très bien jeté son sort. Elle est attirée par le loup, plus que part aucun autre homme. Elle a envie de hurler. Elle se contente du silence. De toute manière, que pourrait-elle faire ?

Elle lâche Jonathan de l'oeil alors qu'il passe la porte et qu'elle se dirige vers la machine à café. Elle a besoin de quelque chose de fort pour la reveiller une bonne fois pour toute. La machine se met en marche, alors qu'elle croise les bras sur sa poitrine à la question du loup. Ses yeux bleus se portent jusqu'à l'Alpha mais elle ne répond pas tout de suite. Une moue s'affiche sur ses lèvres, mélange d'un soupir qu'elle retient et de l'envie qu'elle a de l'étrangler. Elle se retient pourtant. Après tout, lui n'a rien fait d'autre que de l'enlever à moitié jusqu'à une île où elle remettrait bien assez vite les pieds.

C'est toi qui gère ton territoire. Si j'en fais parti, je ne l'ai pas choisi. Comme tout ce qui arrive maintenant dans ma putain de vie.

Il n'y a aucune rage dans ses paroles. Tout est dit sur un ton glacé alors qu'elle le fixe, sans colère. Elle est froide, comme jamais elle ne l'a été. Justine n'est plus la chaleureuse jeune femme qu'il a emporté sur cette île. Elle n'a plus le droit de l'être. Maintenant, elle se doit d'être forte. D'être la digne héritière de sa grande mère. Elle n'a plus le droit d'être ce qu'elle désire. Ils lui prendront tout. Sans même une excuse.

Elle récupère entre ses mains la cafetière, sort un bol pour Jane et ne lui adresse plus un seul mot ou un seul regard. La jeune femme se dirige vers la chambre de sa meilleure amie, à laquelle elle toque doucement. Aucune réponse, comme elle s'y attendait. Elle s'assoit pourtant à ses côtés, avant de lui murmurer de se reveiller. Jane fait pour la première fois depuis longtemps son âge ainsi prise dans les bras de Morphée. L'humaine est si loin de leur monde et pourtant si bien prise entre ses griffes. Un simple frison s'empare de la peau de la sorcière alors qu'elle la touche et que les images glacés des vampires s'inscrivent dans son esprit. Ils la tueront. Lentement... Si Justine ne fait rien avant.

Lève toi Janou. Faudra qu'on parle après. Elijah est là, évite de te trimbaler en culotte.

Un simple rire étouffé et la sorcière quitte la chambre de la jeune fille. Elle ne rejoint pas directement le loup. Non elle retourne jusqu'à son armoire, prend le premier pantalon et le premier haut qui lui tombe sous la main avant de retourner dans le salon. Elle s'assoit alors à côté de lui, sur une des chaises hautes, croisant à son tour ses longues jambes après s'être servie un café.

De toute manière, Isolda a choisi. La question du territoire se pose pas, j'vais devoir aller sauver les fesses de tous les loups que je croise.


Crédit ☸ Benedict L. Mills
[/quote]

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 25 Avr - 20:32



La douceur du pardon

Elijah la fixe de ses grands yeux bleus, épaté par toute la froideur dont elle fait preuve. Est-elle capable d'une telle cruauté envers lui? Alors qu'il fait tant d'effort. Elle n'en a peut être pas conscience, elle ne le connait pas assez pour ça. Il serre les dents et reste muet tandis qu'elle apporte la cafetière jusqu'à la table, ainsi qu'un bol. Puis elle disparaît, il la regarde s'éloigner avant de soupirer longuement. Qu'est ce qu'il va bien pouvoir faire pour lui faire comprendre que ce qu'il ressent n'a rien a voir avec Isolda? Pour lui montrer la différence entre ce qu'ils doivent faire, et ce qu'il aimerait qu'ils fassent. Il passe une main dans ses cheveux avant de grimacer subitement.

Il voit cette jeune fille brune, perdue entre les griffes acérées de vampires sans scrupule. Leurs dents se plantent avidement dans sa gorge, et leurs assauts blessent ses cuisses d’hématomes violets. Il sent le sang bouillir tout autour d'elle. Comme un poison, la drogue s'insère vicieusement jusqu'à son esprit, lui faisant oublier la douleur. Lui faisant perdre raison, jusqu'à même faire disparaître son instinct de survie.

Il cligne plusieurs fois des yeux pour se défaire de cette vision effroyable. Serrant les dents, il passe ses mains sur son visage en laissant un bref grognement sortir d'entre ses lèvres. Il tourne la tête vers le couloir où a disparu Justine ; Cette fille serait-elle cette fameuse Jane? Il s'en doute. S'il ne pensait pas être capable de voir de tels choses au travers de l'esprit de Justine, il sait toutefois que ces aventures doivent cesser. Elles mettent la vie d'une humaine inconsciente en danger, et surtout celle de Justine.
Enfin, la sorcière réaparait, vêtu cette fois ci. Elijah serait presque déçu, mais il faut dire qu'elle lui plait, même dans cette tenue. Elle s'assoit à coté de lui et, une nouvelle fois, leur proximité le fait frisonner. Il ne perd pas pieds pourtant, et fronce les sourcils à sa remarque.

« Met les choses dans le bon ordre, les loups sauveront bien plus tes fesses que tu ne sauvera les leurs.» Réplique aussitôt Elijah avant de se lever de sa chaise pour faire un pas vers elle. Posant sa main sur la table et l'autre sur le dossier de sa chaise, comme pour l’emprisonner entre ses bras. Réduisant ainsi leur distance, il ancre son regard grave dans le sien. « Ecoute Justine, je n'sais pas ce que tu crois qu'il se passe entre nous. Mais si tu ne veux pas faire partie de ce que tu appel grossièrement mon territoire, tu n'en fera pas partie.» Il souffle avant de continuer. « Je ne t'ai pas montré mon passé pour t'obliger à quoi que ce soit. Je l'ai fais pour essayé de te convaincre. Seulement. Certes, j'ai été plutôt insistant et brutal, mais je n'ai pas eu d'autres choix à ce moment là. J'étais désespéré de ne serais qu'imaginer à nouveau tout p...» Il s’interrompt en baissant les yeux, désolé. Alors, il retire sa main pour lui laissé plus d'espace. « Tu est seule maîtresse de tes choix. Considère nous plutôt comme des alliés libres de leurs actes, non comme des prisonniers forcés de satisfaire leur destin. Si tu veux que je disparaisse, je disparaîtrais, mais ne compte pas sur les vampires pour le faire. Et si tu n'est pas convaincu de ça... je ne devrais pas être là, à passé pour le dictateur que je ne suis pas.» Il perd de la prestance, laissant ses épaules retomber légèrement. Presque blessé qu'elle n'admette pas que ses propres sentiments viennent de lui, pas d'autre chose. Qu'il est là, pour elle, et pas pour autre chose. « Je ne suis l'alpha que de ma meute, Justine, et tu n'en fais pas partie. Tu... tu est différente pour moi, mais tout aussi importante.» Il se recule, attrape une tasse et se serre lui même un café. En se faisant, il finit par dire. « Et sache que, pour ma part, je suis convaincu d'une chose. Isolda n'a rien a voir là dedans.»

Alors, il porte le café chaud jusqu'à ses lèvres, buvant la tasse d'une traite. Qu'est ce qu'il aurait aimé que ce soit de l'alcool fort, pour le calmer. Il repose la tasse avant de faire quelques pas dans la pièce, jusqu'à pouvoir regardé par la fenêtre. Il a besoin d'air, il a besoin de prendre ses distances. De calmer ce désir oppressant de se jeter sur elle. Pour l'aimer, et pour la blesser.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 2 Mai - 22:49



Illusion parfaite


Thème


Elle se retenait pour ne pas exploser. Pour ne pas lui cracher au visage tout ce qui se tramait dans son esprit, tout ce qui menaçait à chaque seconde de la faire éclater en sanglot ou dans la plus noire des rages. Il ne comprenait pas. Il n'imaginait pas. Lui avait toujours sut ce qu'il était et ce qu'il serait amené à faire. Lui avait peut-être souffert mille mot lorsqu'il n'était qu'un gamin mais il savait qu'un jour, il deviendrait ce loup doré dont parlait la prophétie. Elle... Elle avait tout ignoré jusqu'à ce qu'on lui explique tout. Elle savait pour la magie et les vampires. Mais elle ne savait pas être impliquée à ce point dans une guerre qui n'était pas la sienne ! L'image de Jane vola un instant devant ses yeux et elle tenta de faire disparaître la vision du cou couturé de morsure de la jeune étudiante. Elle soupira, une seconde, plongeant ses yeux loin de la vision du loup. Ses lèvres se portèrent à son café mais elle n'eut pas l'occasion alors qu'il se redressait, capturant sa présence dans un étaux de fer. Il ne la touchait pas mais elle se sentait soudainement prise au piège avec son bras lui coupant toute possibilité de se relever. Il ancra son regard dans le sien et elle le soutient avec morgue. Croit-il réellement qu'elle allait baiser les yeux ? Qu'importait le feu de ses prunelles, il ne pouvait que rêver de la voir incliner la tête.

Ecoute Justine, je n'sais pas ce que tu crois qu'il se passe entre nous. Mais si tu ne veux pas faire partie de ce que tu appel grossièrement mon territoire, tu n'en fera pas partie.» Il souffle avant de continuer. « Je ne t'ai pas montré mon passé pour t'obliger à quoi que ce soit. Je l'ai fais pour essayé de te convaincre. Seulement. Certes, j'ai été plutôt insistant et brutal, mais je n'ai pas eu d'autres choix à ce moment là. J'étais désespéré de ne serais qu'imaginer à nouveau tout p...»

Les traits de la sorcière se détendirent, un instant, la barre têtue sur son front disparaissait. Elle aurait voulu lui dire de ne pas en ajouter plus, qu'elle avait comprit mais il ne lui en laissa pas le temps et enchaîna sur d'autres mots alors qu'il retirait sa main. Elle ne le quitta pas des yeux durant sa courte tirade. Le loup perdait de cette morgue qu'il avait si bien affichée. Elle sentait qu'elle le touchait dans ses refus et dans sa haine totale de tout ce qu'obligeait Isolda sur leur vie. Mais elle avait l'impression d'avoir perdu sur libre arbitre et de le sentir filer très loin d'elle, comme si elle n'était qu'un jouet entre les doigts capricieux du destin.

