AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Rivers
« »
avatar
◊ Avatar : Gaspard Ulliel
◊ Age : 32 ans
◊ Messages : 16
◊ Ici depuis : 28/10/2016

MessageSujet: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 15 Mar - 13:10



La douceur du pardon

Jon a passé la nuit chez Justine et Jane et, pour une fois, il ne l'a passé dans aucun de leur lit mais bien sagement sur le canapé. Après les événements récents et le retour de Justine depuis seulement quelques jours, les trois amis n'ont pas su se séparer la veille. Perdus dans des conversations, des rires et quelques boissons réjouissantes.
Jane dort encore alors que la mélodie de l'eau chantonne jusqu'aux oreilles étourdies du brun. Il ouvre doucement les yeux avant de s'étirer de tout son corps et de pousser un léger grognement. Il se redresse en passant une main dans ses cheveux rebelles, observant brièvement les lieux pour se rappeler où il se trouve. Il souffle, se lève, attrape ses affaires et file jusqu'à la salle de bain. Jon ouvre la porte après avoir toqué.

« C'est moi Ju'. J't'embête juste deux s'condes. » Lance t-il en entrant.

Plus vraiment de pudeur entre eux, et ce depuis déjà quelques années. Si Justine et Jon ne sont pas en couple, ils se connaissent par cœur - et dans tout les sens du terme. D'autant plus que, en ce moment même, le rideau de douche les sépare et Jon ne cherche pas a voir plus que ce qu'il entend. Il pose ses affaires sur une chaise et, en caleçon, se met devant le miroir en passant une main sur son menton.

« Si j'débarque comme ça pour mon premier jour, j'risque de pas faire long feu. » Ajoute t-il en constatant la fine barbe qui s'est installé contre sa mâchoire.

Il se rase donc, jetant de bref coup d’œil à ce rideau qui, il y a encore quelques jours, aurait pu être très frustrant. Il ne l'est pas, il ne l'est plus. Ce qui s'est passé entre Jane et lui a tout changé dans l'esprit du brun. Il n'est pas sur de ses sentiments. Ce qu'il, en revanche, c'est qu'il n'a jamais ressentit ça pour personne.

Perdu dans ses pensées, Jon sursaute légèrement en entendant la sonnette d'entrée retentir.

« T'embête pas, j'y vais. » Lance t-il en rinçant son visage et en attrapant une serviette pour l'enrouler autour de sa taille.

Le brun se dirige donc jusqu'à la porte d'entrée, qu'il ouvre sans même prendre la peine de regarder à travers le judas pour savoir à qui il a affaire.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
The Artist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 27
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 15 Mar - 13:11



La douceur du pardon

Elijah se tient là, devant la porte, une enveloppe dans la main. Il regarde fixement le nom gravé sur la petite plaque de bronze, clouée juste au dessus du judas ; Un nom qui capte son esprit depuis qu'il l'a vu pour la première fois. Il entend des pas venir jusqu'à lui mais ce n'est pas le parfum de Justine qu'il capte. Le loup fronce légèrement les sourcils alors que la poignée s'abaisse pour dévoiler Jonathan, dans une tenue qui porte forcement à confusion. Le cœur d'Elijah se sert subitement, douloureux, alors que des images d'une nuit torride entre les deux amis lui viennent à l'esprit. Serait il jaloux? Oui, sans aucun doute. Justine n'est pas à lui, certes, mais il en est indéniablement amoureux. Il le sait.
Jon fronce les sourcils alors qu'il ne reconnait pas la personne face à lui, du moins presque pas. Son visage lui dit quelque chose mais... il n'arrive pas à se souvenir.

« Bonjour... c'est pour quoi? » Demande Jon, perturbé.
« Je viens voir Justine, elle est là? » Répond Elijah, un peu froidement.
« ... Ouep. Elle est sous la douche. » Rétorque alors le brun en se gonflant légèrement le torse. « J'peux savoir qui la d'mande? »
Elijah laisse un sourire paraître au coin de ses lèvres ; un sourire plutôt mauvais. « T'a qu'à lui dire que c'est le grand méchant loup. »
Jon est surpris. Il reste un instant bouche bée, puis se reprend. « O-k.. J'vais la chercher. »

Alors, Jon referme la porte au nez du blond qui crispe les poings. Frustré de resté sur le palier, mais surtout de renvoyer cet homme prêt de Justine. Alors, culotté, il entend quelques secondes avant d'ouvrir la porte et d'entrer. Il avance doucement dans l'appartement en observant les lieux. Les meubles, la décoration, les photos... photos qui attirent son attention. Il s'avance vers l'étagère où plusieurs d'entres elles sont entreposés. Il voit des images de Justine, des images de Jon ainsi que celles d'une autres fille. Jane il suppose. Elijah n'a jamais eu l'occasion de la rencontrer, pas plus que Jon d'ailleurs... Quoi qu'il en soit, le trio semble soudé.