Elle baissa alors la tête et ne répondit pas immédiatement. Le silence se fit lourd, presque oppressant. Elle ne parlait pas car elle ne savait que trop bien les mots qui auraient pu sortir de sa bouche. Elle ne voulait lui confier sa peur, elle ne voulait lui murmurer ses terreurs. Elle s'enfonçait dans son silence pour ne pas avoir à lui avouer trop de chose. Elle n'était pas une louve. Elle n'en avait pas la force. Aurait-elle seulement la force de suivre cette prophétie écrite pour elle ? Justine n'en avait aucune idée.

Le silence fut rompu par une Jane qui s'étirait en baillant. La jeune fille n'avait apparemment pas compris les mots que lui avaient soufflé Justine. Son tee shirt n'était pour une fois pas trop grand et laissait apparaître ses longues jambes galbées ainsi que la culotte en dentelle noire qu'elle portait. La jeune fille ne vit pas le loup dans son coin et vient planter une bise sonore sur la joue de sa meilleure amie.

J'ai pas assez dormi Ju'... Pourquoi tu m'as réveillée...
Range ton popotin Jane. On a un invité...

La concernée se retourna brutalement et Justine ne pouvait que parfaitement imaginer l'expression horrifiée qui s'affichait sur son visage. Pourtant, Jane ne bondit pas dans sa chambre et se fendit simplement d'un petit salut qui manquait clairement de conviction. Elle se précipita derrière le bar, récupérant un bol et un paquet de céréale. Le silence revient. Interminable. Justine fini pourtant par le rompre.

Elijah. Je te présente Jane, ma colocataire.

Jane rougit jusqu'aux oreilles, restant derrière le bar et plongeant dans son bol de céréale en faisant mine de ne rien entendre. Justine soupira, avant de finir par se lever, posant sa boisson. D'un regard sévère, elle fit comprendre à sa meilleure amie qu'elles auraient une sérieuse discussion toutes les deux et elle se rapprocha d'Elijah.

Mon appart n'est pas immense mais les murs ont une bonne isolation. On devrait parler.

D'un sourire, elle l'invita à la suivre, jusqu'à sa chambre. Le loup rentrait pour de bon dans la bergerie, une bergerie qui puait l'odeur de Jonathan qui avait dormi, comme à son habitude, dans le lit de sa meilleure amie. Ils n'avaient pas couché ensemble la veille. Par voeux des deux partis. Justine n'avait pas le coeur à fêter leur réconciliation de la sorte.

Je ne sais pas ce qu'on a prévu pour nous Elijah. glissa la sorcière en s’assaillant sur son lit, récupérant contre elle une peluche offert lorsqu'elle était toute petite par une des dames chargées de s'occuper d'elle à l'orphelinat. Une de seule chose qu'elle avait gardé. Mais de toute façon, on ne peut pas faire grand chose contre. Autant que je te face confiance sur quelques points.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 5 Mai - 10:32



La douceur du pardon

Elijah reste muet, lui aussi ; Sentant que l'esprit de Justine cherche ses mots. Peut être ne veut elle pas s'ouvrir à lui, se confier. Après tout ils ne se connaissent pas depuis si longtemps. Tout en regardant le paysage de la ville qui se réveille, Elijah croise les bras sur son torse en soufflant puis, alors qu'il s'apprête a reprendre la parole, un bâillement exagéré retentit dans la pièce.
Il se retourne en laissant ses bras retomber le long de son corps puis, subitement, il se fige. Une jeune femme se tient là, dans une tenue très très légère. Son regard la scrute de haut en bas, comme si soudainement sa raison venait de lâcher prise. Son visage s'assombrit, ainsi que ses yeux pourtant si bleus... l'espace d'un instant, ils possèdent les pupilles furieuses d'une bêtes sauvages ; Dangereusement similaire à celles des vampires. Mais Elijah fronce les sourcils en inspirant, comme si il luttait contre ses instincts prédateurs bien plus cruels qu'on ne peut l'imaginer, et il détourne le regard.
« Salut.» Lance t-il simplement a son tour avant de souffler. C'est au bout de quelques secondes de silence pesant que Justine prend la peine de la présenter. Enfin, il relève le visage vers elles, impassible ; Presque agréable avec un petit sourire sur ses lèvres. « J'avais deviné. Ravie de faire ta connaissance Jane, Justine m'a beaucoup parlé de toi.» Et ses visions aussi.
Puis son attention se reporte sur la sorcière qui vient à lui et qui lui propose de parler. Rassuré et soulagé, Elijah acquiesce d'un geste de la tête. Il craignait que l'arrivée de Jane mette fin a leur conversation, du moins a ce qui y ressemblait. Il la suit donc et, alors qu'il entre dans la chambre, il se stoppe brutalement ; Laissant une demi seconde cet air sombre parait son visage tandis que ses sourcils se froncent. Il devine que cette chambre appartient a Justine puisque son parfum envoûtant est largement dominant, toutefois il sent au travers de ça l'odeur de l'homme qu'il a croisé tout à l'heure : Jonathan. Est ce qu'elle lui a mentit? Ne sort elle vraiment pas avec ce type? Il n'en sait foutrement rien. Quoi qu'il en soit, maintenant, il est sur qu'ils couchent ensemble et ça le frustre à un point que lui même n'aurait imaginer.

Il s'avance pourtant en soufflant, prenant une nouvelle fois sur lui. Il ferme la porte derrière lui et observe le lieu, le petit coin secret de Justine qu'il ne pensait pas visiter si vite. Son attention se reporte sur elle alors qu'elle parle. Elijah est surpris, presque attendri alors qu'il la voit si vulnérable, si craintive d'un avenir dangereux qu'elle ne connait pas. Pourtant, jusque la, elle paraissait si forte... le loup est rassuré. Il n'est pas le seul a craindre le jour qu'est demain.
« Merci.» Finit il par dire et il ajoute, alors que Justine relève la tête, semblant interrogative. « Merci d'essayer de me faire confiance. Je n'ai pas l'habitude d'avoir cette chance... les loups sont excessivement exigeants. » Il sourit soudainement, amuser. « Tu la peut être déjà remarqué d'ailleurs.»
Alors il s'avance vers elle et s'assoit à ses côtés. Il se penche en avant, posant ses coudes sur ses cuisses en liant ses doigts. Il tourne la tête vers elle et lui sourit, se voulant rassurant.
« Avant d'envisager quoi que ce soit, laissons nous le temps et apprenons d'abord a nous connaitre d'accord? » Il se redresse et, contre toute attente, se laisse tomber en arrière pour se coucher sur le lit. Levant ses bras gonflés pour croiser ses mains sous sa tête, il la regarde. « Interroge moi. Pose moi toute les questions qui te passe par la tête. J'y répondrais.»
Elijah n'a plus rien a voir avec cet homme sévère qui soigne minutieusement son image. Il semble si simple a présent, et pourtant si complexe.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 10 Mai - 23:00



Illusion parfaite


Thème


Le regard qu'il porte sur Jane ne plait pas à la sorcière. Il est vrai que sa colocataire est charmante mais un soupçon de jalousie vient fleurir dans le coeur de Justine. Elle ment sur le sentiment qui embrasse sa poitrine, elle ment sur cette jalousie qu'elle n'a que très peu éprouvée. Ses histoires se transforment en une fausse protection dont Jane n'a pas réellement besoin face à Elijah. Les joues rosées de sa meilleure amie veulent si bien dire la vérité. Jane subit, jour après jour et Justine ferme les yeux, incapable de la sauver dans l'océan dans lequel elle se débat. La sorcière a bien vue les marques sur les avants bras de la jeune fille. Elle a essayé de la raisonner. Mais elle n'est pas grand chose face à la piqure si agréable de la drogue. Elle fini pourtant par détourner les yeux et proposer au loup de la suivre. Il accepte, aussi peu étrange que cela puisse paraître. Justine n'a pas encore cerné le jeune homme bien trop particulier mais lentement, elle essaye de comprendre ses intensions et de les prévoir. Elle n'y parviendra sûrement jamais mais les brèves années qu'elle a fait à la faculté de psychologie l'ont formée. Elle n'a jamais continué... Pas assez d'argent pour cela et aucune banque n'acceptant de prêter à une orpheline dont personne ne pouvait garantir la réussite.

Seule la lumière de la chambre les éclaire à l'instant même où Elijah ferme la porte. Un merci à peine murmuré sort des lèvres de la sorcière, suivit d'un sourire qui a perdu toute la force de son caractère terrible. Ici, elle n'est plus que Justine. Pas une sorcière, pas une guerrière. Juste une jeune fille forgée par le destin.

« Merci d'essayer de me faire confiance. Je n'ai pas l'habitude d'avoir cette chance... les loups sont excessivement exigeants. » Il sourit soudainement, amuser. « Tu la peut être déjà remarqué d'ailleurs.»

Un sourire en coin étire les lèvres de Justine. Elle baisse la tête pour tenter de retenir son rire moqueur, qui meurt dans un silence. Il la rejoint, trop prêt. Elle ne peut mentir en sentant son coeur s'emballer dans sa poitrine. Les nombreux jours qu'ils ont passé ensemble avaient commencé à les rapprocher. Il ne lui laisse pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il se laisse tomber sur le lit. Ses bras se glissent derrière sa tête, faisant gonfler des bicepts que Justine n'avait que deviné sous les vêtements du loup. C'est un guerrier. Avec ses cheveux blonds un peu trop long et cette flamme dans les yeux, même un aveugle pourrait voir l'aura qui s'échappe de lui. Il a tout d'un animal sauvage, un animal dangereux qui fait pourtant aujourd'hui preuve de tant de douceur.

Ma mère. Tu l'as connu toi pas vrai. Toutes les questions. Justine a revu la mort de celle qui lui a donné la vie en boucle dans son esprit. Elle a pleuré, quelques heures sans pourtant se laisser le temps de s'abandonner à son deuil. Puis elle a accroché un sourire sur ses lèvres lorsque Jonathan et Jane sont arrivés. J'aimerais que tu me parles d'elle.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Jeu 24 Aoû - 11:54



La douceur du pardon

Elijah regarde la jeune femme alors qu'elle lui parle d'Aria. Le cœur du loup se serre alors ; tant parce que c'est la mère de Justine et qu'elle n'a jamais pu la connaitre, mais aussi parce qu'elle avait été importante pour lui. Il détourne alors le regard, mélancolique, en marquant une courte pause ; tentant de se rappeler d'elle dans les moindres détails.
« Aria avait les cheveux longs et châtains. Ils reflétaient la lumière du soleil de manière surprenante, comme s'ils la transformaient en d'infimes particules dorées. Ses yeux verts, toujours souriants, étaient très expressifs. Elle ne savait d'ailleurs pas cacher ses sentiments.» Un sourire apparaît alors sur les lèvres du loup. « Je me souviens que, quand elle riait, tout ceux qui se trouvaient autour d'elle riaient également. Elle était réservé mais généreuse. Elle aimait vivre dans la simplicité et offrait tout ce dont elle n'avait pas besoin. » Il souffle doucement. « ...Elle était toujours là pour moi, tout comme Catherine. Elle faisait partit de ma famille. » Alors qu'une lueur de tristesse naît sur le visage d'Elijah, ce dernier se reprend et se pare d'impassibilité ; ne jamais montrer ses sentiments. Mais, alors qu'il pose à nouveau son regard d'azur sur la jeune sorcière, les sentiments réapparaissent. Tendresse. Attirance... Amour? « En y pensant, tu est son portrait craché... mais je ne te regarde pas comme je la regardait. » Lance t-il alors.
Aria était pour lui une protectrice, une confidente, une sœur. Justine est différente. S'il est capable de se confier à elle ; bien qu'il faille faire encore des efforts ; jamais il ne pourra la considérer comme une sœur. Jamais il ne pourra se limiter à ça. C'est lui qui désir désormais la protéger. C'est lui désormais qui la désir, plus que tout au monde.
Tandis qu'un brasier fougueux éclaire son regard et que son cœur s'emballe dans sa poitrine. Il sert la mâchoire et se redresse, avant de se relever et de faire quelques pas dans la pièce. Un besoin soudain de s'éloigner d'elle, comme pour enchaîner le loup désireux de se calmer.
« A mon tour maintenant. » Il se retourne alors vers elle, appuyant son dos contre le mur d'en face en glissant ses mains dans ses poches. « Catherine m'a dit que tu avais suivis des cours de psychologie, pourquoi as-tu arrêté ? » Demande t-il avant qu'elle ne puisse lui réclamer des précisions de la manière dont il la regarde.
Oui. Il se passera bien d'éviter le sujet dont il a tendu la perche car, s'il part là dedans, il craint de ne jamais pouvoir s'arrêter.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Jeu 24 Aoû - 19:40



Illusion parfaite


Thème


Sa mère. Qui lui apparaît dans un souvenir qu'elle ne connaîtra pourtant jamais. Elle la voit, avec ce visage si semblable au sien mais illuminé par des magnifiques iris d'émeraude. Elle doit tenir sa blondeur de son père. Justine baisse légèrement la tête, essayant de se perdre dans les pensées d'Elijah. Mais elle ne sait lire à l'intérieur alors elle s'oublie dans les breves images qu'elle a pu déchiffrer des souvenirs qui lui ont été offerts. Elle n'a aucun souvenir. Pas même un sourire, pas même une comptine ou un murmure. Juste le vide, le noir le plus parfait. Rien d'autre que ses yeux qui s'ouvrent sur les murs trop colorés de l'orphelinat. Mais elle se laisse porter par les mots du loup, entraîne par son imagination à dessiner des traits sur le visage qu'il lui décrit. Elle a envie de prendre un papier et un crayon et de laisser le carbone dessiner ce que son esprit lui montre. Elle est assise sur son lit, une peluche entre les jambes et le moment est très mal choisi pour sortir.

La sorcière tique à la suite des mots du loup mais elle ne lui deverse pas sa rage au visage, pas cette fois. Elle est là pour écouter, pas pour hurler cette colère qu'elle ne comprends pas ou plutôt qu'elle refuse. Elle ne veut que ses sentiments lui soient souffler par quelqu'un d'autre. Depuis qu'elle l'a croisé au travail, Justine à l'impression de ne plus avoir le contrôle de sa vie. Comme si Isolda avait reprit place en elle, retrouvant son héritière pour mieux la diriger.

Pas assez d'argent. Les banques ne prêtent pas aux orphelins. J'aurais bien voulu continuer et puis j'ai dû payer mon appartement. Jane est ma colocataire mais je ne veux pas qu'elle paye la moitié. Elle travaille déjà.... bien trop pour payer ses frais de scolarité.

Un travail que Justine refusait. Voir Jane revenir plus fatiguée chaque jour et la gorge plus couturée de blessure lui arrachait le coeur. Alors elle faisait tout pour que sa meilleure amie ait moins besoin d'argent, espérant secretement que cela la détournerait de ce métier qu'elle était trop jeune et trop pure pour faire.

Mon tour. Le sourire de Justine était réel et éblouissant, loin de ceux qu'Elijah avait pu voir jusqu'à présent. Chez elle, la sorcière baissait les défenses qu'elle plaçait en face de tout de le monde.
Comment tu as retrouvé des loups pour l'île ? Enfin... Comment tu as retrouvé ton peuple ? Elle avait bien d'autres questions sur les loups. Des centaines de questions même. Qu'elle n'osait encore murmurer tant qu'Elijah n'avait répondu aux autres.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Jeu 24 Aoû - 23:27



La douceur du pardon

Elijah l'observe désormais, immobile, appuyé sur ce mur en face d'elle. Gardant quelque peu ses distances. Il l'écoute avec la plus grande attention, comme si ses mots comptent plus que n'importe quoi en ce monde. Elle n'a pas eu assez d'argent pour continuer ses études? Il aurait dû s'en douter. Il n'a pas été là assez vite pour elle. Il a fuit ses responsabilités en se réfugiant dans la violence, et il est resté beaucoup trop longtemps dans l'ombre. Faible. Le loup fronce les sourcils, frustré d'admettre ça. Il regrette tant de chose qu'il ne sait même pas si il pourra rattraper son retard et ses erreurs un jour.
Elijah aurait voulu rétorquer un "tu appel ça un travail?" lorsque Justine fait référence a l'emploi de Jane, mais il se retient. Il ne veut guère entamer une telle conversation avec elle, pas maintenant en tout cas. Si il veut les aider toute les deux, il doit le faire sans précipitation.

L'alpha se détend alors qu'il voit naître sur les lèvres de la jeune femme un sourire qu'il n'avait jusque là jamais vu. Il adore ça, la voir sourire. La sensation qui naît dans son cœur à ce moment là lui fait tant de bien qu'il semble être paisible, pour la toute première fois de sa vie. Il penche légèrement la tête sur le coté, curieux d'entendre ce qu'elle a à lui demander. Et il lui répond alors, franchement, et avec la plus grande des sincérités.
« Peu de temps après que Catherine soit venu me libérer, les vampires ont déserté l'île en la laissant telle quelle derrière eux. Les loups qui ont survécu à l'attaque sont alors revenu pour... » Elijah s’interrompt, comme si d'un seul coup son cœur venait de se serrer dans sa poitrine pour lui couper le souffle. *Pour se débarrasser des carcasses de leurs familles et pour reconstruire leurs maisons.* Il baisse alors la tête, l'air grave. « La meute s'est reformée, sans moi. Et l'île a reprit vie grâce à eux... je n'ai fais que les rejoindre. Tard. » Les yeux d'azurs du loup se relèvent, parés d'une certaine tristesse et ampli de regrets. Il aurait dû être présent, là aussi. Pour elle, pour eux. Elijah semble avoir tout fait de travers depuis sa libération. « Ils m'ont attendu des années, jusqu'à même pensé que je n'existais plus... et ils ont perdu espoir par ma faute. Depuis que je suis revenu je m'efforce de faire renaître cet espoir. Mais je crains de le faire en vain. Je n'ai pas l'impression d'être à la hauteur, ni même d'être à ma place, sauf quand... » Il interrompt à nouveau. La fixant. C'est lui désormais qui baisse sa garde, et il n'apprécie pas vraiment ça. Oui. Car en réalité il n'est à sa place qu’au prêt d'elle.
Elijah voit dans les yeux du Justine toute la curiosité, toute l'attraction que ses réponses engendrent en elle. Alors il décide de lui offrir encore plus, sans la faire attendre.
« Je passe mon tour. Pose moi une autre question. » Réplique t-il.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 25 Aoû - 12:08



Illusion parfaite


Thème


La grande bataille que Justine avait imaginé, lorsque les loups étaient venu récupérer leur île n'existait donc pas. Elle essaya de ne pas laisser ses lèvres se tendre sur un sourire. Les faits étaient tragiques et voilà qu'elle en riait. En vérité, elle essayait simplement de ne pas ressentir la peine de l'Alpha, de ne pas voir les images que ses pensées tentaient de lui rappeler. L'attaque, qu'elle avait vécu en tenant la main d'Elijah lui donnait envie de vomir tant elle avait sentit la douleur des siens. Des siens.... Voilà qu'elle commençait alors à les considerer comme ceux à protéger ? Manœuvre d'Isolda ou simple preuve de son grand coeur, Justine n'en savait rien mais aux fils des paroles d'Elijah, la sorcière commençait à avoir envie de se battre. Elle devait apprendre à maîtriser sa magie pour mieux aider les loups. Ô elle n'avait pas tout compris. Elle ne savait pas vraiment qui était le véritable ennemi si ce n'était cette vampire brune à la perfection douloureuse qu'elle avait apperçu dans les pensées du loup. Mais une chose lui disait que quelque chose de bien plus grand encore se tramait derrière eux. Quelque chose qui n'avait rien à voir avec cette femme qu'elle haïssait par principe. Il y avait un ennemi plus fort encore. Mais les pièces du puzzle lui étaient cachées. Isolda lui offrirait sûrement plus d'information lorsqu'il serait temps. A moins qu'elle en doive retourner sur l'île dont elle avait voulu partir. Là bas, elle sentait la présence de la déesse partout et plus encore, Catherine pouvait l'aider à comprendre. Elle devait parler à Jonathan. Elle devait lui demander de veiller sur Jane et l'empêcher de se détruire pendant qu'elle partait. Un sacrifice pour quelque chose de plus grand encore. A moins que sa meilleure amie ne vienne avec elle sur l'île.