Pendant ce temps, Jon débarque dans la salle de bain et se poste de nouveau devant le miroir afin de se parfumer, attendant que Justine l'interroge sur l’identité du visiteur, avant de répondre.

« Un type bizarre qui s'fait app'ler le grand méchant loup... j'l'ai planté d'vant la porte. » Lance t-il hautainement. La gueule du type blond de lui revient pas, et encore moins son attitude.
...

Elijah, observant toujours les photos, se redresse en entendant des pas arriver dans le salon. Il se retourne et pose ses yeux clairs sur Justine, le visage impassible... et terriblement ténébreux.

« Bonjour Justine. »

Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 36
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 22 Mar - 21:55



Illusion parfaite


Thème


Rentrer avait été long. Peut-être trop pour la jeune femme. Jane l'attendait sûrement avec impatience. Elle voulait savoir si Jonathan était là. Si les sorts d'Elijah avait bel et bien fonctionné. S'il était toujours en vie. Elle avait envie de se blottir dans ses bras, de pleurer ce qui devenait maintenant un passé. La jeune sorcière savait parfaitement qu'un jour où l'autre, elle devrait dire adieu aux humains qui l'entouraient. Elle n'en avait pas le courage pour le moment. Elle n'en aurait pas la force. Ils étaient ce qui se rapprochait le plus d'une famille pour elle. Ceux qui avaient remplacé l'absence qui avait toujours été présente dans sa vie. L'absence d'une mère qu'elle avait maintenant comprise mais qu'elle ne pouvait que haïr lorsqu'elle n'était qu'une enfant.

Elle avait passé la soirée avec eux. Jane s'était blottie dans ses bras comme une petite créature perdue et elle avait pleuré, encore en encore. Ils avaient eu peur. Elle ne perdit pas une seconde pour leur donner son nouveau numéro et lorsqu'elle sortie le nouvel I-Phone qui brillait dans ses mains, les yeux de Jonathan s'écarquillèrent de stupeur. Elle lui raconta tout. Dans le moindre détail. Omettant seulement la mort du brun. Elle se sentait encore bien trop coupable pour lui dire la vérité.

Ils avaient bu comme des trous et lorsqu'elle se leva, elle sentait des démons danser dans sa tête. Elle se jeta dans la salle de bain et sauta sous la douche, laissant l'eau brulante faire couler son maquillage. Elle avait oublié de faire disparaître de son visage les lourds traits noirs et ombrés qu'elle s'était appliquée sur les yeux.

J'espère que t'as pas trop mal à la tête. Qu'elle lança en explosant de rire et en pointant son visage à travers le rideau.

Elle fini par retourner à sa douche, simplement rompu par le hurlement de la sonnette qui lui fait grincer les dents. Elle a mal à la tête et voilà que ses voisins reviennent lui casser les pieds. Ont-ils vraiment fait tant de bruit la nuit précédente ? Elle n'en sait rien mais une chose est certaine, elle ne peut s'en souvenir. Jonathan fini par revenir et, les sourcils froncés, Justine sort de la douche, enroulant une serviette autour de sa poitrine.

C'était qui ?
« Un type bizarre qui s'fait app'ler le grand méchant loup... j'l'ai planté d'vant la porte. »

Elijah...

La sorcière sort de la salle de bain, sans même prendre la peine de se rahbiller. Seule la serviette blanche cache son corps et ses cheveux mouillés l'éloigne plus que jamais de la femme que le loup a connu pendant plus de quatre jours. Elle plante ses poings sur ses hanches, les sourcils toujours aussi froncés, aucun sourire sur les lèvres. Comment ose-t-il se pointer ici ?