Leurs yeux se croisent à la suite des paroles d'Elijah et Justine a envie de se relever, de le prendre dans ses bras. Elle retient pourtant cette pulsion qu'elle ne doit pas laisser prendre le contrôle et lui glisse, d'une voix douce, presque maternelle :

Tu as fait ce qui était juste Elijah. Ne te torture pas avec le passé. Tu ne peux plus le changer. C'était trop tard et pourtant, Justine ne pouvait que comprendre ce qu'il ressentait. Elle aussi avait été trop loin trop longtemps. Elle aurait dû sentir ce qui n'allait pas. Elle aurait dû vouloir bondir pour les siens. Mais rien. Pas le moindre sentiment si ce n'était une haine vicérale la première fois qu'elle avait vu un vampire.

Est ce que les loups peuvent transformer des humains ? La question sous entends beaucoup de chose et Justine sait parfaitement qu'Elijah va comprendre. Elle est trop fragile sous cette forme mortelle et le loup ne pourra toujours être là pour la protéger. Ne reste qu'à savoir si elle conservera ses pouvoirs sous forme lupine. Ses questions filent, rapidement, et pourtant elles n'ont jamais été aussi réfléchi. Justine ne parle pas pour ne rien dire. Jamais. Elle a toujours une idée derrière la tête. Autrefois, ils ont nommé sa manipulation. Ce n'est pourtant pas ainsi que le veut la sorcière. Est ce que les humains, sans aucun pouvoir, peuvent venir sur l'île de l'Aurore ? Car Jane ne peut rester seule.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 25 Aoû - 13:17



La douceur du pardon

Elijah ne relève pas la manière dont Justine le rassure, toutefois il l'a entendu. On ne peut pas changer le passé ; Oui, elle a raison. Il faut alors se concentrer d'avantage sur le présent et l'avenir. Afin de ne pas reproduire les même erreurs. Afin de ne pas se laissé couler dans la violence comme il l'a fait. Afin de donner le meilleur de soit même, et ce de façon bienveillante. Il souffle donc doucement et lui réclame une autre question.
Les sourcils du loup se froncent légèrement tandis que son visage se refroidit. Pourquoi cette question? A quoi pense t-elle? Ce qu'il imagine ne plait pas vraiment à Elijah, alors il lui répond, peut être plus sèchement qu'il ne l'aurait dû et voulu.
« Non. Lorsqu'un loup mord un mortel, en plus d'enfreindre nos lois il le fait pour le tuer, et non pour le transformer. On naît ainsi, et on meurt ainsi. C'est pour ça que l'effectif de notre espèce ne fait que diminuer. »
A sa question suivante, Elijah hausse un sourcil, encore une fois intrigué.
« Seulement si Catherine l'y autorise. Jonathan a été mené là bas seulement parce qu'elle l'a bien voulu. » Commence t-il par dire, avant de se redresser et de se décoller du mur. « Il y a une chose que tu dois comprendre, Justine, l'humanité doit en savoir le moins possible. Ton ami est au courant pour toi, pour nous, mais il ne devrait pas l'être. Catherine a effacé l’île de l'Aurore de sa mémoire et elle a laissé le reste, uniquement parce que tu tenais à ce qu'il se souvienne. Quand à Jane... » Il interrompt brutalement, s’apprêtant à lui révéler qu'il est au courant de ça aussi. Qu'il a vu dans l'esprit de Justine. Comment va t-elle réagir à ça? Qu'importe, elle doit s'y faire. « Si tu y tiens, il y a de la place pour elle sur l'île. Et pour toi. » Il la fixe, de manière insistante, intense, puissante. « Mais en échange j'ai une chose à vous demander, à toute les deux. Reprenez vos études comme deux parfaites étudiantes, et laissez vos boulots de cotés. Aucunes de vous deux ne mérite ça. »
Il fait quelques pas dans sa direction, se retrouvant non loin du bord du lit. Plus prêt d'elle.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 25 Aoû - 14:25



Illusion parfaite


Thème


Elle ne pourrait donc être changée, elle ne pourrait devenir plus puissante. Condamnée à les voir se sacrifier pour elle, condamnée à devoir être suivit par Elijah. Non pas que la présence du loup lui soit désagréable. Au contraire, il lui est de plus en plus importante. Mais elle refuse de les voir se battre sans qu'elle ne puisse les sauver. Car elle a bien vu lorsque les vampires sont arrivés sur l'île de l'Aurore. Les sorcières se sont enfuies, incapable de se battre, laissant les loups mourir pour elle. Justine refuse que cela arrive à nouveau. Elle doit apprendre à manier ses pouvoirs, apparemment si forts. Pour que personne ne meurt pour elle.

Puis elle digère les nouvelles paroles d'Elijah et ne peut s'empêcher de repondre, retrouvant le fiel qui emplit depuis toujours ses paroles, la laissant sur la défensive. La sorcière a mauvais caractère, chose qui l'a fait sortir de ce cliché dans lequel on l'aurait enfermé si elle n'avait voulu s'en sortir par tous les moyens. L'orpheline n'est pas devenue une gamine paumée des rues, n'a jamais enfoncé dans ses veines des aiguilles. Elle a simplement réussi à casser des nez et apprendre à se battre.

Si ses connards de vampires n'étaient pas apparu dans nos vies, aucun de nous ne seraient au courant. Tu ne peux pas me demander de laisser Jane en dehors de ça. Elle est trop... Le dire sans hurler, le dire sans pleurer. trop fragile.

Il y aura de la place. De toute manière, Elijah n'a pas le choix. Justine ne partira pas sans sa meilleure amie, refusant de la laisser derrière elle. La jeune fille est justement trop jeune pour comprendre, trop jeune pour se débrouiller seule et trop détruite par la drogue et l'addiction.

Je n'ai pas l'argent. Il n'eut le temps de répondre qu'elle ajouta Et ne me propose pas, je refuse que tu payes pour moi. De toute manière, aujourd'hui, je n'aurais pas le temps de me plonger dans les études. Je me suis très certainement faite virer de mon travail pour avoir été absente aussi longtemps. Je dois retourner sur l'île. Je dois apprendre avec Catherine. Je suis prête Elijah et.... j'ai peur que ma grand mère ne vive pas assez longtemps pour tout me transmettre.

Le souvenir de la veille femme accrochée à tout ses tubes revient voler derrière les pensées de Justine. Elle sait que la vie de Catherine ne tient qu'à un fil. Elle refuse de perdre sa grand mère alors qu'elle vient à peine de la retrouver. Elles ont trop de choses à se dire, trop de souvenirs à partager ensemble. Les yeux de Justine se font alors implorant, sans qu'elle ne puisse contrôler les muscles de son visage. Elle redevient cette enfant fragile qui attend toujours au fond de son coeur d'avoir le droit de s'exprimer.

Il faudra que je retourne sur l'île bientôt pas vrai ?


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 25 Aoû - 15:09



La douceur du pardon

Elijah l'écoute et ignore la voix un peu plus sèche qu'elle utilise ; il l'a bien cherché après tout. En revanche il fronce un peu les sourcils quand elle refuse son aide. Qu'est ce qu'elle peut être bornée et fière celle là! De toute manière, si elle ne reprend pas ses études, elle sera forcément dépendant de lui. Il ne la laissera pas vivre dans la rue parce qu'elle n'a plus de travail.
« Alors si tu m'interdis de le faire pour toi, laisse moi au moins le faire pour elle. Et si elle souhaite travailler, je lui trouverais un emploi qui lui permettra d'avoir du temps libre pour ses études. » Elijah s'accroupit face à elle pour être à sa hauteur, posant ses mains sur le bord du lit, prêt d'elle. « Tu tiens à elle, n'est ce pas? »
Elijah la regarde, se voulant bienveillant et rassurant. Attendrit par ce visage tantôt austère et tantôt enfantin.
« Je ne sais pas Justine. Peut être... Tu est la seule à savoir où tu dois aller. » Il aurait voulu la prendre dans ses bras, là. Il aurait voulu même juste prendre sa main. Mais rien. Le loup reste immobile. « Et ne t'en fais pas, pour Catherine, elle ne te laissera pas avant que tu ne sache tout ce que tu dois savoir. Elle est beaucoup plus forte qu'elle ne le laisse paraître. Comme toi... » Ajoute t-il en laissant paraître un petit sourire encourageant au coin de ses lèvres. Puis il devient silencieux, il la fixe. Il la fixe avec une surprenante intensité. Avec puissance. Il hésite, longuement. Puis lentement et enfin, sa main se relève vers son visage. « Justine... je... »

Mais son téléphone vibre dans sa poche avant que la sonnerie ne retentisse dans la pièce. Elijah interrompt son geste et souffle. Il se relève alors, avant de l'attraper, de voir le numéro et de le porter rapidement à son oreille.
« Oui Angy?... Quand ça, et où? » Elijah regarde sa montre, subitement inquiet. Puis finalement en colère. « J'arrive. Non, hors de question. Laissez le là où il est. J'arrive tout de suite! » Il raccroche et le remet dans sa poche. « Fait chier! » Grogne t-il avant de relever les yeux vers elle. Il la voit surprise, curieuse. A quoi bon lui mentir? Il ne doit rien lui cacher désormais. « Un loup de la meute vient d'attaquer un mortel. Je suis désolé je dois y aller. » Réplique t-il, adoucissant sa voix, même s'il est très tendu.
Elijah se retourne précipitamment et se dirige vers la porte. Il pose sa main sur la poignée mais se retourne avant de l'abaisser.
« On se voit samedi, au match? »


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 25 Aoû - 23:24



Illusion parfaite


Thème


Pour Jane, elle serait prête à tout. A s'offrir en pature à tout ceux qui l'entoure. Alors si Elijah peut sauver la jeune femme, Justine serait prête à tous les sacrifices. Sa meilleure amie ne mérite pas le monde dans lequel elle évolue. Elle ne mérite pas la souffrance et l'horreur qui l'entoure. Elle ne mérite rien de tout cela. Elle pourrait briller avec les talents qu'elle possède. Jane est intelligente, travailleuse et surtout, elle a un talent fou avec des pinceaux. Les oeuvres enivrent sa chambre et quelque murs de l'appartement des deux jeunes femmes. Si belles et si sauvages qu'on demande parfois d'où elles viennent, question à laquelle Justine répond de son plus beau sourire. Alors aux mots du loup, elle ne peut que répondre oui d'un signe de la tête, ses lèvres étirées sur une moue enfantine. Elle perd trop vite cet air adulte qu'elle arbore avec tant de flegme et de fierté. Quand elle dévoile son vrai visage, Justine a l'air un rien plus jeune. Comme l'enfant qu'elle n'a jamais pu être.

La sorcière tremble légèrement. Mais son destin ne lui semble plus aussi insurmontable qu'autrefois. Avec Jane mise ne sécurité, elle se sent indestructible. Comme si rien ne pouvait la faire tomber. Elle apprendra la magie et quand Catherine la jugera prête, elle récupérera le double pouvoir de son ancêtre pour mener à bien cette mission dont on ne lui a pas encore expliquée toute la teneur. Peut lui importe. Elle y arrivera. Alors, lorsqu'Elijah se penche sur le lit et que sa main s'approche de son visage, elle a envie de le laisser faire. Envie d'attraper à son tour la nuque du loup pour l'attirer à elle, pour se laisser porter par la passion qui la transperce. Sa peur se tait, laissant place à des sentiments qu'elle n'a pas envie d'éprouver. Ils ne se connaissaient pas depuis assez longtemps. Et pourtant, lorsqu'elle regarde vraiment, plusieurs semaines se sont écoulées. Pas assez pour que son coeur se dégivre qu'elle aurait voulu se hurler. Et pourtant, lui ne lui prouve que trop bien qu'elle a tord en battant de toutes ses forces. « Justine... je... » Oui que hurlent ses yeux et son corps.

Mais l'instant n'est pas figé dans le marbre. Le téléphone d'Elijah vibre, faisant exploser le moment. Justine détourne immédiatement les yeux, comme prise sur le vif. Tout va trop vite, elle l'entends gronder au téléphone. Avant même qu'elle n'ait le temps de lui demander ce qu'il se passe, il lui explique qu'un loup a attaqué un mortel. Vu ses traits tendus, cela ne doit pas être permis. Mais elle ne le laissera pas partir aussi vite. Alors qu'il pose la main sur la poignet, elle se releve, faisant tomber la peluche à ses pieds.

Je viens avec toi. Son sourire se veut là pour empêcher le loup de refuser. Et pas la peine de discuter. Après tout, il faut que j'apprene les coutumes des loups si je veux un jour tenir le même rôle que ma grand mère. Protectrice de ses protecteurs.

Alors ses doigts se posent sur ceux du loup et elle lui fait baisser la poignée de la porte. Elle ne le quitte pas des yeux, pas même quand elle passe si proche de lui que leur corps se touche. Elle a envie de lui. Elle ne peut que s'en rendre compte là qu'il est si proche. Mais elle fait taire ses désirs, attrape son sac à main et plante une bise sonore sur la joue de Jane.

Ne fait pas trop de bêtises. Et va en cours cet aprèm s'il te plaît Jane. Puis passant la bandoulière à son épaule, elle se tourne vers Elijah. Alors papi. On y va ?


Crédit ☸ Benedict L. Mills
[/quote]

Fin chapitre, un Faith et on rattraque ici

_________________
Pouvoir et allégeance


Dernière édition par Justine L. Hansen le Jeu 23 Nov - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Sam 26 Aoû - 21:15



La douceur du pardon

Au fond, Elijah s'en doutait ; Justine ne resterait pas ici à l'attendre docilement, pas après tout ce qu'ils se sont dit. Alors qu'il parle de se retrouver Samedi, pour le match, la jeune femme se lève précipitamment et finit en un rien de temps prêt de lui. Tout prêt de lui. Le loup reste immobile, il la fixe de ses yeux d'azurs et sent son cœur s'emballer dans sa poitrine. Il se sent grogné à l’intérieur alors qu'elle le frôle ; Plus le temps passe, plus l'attraction se fait oppressante. Plus son désir est difficile à contrôler. La main de la sorcière se pose sur la sienne et fait se serrer ses doigts sur la poignée, crispés. Il la fixe, encore, et sans un mot la laisse ouvrir la porte pour sortir avant lui.

Elijah souffle doucement en la voyant filer dans le couloir. Il ne semble pas avoir le choix puis, comme elle dit, elle doit apprendre ses coutumes ; Quelles qu'elles soient. Celle ci ne sera sans doute pas aux goûts de la sorcière mais qu'importe, elle doit savoir. Il la suit donc jusqu'au salon où Jane s'y trouve encore, toujours dans sa tenue plutôt légère. Toutefois, cette fois ci, l'attention du loup ne se porte pas une seule seconde sur ce corps qu'il ne peut que trouver sexy. Elijah se dirige en effet directement vers la porte de sortie, l'air froid et austère, tendu. Il aurait voulu répondre quelque chose d'un ton ironique alors que Justine l'appel Papi, mais il n'y arrive pas. L'instant est trop grave pour lui. Toutefois il ne peut pas en vouloir à la jeune femme, elle ne sait pas ce qui l'attend.
Le loup ouvre alors la porte et se décale pour laissé passer la sorcière. Avant de la fermer derrière lui, Elijah lance tout de même.
« A plus tard, Jane. »
Ils rejoignent rapidement son automobile ; en y pensant, heureusement qu'il est venu en voiture. Il ne se voyait pas avoir une passagère en moto, et encore moins Justine. Collé à lui, dans son dos. Il frisonne rien que d'y penser, des frissons à la fois douloureux et agréables. Alors que la voiture de sport bip pour ouvrir ses portières, Elijah grimpe en vitesse à la place conducteur et attend patiemment que Justine se place à son tour coté passager. Les mains crispées sur le volant, il démarre, laissant le silence froid prendre possession de l'ambiance pourtant si torride tout à l'heure. Et, contre toute attente, le loup ne roule pas à une vitesse folle.
...

Ils arrivent en peu de temps sur les lieux ; tournant dans une ruelle puis dans une autre, jusqu'à trouver une voiture de police garée en travers. Des hommes en uniformes montent la garde et observent les passagers, ressentant sans aucun mal la présence de leur alpha, et surpris par celle de la sorcière. Elijah coupe le moteur mais, avant d'ouvrir la portière, il se tourne vers Justine.
« Ecoute. Je ne sais pas ce qu'on va trouver plus loin mais si... si je te dis de remonter dans cette voiture, fait le d'accord? » Lance t-il d'abord, toujours tendu. Puis, se rendant compte de son ton un peu trop sec, il souffle doucement, l'air désolé. « S'il te plait. »
Il la supplie presque du regard. Il la supplie de l'écouter. Elle verra de quoi est capable un loup. Elle verra qu'ils ne sont pas tous des gens biens. Et elle connaîtra les raisons du pourquoi et du comment. Mais il veut l'épargner de certaine chose, il veut l'épargner de voir ce qu'il sera obligé de faire.

Elijah n'attend même pas de réponse, estimant qu'il n'en a pas besoin ; il lui fait confiance après tout. Il sort de la voiture et s'avance vers les policiers qui n'hésitent pas une seule seconde à le laissé passer, lui et Justine. L'alpha s'avance donc vers la scène cruelle ; du sang tapis les murs, comme si un corps y avait été projeté à maintes reprises. Le sol en est aussi recouvert et, étendu là, sur le ventre et un peu plus loin, se trouve un corps dépourvu de tête. Elijah, étrangement nullement écœuré, fronce les sourcils ; l'odeur du sang à tendance à éveiller des instincts bestiaux chez les loups, comme chez les vampires.
« Salut Angy. » Lance t-il en direction de la superbe jeune femme blonde qui s'avance déjà vers lui, portant également l'uniforme. Il la prend un instant dans ses bras ; comme une brêve accolade amicale. Un contact qui ne semble étonnamment pas le déranger, et qui prouve qu'elle est privilégiée et importante. « Vous avez déjà un nom? » Demande t-il ensuite ; il est pressé de savoir qui est l'auteur de ce crime, et qui il devra affronter.
Elijah s'approche du corps et s'accroupit prêt de lui, repoussant et mettant sur le dos ce qui ressemble plus à un bout de viande dont l'emballage a été déchiqueté. L'homme ne portait qu'un jogging et un t-shirt ; pas de collier, de bagues ou d'arme ressemblant à celle des chasseurs.
Un bref instant, le loup jette un coup d’œil à Justine afin d'observer sa réaction.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Dim 27 Aoû - 20:41



Illusion parfaite

Le petit salut de la main qu’offre Jane veut tout dire. Elle n’a répondu à Justine qu’avec un petit sourire forcé et la sorcière sait parfaitement que la jeune femme va rapidement rejoindre son lit et n’en sortira le nez que lorsque son téléphone se mettra à hurler pour lui ordonner de retourner au travail. Immédiatement, la culpabilité vient s’enfoncer dans le cœur de la jeune femme. Elle devrait rester aux côtés de Jane, elle devrait l’obliger à aller en cour. Mais Elijah l’attends déjà et Justine le sait : elle doit apprendre à connaître les loups. Elle l’a elle-même demander et elle ne peut faire marche arrière. Après avoir posé une bise sur la joue de sa meilleure amie, elle s’en retourne jusqu’à l’Alpha avec un grand sourire face à sa mine austère. Il n’avait pas envie qu’elle vienne avec lui mais elle ne s’en formalise pas vraiment. Elle n’en a toujours fait qu’à sa tête et Elijah ne changera pas cela. De toute manière, il sera bien obligé de la supporter et elle ne comprends pas pourquoi elle devrait faire des efforts face à quelque chose qu’elle ‘na pas choisi.

Silence durant tout le trajet. Pas un mot murmuré. La proximité qui était la leur dans la chambre s’est brutalement volatilisé et Justine boude silencieusement. Elle ne sera certainement pas la première à lui dire un mot. Brusquement absorbée par le paysage, elle se laisse porter par la conduite souple du loup. Elle n'a pas vu le temps passé lorsqu'il s'arrête.

Les sourcils de Justine se froncent à la vue de la voiture de police. Les forces de l'ordre seraient melée à une histoire d'immortel ? La sorcière ne comprends pas forcément tout ce qu'il se passe. Elijah lui demande déjà de l'écouter et elle le regarde, l'incompréhension brillant dans ses yeux. Elle a envie de le questionner, elle a envie de comprendre tout ce qu'il se passe mais lui se contente d'ordre qui ne sonnent pourtant pas tel quel aux oreilles de la sorcière.

D'accord.

Pour une fois elle obéira. Car elle n'a que trop sentit la peur dans les mots de l'Alpha. Et surtout la supplication. C'est le danger qui la fait écouter. Justine n'a jamais été une amoureuse de l'adrénaline, lui préfèrant clairement la sécurité. Lorsqu'elle a fuit l'orphelinat en compagnie de ses amis et amants de fortune, elle cherchait à sentir le grand frison. L'envie lui a depuis passé et pour de bon.