Qu'est ce que tu fous là ? T'pourrais prévenir ? Genre, j'ai un téléphone et t'as même foutu ton numéro dedans...

Sa mauvaise humeur est maladive. Comme toujours. Son mal de tête n'arrange rien.



Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 27
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Jeu 30 Mar - 19:13



La douceur du pardon

C'est après son "bonjour" que le loup s'aperçoit de la situation, notamment de la tenue dans laquelle se trouve Justine. Ses yeux d'azurs ne peuvent alors s'empêcher de la contempler rapidement, de haut en bas, s'embrasant d'une flamme ardente qui fait violemment grogner le loup à l’intérieur de lui. Puis, brutalement, sa prise de conscience le poignarde en plein cœur. Jonathan et Justine sont trempés, à moitié nues dans un appartement vide. La sorcière est de mauvaise humeur, lui donnant l'impression de la déranger ou pire, de l'interrompre. Sans parler de cette odeur épouvantable ; l'alcool remonte dans ses narines à l'odorat trop sensible. Il tombe mal, très mal.

Alors, le regard d'Elijah se détourne et une tristesse évidente apparaît sur son visage. Une tristesse contre laquelle il ne peut pas lutter, comme un déchirement. Effaçant l'humeur enjoué qu'il détenait il y a encore quelques minutes.

« Je suis désolé. Je ne voulais pas... vous déranger. » Lance t'il, la voix troublée par la situation et ses sentiments douloureux.

Il décide aussitôt de faire ce pourquoi il est venu et ainsi, de couper court. En relevant ses yeux vers son visage taché de maquillage, il s'efforce de lui sourire, presque mal à l'aise.

« Tiens. Je voulais te les donner en main propre. » Dit il en lui tendant l'enveloppe. Il l'observe l'ouvrir et, alors qu'elle sort deux billets, ajoute. « Joyeux anniversaire. »

Non. Il n'a pas oublié. Elijah n'oublie jamais. La naissance de Justine a été pour lui un second souffle de vie. Il se souvient, aussi loin que cela puisse paraître, il se souvient comme si s'était hier.
Les billets sont des places VIP pour un match de football américain. C'est la grosse équipe de la ville qui joue, les San Francisco 49ers, afin de jouer leur place au NFL. Ici, ce sport est très réputé. Un sport national, presque une religion. Justine ne peut qu'aimer, enfin il l'espère, surtout qu'ils seront assis aux meilleurs places.

« Je pensais que tu pouvais y aller avec Jane mais... du coup je t'en ferai passé une troisième pour ton petit copain. » Réplique t'il, sans attendre d'autre réaction de sa part et, bizarrement, avec un ton de voix calme.

Pour lui, ça parait évident. Justine sort avec ce type. Si il meurt d'envie de s'interposer, il n'a pas le droit. Il se soumet... pour la première fois de sa vie, et la douleur se lit dans son regard comme dans un livre ouvert. Il se racle la gorge en passant une main dans ses cheveux, entrouvrant les lèvres pour ajouter autre chose, mais Jon débarque ; Faisant d'une manière agaçante comme chez lui. Il s'approche de Justine en apercevant les places, foudroyé par le regard d'Elijah.

« Oh super​ chouette! Des places pour du football! En quel honneur? » Lance t'il réjouit, en grand fan qu'il est. « En plus c'est les 49ers! A ce qu'il parait ils ont été racheté. C'est vrai? » Demande t'il en levant les yeux vers le blond.
Il sert les dents avant de lui répondre simplement. « A ce qu'il parait, oui. »

Il le sait, évidement, puisque cette équipe lui appartient depuis quelques temps. Jon pose un bras autour des épaules nues de Justine et l'embrasse sur la joue.

« Tu va bien évidement emmener l'homme de ta vie avec toi, hein ? » Demande t'il, à la fois ironiquement et sérieusement, suppliant comme un enfant.

L'homme de sa vie... Elijah ne peut tout bonnement pas resté une seconde de plus. Ce garçon l'agace et le frustre jusqu'à une limite dangereuse, que lui seul connait. Si le loup vient même a regretter de l'avoir sauvé, c'est qu'il est en alerte rouge et qu'il y a véritablement un problème. D'ailleurs, son apparence a changé. Son visage est de nouveau paré de sévérité et de ténèbres. Un masque idéal pour cacher sa douleur.