Elle sort de la voiture et la scène l'horrifie immédiatement. Une remontée gastrique cavale dans son estomac et elle ne peut se retenir. Elle vomit, le peu qu'elle a avalé aujourd'hui, se tenant contre le mur. Ses oreilles sifflent, ses mains se crispent. Mais cette fois, elle retient la magie qui grouille dans ses veines pour venir à son secours. Elle n'est pas en danger, son instinct l'aurait prévenu. Non, elle ne supporte simplement pas le vu de ce premier cadavre. Elle savait qu'il y aurait un mort. Elle ne s'attendait pas à autant de sang.

Justine se relève difficilement, juste assez pour voir Elijah enlacer une blonde, aussi parfaite qu'un top, chose qu'elle aurait très certainement pu être si un uniforme de police ne venait couvrir son corps. Les sourcils de la sorcière se froncent et un soupçon de jalousie vient voleter dans son coeur. Idiote ! Et elle ne l'est que trop. Pourquoi éprouver de telle chose ? Elijah ne lui appartient pas et elle le cri suffisamment. Elle n'a pas de sentiments pour lui ! Mais sa conscience la rappelle lentement à l'ordre, et un peu plus à chaque fois qu'elle voit la policière. Angy qu'il a dit. Qui est-elle ? Elle ne murmure rien, se contentant de ne pas avoir l'air trop ridicule après avoir vomi.

Oui. Je pense qu'il est là, pour toi. Il y a son odeur partout. C'est toi qu'il cherche et il veut te faire réagir. Soit prudent Elijah s'il te plait... Ne prends pas des risques inconsidérés, on a plus besoin de toi que jamais et je... Elle n'a pas le temps de finir que son téléphone vibre. Les traits de son visage changent en quelque secondes alors que ses yeux balayent l'écran. Non... Son regard se plonge sur celui d'Elijah, alors que Justine l'entends déglutir. Il est là bas... Il est venu pour Catherine...

Il n'en faut pas plus pour faire réagir la sorcière. Elle l'a déjà fait, se téléporter jusqu'à l'île. Du moins les ombres l'ont fait pour elle. Mais Justine a beau chercher dans ses pensées, elle ne retrouve pas ce qu'elles ont fait. Elle ne sait comment la magie fonctionne réellement. Alors elle panique. Alors elle angoisse. Et ses ongles s'enfoncent lentement dans le mur qu'elle n'a pas lâché.

Catherine...

Ce n'est qu'un murmure mais il est sûrement arrivé à l'oreille des deux garous devant elle. Sa grand mère est en danger. Ils doivent bouger. Immédiatement !


Crédit ☸ Benedict L. Mills
[/quote]
[/quote]

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Lun 28 Aoû - 13:27



La douceur du pardon

Elijah a sentit immédiatement que Justine était sous le choc en voyant un tel carnage ; après tout il y a de quoi. Il l'avait toutefois ignoré, à la fois pour ne pas attirer l'attention sur elle car elle devait déjà être assez gêné comme ça, mais aussi parce qu'elle avait choisit d'être là. Il n'y pouvait rien et elle devait voir ; voir de quoi est capable un loup.
Il a donc préféré saluer Angel et la questionner sur ce qu'elle sait déjà, et ce dont il se doute lui même. Elijah devine en effet tout de suite de qui elle parle et il fronce les sourcils à cette idée ; Cleyton lui pose des problèmes depuis déjà plusieurs semaines et il craignait qu'un événement comme celui là arrive. Il sait maintenant ce qu'il doit faire et les risques sont inévitables ; il ne peut pas déroger à la règle, il ne peut pas blasphémer leur loi et se montrer lâche. Il est l'Alpha, et il doit faire régner l'ordre.

Elijah est subitement inquiet alors qu'il entend le portable d'Angel vibrer dans sa poche. Encore accroupit prêt du corps, il se relève alors et la fixe, observant la moindre de ses réactions ; son inquiétude et sa peur lui sautent aux yeux, faisant resserrer son cœur de manière douloureuse... Cleyton est sur l'île, et il menace Catherine. Un grognement semble sortir de la gorge d'Elijah alors que ses yeux si clairs s'assombrissent comme ils ne l'ont jamais fait.
« Il n'arrivera jamais à l'atteindre. Ce n'est qu'une provocation de plus, et celle de trop! » Crache t-il, tendu à l’extrême.
Son attention se porte sur Justine alors qu'il entend sa voix murmurer le nom de sa grand mère ; la rage lui aurait presque fait oublier sa présence. Son visage change alors et s'adoucit tandis qu'il s'avance vers elle. Il voit sa panique, il sent son angoisse. Non. Il lui interdit de laissé son pouvoir prendre le dessus sur elle ; elle, qui est bien plus forte qu'elle ne peut penser.
« Justine. » Lance t-il, prêt d'elle. Elijah l'attrape alors par le bras et la tourne face à lui, la soutenant au passage. Les doigts de sa main libre soulèvent son menton afin que ses yeux soutiennent les siens. Son regard est encourageant, rassurant, intense. « Respire. Il ne lui arrivera rien, je te le promet. Celui qui a fait ça veut s'en prendre à moi avant de s'en prendre à elle. Tu entend? Et je suis encore là. » Ses doigts lâchent son menton et frôlent sa joue, avant qu'il ne laisse ses deux bras tombés le long de son corps ; veillant avant ça que Justine tienne bien sur ses jambes. « Angel! » Lance t-il dans la direction de son amie afin qu'elle s'approche et, tandis qu'elle le fait, il regarde à nouveau Justine. « Nous n'avons pas de temps à perdre. Tu dois nous emmener là bas. » Alors, sa main vient avec une certaine tendresse trouver la sienne, entremêlant leurs doigts. Il la fixe, toujours aussi encourageant, alors qu'Angel pose une main sur son épaule afin de créer un lien. « Tu l'a déjà fait Justine. Toi, et seulement toi. Tu n'appartiens pas à la magie, c'est la magie qui t'appartiens. Et tes démons le sont seulement si ton esprit s'en persuade. Alors concentre toi. Pense à l'île, pense à Catherine. »


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Lun 28 Aoû - 20:37



Illusion parfaite

Elijah s'approche d'elle, la forçant à le regarder droit dans les yeux. Avec son haleine sentant encore le vomit, Justine se refuse à respirer vraiment. Elle ne devrait pas faire ça, son angoisse lui prouve au moment même où son souffle se bloque dans sa gorge. Le loup tente de la calmer mais elle n'y arrive pas. Même la douceur de sa peau ne la rassure pas. Sa grand mère est en danger, elle le sent. Elle aimerait se débattre contre la présence trop proche d'Elijah et pourtant elle se laisse faire. Elle ferme les paupières, sentant ses yeux se remplirent lentement de larmes. Ses nerfs lâchent, tétanisés par le corps et le sang. Elle n'a jamais vu ça. Refuse de voir cela. Sa jalousie n'est plus qu'un sentiment lointain, balayé par le vent et la peur.

Et pourtant, il lui ordonne d'une main de le regarder.

Elle s'accroche à ses yeux, s'accroche à sa poigne. Pour ne pas perdre pied et ne pas se perdre. Elle se plonge dans le bleu de ses iris, tentant de laisser l'air se glisser jusqu'à ses poumons. Ne pas regarder là bas. Elijah. Juste lui. Rien d'autre que lui.

« Respire. Il ne lui arrivera rien, je te le promet. Celui qui a fait ça veut s'en prendre à moi avant de s'en prendre à elle. Tu entend? Et je suis encore là. »

Les doigts de l'alpha se glissent entre les siens.

Elle inspire.

Expire.

« Nous n'avons pas de temps à perdre. Tu dois nous emmener là bas. »

Sa gorge se bloque, à nouveau. Elle n'y arrive pas, elle ne peut pas. Elle frémit, ses yeux demandant de l'aide à l'Alpha, sa poitrine se soulevant sur un rythme hiérarchique inhabituel. Elle cherche son souffle, se raccrochant à nouveau à lui.

« Tu l'a déjà fait Justine. Toi, et seulement toi. Tu n'appartiens pas à la magie, c'est la magie qui t'appartiens. Et tes démons le sont seulement si ton esprit s'en persuade. Alors concentre toi. Pense à l'île, pense à Catherine. »

Elle ferme à nouveau les yeux. Le visage de sa grand mère s'affiche devant elle. Elle l'a sent l'aider, de loin. Elle sent la magie se reveiller, lentement. Les ombres viennent caresser ses doigts, timides, comme s'excusant de revenir. La dernière fois, elles ont prit le contrôle, faisant ressortir une femme que Justine n'est pas. Mais elle les accepte, pleinement. Alors elles viennent murmurer à ses oreilles, chanter la magie qui vient frémir dans les veines de la sorcière. Le bout de ses doigts fourmille de plus en plus, s'en pour autant en devenir désagréable.

Ses ongles s'enfoncent dans le bras d'Elijah, venant y puiser la force des loups.

Elle ne contrôle plus grand chose et pourtant, elle refuse de laisser les ombres seules maitresse. Elle veut être capable de le faire à son tour quand elle en aura besoin. Alors elle écoute les chants, elle suit les murmures. Elle se laisse guider plutôt que de se laisser contrôler.

La magie les auréole.
Ils disparaissent.

Les yeux de Justine s'ouvrent au moment même où ses pieds touchent le sol. Le vent frais de l'île de l'Aurore caresse sa nuque, enflamme ses sens mit en eveille par la magie. Elle remercie les ombres, les laisse s'enfuir jusqu'à la lisière des arbres. Peut-être qu'avec l'aide de sa grand mère, elles se laisseront apprivoiser. Justine les a toujours vu comme des ennemis, lutant violemment contre elles.

Ses yeux se glissent alors jusqu'à Elijah et s'écarquillent lorsqu'elle apperçoit les plaies violentes sur son bras. Les traces de ses ongles, mêlées à une brulure qu'elle ne comprends pas. Son energie; Elle a puissé en lui, sans le vouloir. Mais elle a sentit au plus profond du loup quelque chose dont elle avait besoin, quelque chose qui pouvait canaliser sa magie. Quelque chose qui ouvre un nouvel océan de question. Mais elle ne les posera pas. Pas aujourd'hui.

Fait lui payer d'avoir massacré un innocent.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 55
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Lun 28 Aoû - 23:35



La douceur du pardon

Elijah insiste. Il l'encourage. Il lui donne tout le courage qu'il lui est possible d'offrir. Il a confiance en elle, il sait qu'elle est capable. Il le sent, au plus profond de lui.
La douleur qui s'empare si violemment de son bras est quasi insupportable. Le loup grimace et serre les dents. Pourtant. Pourtant il ne la lâche pas. Il ne recule pas. Il la fixe de ses yeux d'azurs, il la fixe pour qu'elle ne regarde pas ses ongles s'enfoncer dans sa chaire et sa magie lui brûler la peau. Qu'elle se serve de lui, Elijah est là pour ça. Il est fait pour ça. Ils sont liés par une puissance que nul ne peut imaginer, même pas elle. L'alpha est prêt à tout subir pour sa sorcière, il est prêt à tout pour Justine.

Le vent frais vient subitement caresser ses plaies ouvertes, soulageant sa douleur et refroidissant le sang qui coule sur son avant bras. Le visage d'Elijah est désormais impassible. Il la regarde encore, et d'un geste de la tête acquiesce son désir ; comme un ordre donné par une maîtresse, une déesse.
Il se retourne alors et contourne une maison pour arriver dans la grande cour. En se faisant, Elijah a regardé rapidement son bras ; des frissons lui ont parcouru l'échine un bref instant. Ces cicatrices ressemblent tellement à celle qu'elle lui a faites. Ces cicatrices invisibles, et pourtant belles et biens présentent. Alors qu'il arrive donc au centre de l'île, il aperçoit Cleyton qui se bat à mains nues contre d'autres hommes de la meute qui l'empêchent d'atteindre l'entrée du manoir, où se trouve Catherine. L'ancien est fort, très fort, et ça se voit. Il peine que très peu à mettre ses adversaires au sol, un par un. Aura t-il autant de facilité avec Elijah, beaucoup plus jeune que lui?
« Cleyton! » Lance t-il pour attirer l'attention du loup. « Voila que tu t'en prend à tes frères maintenant?! Reprend toi bon sang! »
Le regard rageur de Cleyton se fige sur le blond tandis qu'il lâche sa prise sur le cou d'un autre loup. « Me reprendre?? Après tout ce que nous avons subit tu me demande de me reprendre?? Tu est bien comme ton père Elijah! Un putin d'idéologue avec de la merde devant les yeux! » Crache t-il, sans le moindre remord.
Elijah serre les poings. Sa voix se fait forte et sévère, mais il ne cri pas pour autant. « Respecte celui qui a été ton alpha, et qui a donné sa vie pour les nôtres! Mon père était... »
« Était quoi? Un homme bien? Un homme respectable? Il est à l'origine de ce massacre Elijah, tout comme sa sorcière. Il a tué ma famille! » Coupe t-il.
« Il était ton ami et ton frère! Et tes filles ne sont pas mortes de ses mains! » Rétorque l'alpha.
Cleyton hausse le menton, dédaigneux. « C'est du pareil au même, et puis qu'est ce que tu en sais toi hein? T'étais qu'un môme aveugle et sans cervelle. »
« Je le sais parce que j'étais là, et j'ai vu. » Lance aussitôt Elijah. Alors, le visage de l'alpha est traversé par ses regrets, est traversé par ses souvenirs effroyables qui le hantent. Ne jamais montrer ses sentiments. L’impassibilité le reprend alors, et les ténèbres luis dans ses yeux bleus. « Si tu dois blâmer quelqu'un pour la mort de Noha et Yael, c'est moi. Parce qu'elles se sont sacrifiées, pour moi, et non pour le loup gris. »
Cleyton marque une pause, surpris, ses yeux amplis de larmes. Partagé de manière évidente entre sa rage et sa douleur ; prouvant qu'il n'est peut être pas si mauvais. « Foutaise!! » Hurle t-il finalement, juste avant que son corps n'éclate en une épaisse fourrure brune. Un loup dont les yeux rougeoient de violence se trouve désormais là, à quelques mètres. Les babines retroussées sur des dents sanglantes. Une voix rebondit alors en échos ; les loups communiquent par la pensée et les sorcières sont capables d'entendre leurs mots. « ... Tu pense encore être celui qu'on attend Elijah? Avant toi ton père prétendait l'être, sous prétexte qu'il portait la couleur grise de notre astre, mais.. »
« Mais la lune n'est pas l'astre des loups. » Lance subitement Catherine au pas de la porte du manoir, assise sur un fauteuil roulant poussé par une jeune fille. « La lune a vu le soleil rayonner sur l'humanité. La lune a vu le soleil éclairé de joie nos peuples. La lune, aussi belle soit-elle, est l'astre mortelle. Elle est l'avidité, la jalousie, la rancune. Vous n'êtes rien de tout ça, vous les loups. » La jeune fille pousse un peu plus le fauteuil, faisant se rapprocher la vieille femme. « Vous êtes les enfants du soleil, les descendants de la vie elle même. Et pour avoir apporté la mort, tu dois être jugé par ton alpha. »
« Jamais il ne sera mon alpha, et je vais leur prouver à tous qu'il n'est rien d'autre qu'un chien. Je vais le tuer, lui et sa sorcière!! » Grogne Cleyton alors qu'Elijah est entrain d'enlever sa veste.
Subitement, le loup brun court dans la direction de l'alpha, rugissant. Elijah fait un pas sur le coté, par réflexe, s'interposant d'avantage entre lui et Justine.
« N'intervient sous aucuns prétextes. » Dit-il en échos, alors que ses lèvres n'ont pas bougées. Justine est-elle la seule a avoir entendu ses mots? Sans aucun doute. Leurs esprits sont désormais liés.
Alors que Cleyton bondit sur lui, la gueule grande ouverte, Elijah prend à son tour sa forme lupine et intercepte l'ancien d'un geste vif pour le repousser loin de Justine. Le corps lourd du brun s'écrase violemment au sol alors qu'Elijah fait un pas en avant. Les regards le fixent. La meute entière est surprise par l'apparence qu'il a trop peu prise devant eux. Elijah se tient là, massif, gigantesque. Son pelage roux pétille de lumière sous les rayons du soleil ; une créature qui, sans parler de sa taille, ne peut être qu'incroyable.
Cleyton se relève et bondit à nouveau, alors les deux corps se percutent une fois de plus. Les grognements retentissent à travers la cour, les mâchoires claquent dans le vent. Sous les regards attentifs des autres loups. Hommes, femmes et enfants. Ils sont tous là pour le jugement. Certains ont peur, d'autres sont fascinés. Ils observent, silencieusement.

Brutalement, Elijah pousse un couinement qui semble retentir à travers toute l'île. Cleyton a emprisonné sa pâte avant entre ses dents ; pâte déjà blessée par la magie, plus lente à cicatrisée. L'alpha se débat mais l'emprise est trop forte ; malgré ses tentatives il est immobilisé et n'arrive plus à l'atteindre. Il sent sa chaire s'ouvrir d'avantage. Il sent ses os se briser et son cœur rebondir avec fureur dans sa poitrine. Instinctivement, son attention se porte sur Justine. Il voit son visage effrayé, il voit son regard implorant. Et il sent la magie violette s'emparer de ses doigts fins. Non! Non elle n'a pas le droit d'intervenir. Contrôle t-elle cette réaction? Ou l'ombre s'empare t-elle d'elle involontairement? Si elle agit, de quelque manière que ce soit, elle ne connait pas les conséquences.

Alors, dans un rugissement de détermination ; un rugissement puissant. Elijah soulève le loup brun tandis que la mâchoire de ce dernier arrache sa chaire avant de lâcher prise. Le sang s'éparpille sur le sol mais il ne flanche pas. D'un mouvement vif et brutal, la mâchoire du loup d'or se referme sur le cou de Cleyton. Il le soulève à nouveau, se hissant sur ses postérieurs et, violemment, le fait s'écraser au sol. Le son des os qui se brisent retentis alors et de manière effroyable. D'un coup sec, d'un seul coup, Elijah vient de gagner son combat sans toutefois avoir porté son jugement.
En effet, le brun n'est pas mort. Étendu au sol, il respire encore, conscient mais paralysé. Essoufflé, Elijah le regarde. Le sang coule de ses plaies et de sa bouche ; l'hémoglobine ravage sa raison et fait se décupler ses sens. Le silence est percé par sa respiration. Personnes ne bougent, et Elijah hésite.
« Qu'est ce que tu attend pour porter ton jugement, alpha? » Murmure faiblement la voix.
Les pâtes d'Elijah semblent trembler, et ses yeux se parer d'humanité ; surpassant son instinct. Surpassant son démon. Il souffle, doucement, et rétorque d'une voix bienveillante, comme s'il cité une prière. « Va retrouver les tiens, mon frère. » Alors, d'un geste rapide, sa mâchoire se referme à nouveau sur son cou qu'il brise en une fraction de seconde.
Elijah se recule enfin de quelques pas, regardant une dernière fois le corps sans vie de celui qui a si bien été son oncle.
« la force de la meute est dans le loup, et la force du loup est dans la meute. » Finit il par dire, accompagné par la totalité de la meute, ainsi que Catherine.
Après cela, le regard d'azur ampli de tristesse du loup se pose sur Justine ; Déchiré, voila ce qu'il est. Pourtant au fond de ses yeux luis une force considérable. Il a fait ce qu'il devait faire. Il a rendu son jugement et, par la même occasion, il a montré à la sorcière de quoi était capable un loup ; il a montré à la sorcière quel monstre il était capable d'être.
Alors, son regard se détourne tandis qu'il se retourne. Boitant quelque peu, Elijah s'éloigne en silence et disparaît dans les bois.
Pendant ce temps, la vieille sorcière c'est avancé vers Justine. « Ma chérie. » Dit alors Catherine, bienveillante, en lui tendant la main.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 70
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 29 Aoû - 23:00



Illusion parfaite



Il acquisse et elle n'a pas le temps de murmurer un nouveau mot qu'il est déjà partie. Le coeur de Justine se serre, prit d'un nouveau sentiment dont la violence la dépasse à moitié. Elle a peur pour lui. Elle a peur qu'il ne réussisse pas son combat. Elle a peur que le loup s'en prenne à Catherine. Car elle ne sait rien de ce qu'on attend véritablement de l'Alpha. Elle ne connait aucune des coutumes des loups. Silencieusement, Angy prends sa main, une douceur presque maternelle brillant dans ses yeux.

Ne t'inquiète pas...