« Je vais pas vous déranger plus longtemps. passe une bonne journée, Justine. » Lance t'il, la voix partager par la douleur, la rage et la déception.

Alors, Elijah se tourne pour rejoindre la porte de sortie.

Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 36
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 31 Mar - 10:43



Illusion parfaite


Thème


Là elle ne comprends plus tout. Des places, pour son anniversaire ? Comment peut-il savoir qu'elle adore le football ? Peut-être tout simplement qu'elle est comme la plus grosse majorité des américains. Elle fronce pourtant les sourcils, avant d'entendre des mots qui la font tiquer. "Petit copain".... Jonathan ? Jamais, plutôt mourir que de sortir avec son meilleur ami. Si, et ce n'est un secret pour personne, ils ont couché ensemble, il est hors de question pour la sorcière de sortir avec le brun. Non pas qu'il ne soit plaisant à regarder mais elle ne pourrait le supporter plus de quelque minute. Quand bien même. Elle est bien trop libre pour accepter de s'attacher à quelqu'un et son coeur est surtout bien trop réduit en miette qui ne parviennent à reprendre forme humaine pour s'offrir. Il saigne encore bien trop des restes de son réel petit ami, mort sans avoir le temps de dire ouf.

Elle se détache de l'étreinte de Jonathan, lui envoie le plus noir des regards et, dans le même mouvement, bondit dans la direction d'Elijah. Il ne va pas partir de la sorte. Justine a bien trop de questions qui lui brûlent encore la gorge pour le laisser disparaitre. S'ajoute à ça son mal de tête qui ne la rend pas le moins du monde tolérante ou patiente.

Who who who ! Attend quatre secondes ! jette-t-elle en l'attrapant par le bras. Comme d'habitude, sa peau s'embrase mais elle rejette tout d'un bloc ce qu'elle peut ressentir. La magie la trahit déjà bien trop pour qu'elle accepte de la laisser contrôler son corps. Jonathan, mon petit ami ? T'as fumé Elijah.

Son sourire ne ment pas. Elle rit de lui. Il est ridicule mais fort mignon dans sa jalousie presque maladive. De quoi a-t-il peur ? De toute manière, Justine n'a pas le choix. Isolda a choisi pour eux voilà des siècles et quoi qu'elle face, elle finira par tomber dans les bras de l'Alpha. Son libre arbitre est uniquement là pour la faire haïr la déesse et ce qu'elle oblige.

Par contre, je serais en effet pour une troisième place. C'est toi qui invite alors il est normal que tu viennes avec moi. Ses lèvres se parent d'un immense sourire alors qu'elle lève à nouveau les yeux au ciel. Jo... Mon petit ami. Quelque fois vous me déprimez tous autant que vous êtes. Ses derniers mots sont murmurés dans sa barbe mais font grandir son sourire qui se propagent jusqu'à ses yeux.

En tout cas, tu vas pas partir si vite. Tu veux boire un truc ? J'allais faire du café et de toute façon Jo va partir.

Elle lâcha alors le bras d'Elijah, qu'elle n'avait pas quitté pendant toute sa micro tirade. Elle se traîna jusqu'à son meilleur ami et, sans avoir besoin de se dresser sur la pointe des pieds, elle murmura à son oreille, espérant qu'Elijah et sous ouïe lupine ne puisse pas l'entendre.

Tu devrais filer au boulot, je crois qu'il va t'arracher la tête autrement. Les loups sont territoriaux.

Elle éclata d'un léger rire, qui cachait parfaitement ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle. Jamais Elijah ne la posséderait, qu'importe ce qu'il se passerait entre eux -si un jour cela arrivait-.

Jane est déjà partie où elle dort encore ? Demanda-t-elle alors, soudainement beaucoup plus sérieuse. Elle avait cours ce matin...


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 27
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 7 Avr - 21:01



La douceur du pardon

Elijah se tend subitement en sentant les mains de Justine agripper son bras. Si ça n'avait pas été elle, la réponse à ce geste aurait été violente ; on ne touche pas a l'alpha sans son autorisation, et si seulement on arrive à l'avoir. Il se contente de se tourner, jetant un bref coup d’œil à ces doigts qui le touchent en laissant une esquisse de grimace paraître sur son visage, avant de planter ses yeux dans les siens, impassible. Elle se moque de lui mais, quelque part, elle le rassure également. Quoi qu'il se passe entre elle et Jonathan, ils ne sortent pas ensemble. Il a encore une chance alors, non? Quoi qu'il en soit, il ne se doute pas des aprioris que la jeune femme a sur leur futur relation. Elle doit apprendre que la magie n'a aucun impact sur le cœur. On ne peut pas forcer a aimer.

Elijah est plutôt surpris alors qu'elle réclame une place pour lui, afin qu'il l'accompagne. Ça le rassure également de savoir qu'elle veut encore passer un peu de temps avec lui, après tout ce qu'elle a vu. Même si il a fait beaucoup de chemin depuis, Elijah a toujours honte. Vivre avec son passé n'est pas chose facile et, parfois et malgré son statut d'alpha, il se sent misérable. En dessous de tout. Écraser par un destin qu'il ne souhaite à personne.

« Je te remercie. Mais j'ai déjà ma place. » Répond t'il alors.

Et une place de choix.
Un léger sourire naît sur ses lèvres alors que la sorcière semble se détendre et l'invite a boire un café. Peut être ne la dérange t-il pas autant qu'il n'y parait?

« Pourquoi pas. » Lance t-il alors, tandis qu'il souffle doucement quand les mains de la jeune femme le lâche enfin. Laissant ses muscles se détendre douloureusement.

Il aurait aimé apprécier ce contact et pourtant, ce n'est pas le cas. Lorsqu'on le touche ainsi, il a la désagréable impression qu'on l'entaille avec une infinité de minuscules poignards. Alors, le plus souvent, il prend sur lui. Sinon il refuse qu'on le touche.
Elijah avance de nouveau dans la pièce, évitant d'observer les deux amis. Il hausse un sourcil en entendant les murmures de Justine mais fait mine de n'avoir rien entendu. Décidément, la sorcière a bel et bien décidé d'enfoncer Elijah six pieds sous terre en se moquant ainsi de lui. Elle ne risque rien de toute manière, du moins pas aujourd’hui. C'est son anniversaire après tout, non?

Jon sourit mais ne rit pas vraiment, plutôt inquiet. « Ouai.... d'toute manière j'allais partir. » Répond t-il en jetant un bref coup d’œil à Elijah et avant de se diriger vers ses affaires, qu'il range en vrac dans son sac. «Elle dort encore j'crois. Vu c'qu'on c'est mit hier, elle a bien fait. » Réplique t-il en souriant malicieusement alors qu'il voit le blond froncer les sourcils, sans pour autant les regarder. Une fois que ses affaires sont rangés, il balance son sac sur son épaule et se rapproche de la jeune femme pour l'embrasser affectueusement sur le front. « Ju', fait attention, d'accord? » Murmure t-il en plantant ses yeux inquiets dans les siens. Il lui sourit, avant de la contourner et de se diriger vers la porte. « A plus vieux! » Lance t-il dans la direction d'Elijah.
« Salut. » Répond ce dernier en s’asseyant sur l'une des chaises hautes du bar de la cuisine.

Silencieusement, il observe Justine lui préparer le café. Il ne sait pas si elle se rend compte de la situation, mais la tenue de la jeune femme la rend terriblement attirante, terriblement sexy. Les yeux d'Elijah ne peuvent s'empêcher de la contempler. Ils s'illuminent d'ailleurs d'un brasier qu'elle seule est capable d'allumer, du moins de cette manière. Son cœur tambourine dans sa poitrine alors qu'il le sent hurler. Si Elijah n'avait pas de retenu, il lui aurait sauté dessus dès lors que la porte de l'appartement s'était fermé derrière Jon. Justine joue inconsciemment à un jeu dangereux.
Puis une question le turlupine, le ramenant quelque peu à la raison. Il aimerait mettre au clair ce qui se passe entre elle et lui. Pour cela, il n'hésitera pas à poser des questions ou a donner des réponses directs et personnelles.