Et pourtant elle sent la peur dans les mots de la louve. Justine sent le danger, se faire oppressent. Mais elle emboîte le pas de celle dont elle ne sait finalement toujours pas le nom. Dans les plus grands silences les deux femmes avancent. Jusqu'à ce que ce même silence, trop oppressent, explose sous un tonnerre de grognement sauvage. Immédiatement, Justine est renvoyée en arrière par la présence protectrice d'Angy, qui fait barrière de son corps face à n'importe quel danger. Mais la sorcière refuse qu'on la protege et elle se décale à la droite de la louve.

Un homme se tient là, repoussant sans la moindre difficulté tous les loups qui se jetent sur lui. Il n'a pas l'air si impressionnant. Contrairement à ce que Justine pensait voir, il n'est pas gigantesque, pas tout en muscle, pas même jeune. Ses traits sont marqués un début d'âge et ses cheveux ont viré au poivre sel. La sorcière ne peut que sentir la puissance qui emane de lui et qu'elle ne parvient à comparer avec celle d'Elijah. Ses muscles se tendent, douloureusement mais Angy l'oblige à rester à l'éccart d'un regard. Justine obéit, bien à contre coeur et pourtant elle sait que la louve à raison. Elle a réussi à maitriser les ombres pour venir jusqu'ici mais rien ne lui promet qu'elle est capable de plus et elle ne veut pas forcer le destin. Elle a peur de le faire tout comme elle a peur de ses pouvoirs; Les ombres pourraient tout détruire et pas seulement l'homme qui menace aujourd'hui Elijah. Elles seraient capable de se nourrir de toutes les vies présentes et innocentes.

« Cleyton! » Lance t-il pour attirer l'attention du loup. « Voila que tu t'en prend à tes frères maintenant?! Reprend toi bon sang! »
Le regard rageur de Cleyton se fige sur le blond tandis qu'il lâche sa prise sur le cou d'un autre loup. « Me reprendre?? Après tout ce que nous avons subit tu me demande de me reprendre?? Tu est bien comme ton père Elijah! Un putin d'idéologue avec de la merde devant les yeux! » Crache t-il, sans le moindre remord.
Elijah serre les poings. Sa voix se fait forte et sévère, mais il ne cri pas pour autant. « Respecte celui qui a été ton alpha, et qui a donné sa vie pour les nôtres! Mon père était... »
« Était quoi? Un homme bien? Un homme respectable? Il est à l'origine de ce massacre Elijah, tout comme sa sorcière. Il a tué ma famille! » Coupe t-il.
« Il était ton ami et ton frère! Et tes filles ne sont pas mortes de ses mains! » Rétorque l'alpha.
Cleyton hausse le menton, dédaigneux. « C'est du pareil au même, et puis qu'est ce que tu en sais toi hein? T'étais qu'un môme aveugle et sans cervelle. »
« Je le sais parce que j'étais là, et j'ai vu. » Lance aussitôt Elijah. Alors, le visage de l'alpha est traversé par ses regrets, est traversé par ses souvenirs effroyables qui le hantent. Ne jamais montrer ses sentiments. L’impassibilité le reprend alors, et les ténèbres luis dans ses yeux bleus. « Si tu dois blâmer quelqu'un pour la mort de Noha et Yael, c'est moi. Parce qu'elles se sont sacrifiées, pour moi, et non pour le loup gris. »
Cleyton marque une pause, surpris, ses yeux amplis de larmes. Partagé de manière évidente entre sa rage et sa douleur ; prouvant qu'il n'est peut être pas si mauvais. « Foutaise!! » Hurle t-il finalement, juste avant que son corps n'éclate en une épaisse fourrure brune. Un loup dont les yeux rougeoient de violence se trouve désormais là, à quelques mètres. Les babines retroussées sur des dents sanglantes. Une voix rebondit alors en échos ; les loups communiquent par la pensée et les sorcières sont capables d'entendre leurs mots. « ... Tu pense encore être celui qu'on attend Elijah? Avant toi ton père prétendait l'être, sous prétexte qu'il portait la couleur grise de notre astre, mais.. »
« Mais la lune n'est pas l'astre des loups. » Lance subitement Catherine au pas de la porte du manoir, assise sur un fauteuil roulant poussé par une jeune fille. « La lune a vu le soleil rayonner sur l'humanité. La lune a vu le soleil éclairé de joie nos peuples. La lune, aussi belle soit-elle, est l'astre mortelle. Elle est l'avidité, la jalousie, la rancune. Vous n'êtes rien de tout ça, vous les loups. » La jeune fille pousse un peu plus le fauteuil, faisant se rapprocher la vieille femme. « Vous êtes les enfants du soleil, les descendants de la vie elle même. Et pour avoir apporté la mort, tu dois être jugé par ton alpha. »
« Jamais il ne sera mon alpha, et je vais leur prouver à tous qu'il n'est rien d'autre qu'un chien. Je vais le tuer, lui et sa sorcière!! » Grogne Cleyton alors qu'Elijah est entrain d'enlever sa veste.

Si Justine n'a jusqu'ici que pu suivre l'échange violent entre les deux hommes, elle ecarquille soudain les yeux. Mais elle n'a le temps de faire le moindre pas qu'Elijah et Angy se sont mit au travers de la route de l'immortel. Elle ne risque rien et eux risquent tout. Chose qu'elle ne peut entendre jusqu'à ce que la voix du loup viennent glisser à ses oreilles, comme un murmure qu'elle sait ne raisonner que dans son esprit.

« N'intervient sous aucuns prétextes. »

Elle n'a pas le temps de lui répondre que déjà des grognements retentissent dans la grande cour, transformée en une arène sanglante où se déroule un combat à mort. Justine ne connait pas les attaques des loups mais elle sait parfaitement qu'Elijah ne peut laisser vivre l'autre alors qu'il a menacé son peuple. Ses doigts se referment violemment sur son bras, serrant avec fureur sa chair, à s'en faire mal.  Et pourtant elle ne peut détourner les yeux de la scène qui se joue devant elle. Elijah est magnifique sous sa forme lupine, aussi flamboyant que le soleil qui éclaire la scène. Ses gestes semblent parfaitement assurés, comme s'il s'était battu toute sa vie. C'est donc ça l'héritage des Alpha ? Une force largement supérieure à celles des autres loups de la meute ? Capable de les faire ployer rapidement, pour assurer à nouveau son autorité lorsque celle ci est défiée ?

Mais sa force n'est peut-être pas aussi puissante que ce que pense la sorcière. Lorsqu'un couinement s'échappe des babines du loup, Justine ne peut retenir un pas en avant, son corps terrifié faisant appel à la magie sans même qu'elle ne le face exprès. Elle entends des os se briser, elle croise le regard doré de l'Alpha, son coeur battant bien trop vite. Il ne peut échouer ! Il n'a pas le droit. Les mots qu'il lui a soufflé juste avant de partir au combat lui revienne et pourtant elle n'a pas le choix. Elle doit intervenir ! Sa magie frissonne, remontant le long de ses bras comme autant de serpent.

Angy veut la retenir mais elle ne lui permet pas. La détermination qui brule dans les iris de la sorcière veut tout dire. Quiconque se mettra en travers de son chemin risque bien trop. Mais elle n'a pas le temps d'avancer que déjà Elijah inverse la donne. Ce qu'elle voyait déjà joué n'est plus qu'un lointain souvenir. D'autres os craquent mais ce ne sont plus ceux de l'Alpha. Le loup qui l'a défié et sur le sol. Sa poitrine se soulève, lentement. Il ne l'a pas encore tué. Justine reste muette et immobile, regardant avec effrois la scène qu'elle ne peut influer.

« Va retrouver les tiens, mon frère. La force de la meute est dans le loup, et la force du loup est dans la meute. »

Puis les yeux de l'Alpha se possède sur Justine. Elle lit tant de choses dans les iris. Tant de souffrance et de puissance. Elle aimerait s'approcher mais quelque chose lui murmure que ce n'est pas le moment. Elijah détourne les yeux alors que la sorcière baisse la tête. Il boite alors qu'il s'éloigne mais Justine sait qu'elle doit le laisser seul. Elle relève alors le visage, embrassant des yeux tous les loups qui la dévisagent. Sa première apparition aux yeux du monde. Nombreux sont ceux qui murmurent. Elle reste fière, ne montrant aucune faiblesse. Aujourd'hui, l'héritière est de retour et l'Alpha vient de se battre pour elle. A son tour de les protéger de sa vie.

Grand mère... glisse la jeune fille, en prenant la main de Catherine. Elle est heureuse de la voir, plus heureuse encore de la voir loin de ses machines qui angoissent. Mais Justine ne reste pas silence. Elle sent, au plus profond d'elle-même, qu'Isolda chuchote à son oreille. Elle a été choisi parmi toutes les sorcières de sa lignée. C'est elle qui doit assurer le futur des loups. Aujourd'hui l'un des vôtres vient de mourir. Pour des souvenirs atroces qui ont marqué les mémoires de tous. Il ne sera le dernier c'est certain. Les vampires ne nous laisseront jamais en paix, vous le savez aussi bien que moi. Ils vont venir pour me chercher. Ils vont venir pour nous détruire pour de bon. Vous risquerez vos vies et la vie de ceux auxquels vous tenez. Si vous voulez partir, je ne vous retiendrais pas. Vous êtes libres de sauver vos vies et je ne permettrais à personne de vous blâmer pour cela. Mais si Isolda m'a fait venir jusqu'à vous, c'est pour que je vous proteges et que vous me protegiez, comme vous le faisiez autrefois pour notre déesse. Nous devons agir ensemble. Car la force de la meute est dans le loup et la force du loup est dans la meute.

Justine incline alors respectueusement la tête devant les loups, sans que personne ne bougent. Ils sont des guerriers. Crées pour se battre, créé pour ne jamais fuir. La voix de la sorcière possèdait un timbre qu'ils ne connaissent que trop bien. Celui d'Isolda, qui vient murmurer dans leurs rêves d'enfants. Alors le premier s'incline. Suivit par d'autre. Puis par l'intégralité des hommes présents. Ils la reconnaissent. Comme la sorcière qui pourra les guider. Et Justine reste digne.

Rentrons d'accord ? Nous avons pleins de chose à nous dire.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Pouvoir et allégeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   

Revenir en haut Aller en bas
 

La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les Jeux signé Cat's Eyes ... pardon Capcom !
» Jonathan Gozen Staÿlis.[validé]
» Bonne fête Justine!
» Demande de pardon
» Prière de Pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: San Francisco :: Appart de Justine & Jane-