« J'aimerai te poser une question si tu veux bien. » Annonce t-il pour capter son attention avant de demander. « Tu crois véritablement faire partie de... mon territoire? »

Il la fixe d'un intense regard en attendant sa réponse. Elijah aimerait qu'elle en fasse partit, il n'y a aucun doute, mais jamais il ne la contraindra à ça.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 36
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 25 Avr - 19:34



Illusion parfaite


Thème


Voilà qui est mieux. Elle lui offre un sourire, avant de rouler à nouveau des yeux. Que ce soit Elijah ou Jonathan, elle les trouve aussi stupides l'un que l'autre. Ne peuvent-ils tout simplement pas arrêter de se battre pour quelque chose qu'ils n'auront pas ? Les deux hommes sont charmants, différents mais le coeur de Justine n'appartient à personne. Durant une seconde, elle aimerait leur faire comprendre. Pour mieux se rendre compte que c'est inutile. Ils sont ses amis, du moins pour le premier des deux. Qu'est ce qu'est l'autre. Même elle ne le sait pas vraiment. Un homme aux côtés de qui elle devrait vivre. Sans une seule parcelle de libre arbitre pour choisir. Juste pour faire un énorme pied de nez au destin, elle a envie de refuser. Mais Isolda n'est pas stupide et a très bien jeté son sort. Elle est attirée par le loup, plus que part aucun autre homme. Elle a envie de hurler. Elle se contente du silence. De toute manière, que pourrait-elle faire ?

Elle lâche Jonathan de l'oeil alors qu'il passe la porte et qu'elle se dirige vers la machine à café. Elle a besoin de quelque chose de fort pour la reveiller une bonne fois pour toute. La machine se met en marche, alors qu'elle croise les bras sur sa poitrine à la question du loup. Ses yeux bleus se portent jusqu'à l'Alpha mais elle ne répond pas tout de suite. Une moue s'affiche sur ses lèvres, mélange d'un soupir qu'elle retient et de l'envie qu'elle a de l'étrangler. Elle se retient pourtant. Après tout, lui n'a rien fait d'autre que de l'enlever à moitié jusqu'à une île où elle remettrait bien assez vite les pieds.

C'est toi qui gère ton territoire. Si j'en fais parti, je ne l'ai pas choisi. Comme tout ce qui arrive maintenant dans ma putain de vie.

Il n'y a aucune rage dans ses paroles. Tout est dit sur un ton glacé alors qu'elle le fixe, sans colère. Elle est froide, comme jamais elle ne l'a été. Justine n'est plus la chaleureuse jeune femme qu'il a emporté sur cette île. Elle n'a plus le droit de l'être. Maintenant, elle se doit d'être forte. D'être la digne héritière de sa grande mère. Elle n'a plus le droit d'être ce qu'elle désire. Ils lui prendront tout. Sans même une excuse.

Elle récupère entre ses mains la cafetière, sort un bol pour Jane et ne lui adresse plus un seul mot ou un seul regard. La jeune femme se dirige vers la chambre de sa meilleure amie, à laquelle elle toque doucement. Aucune réponse, comme elle s'y attendait. Elle s'assoit pourtant à ses côtés, avant de lui murmurer de se reveiller. Jane fait pour la première fois depuis longtemps son âge ainsi prise dans les bras de Morphée. L'humaine est si loin de leur monde et pourtant si bien prise entre ses griffes. Un simple frison s'empare de la peau de la sorcière alors qu'elle la touche et que les images glacés des vampires s'inscrivent dans son esprit. Ils la tueront. Lentement... Si Justine ne fait rien avant.

Lève toi Janou. Faudra qu'on parle après. Elijah est là, évite de te trimbaler en culotte.

Un simple rire étouffé et la sorcière quitte la chambre de la jeune fille. Elle ne rejoint pas directement le loup. Non elle retourne jusqu'à son armoire, prend le premier pantalon et le premier haut qui lui tombe sous la main avant de retourner dans le salon. Elle s'assoit alors à côté de lui, sur une des chaises hautes, croisant à son tour ses longues jambes après s'être servie un café.

De toute manière, Isolda a choisi. La question du territoire se pose pas, j'vais devoir aller sauver les fesses de tous les loups que je croise.


Crédit ☸ Benedict L. Mills
[/quote]

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 27
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 25 Avr - 20:32



La douceur du pardon

Elijah la fixe de ses grands yeux bleus, épaté par toute la froideur dont elle fait preuve. Est-elle capable d'une telle cruauté envers lui? Alors qu'il fait tant d'effort. Elle n'en a peut être pas conscience, elle ne le connait pas assez pour ça. Il serre les dents et reste muet tandis qu'elle apporte la cafetière jusqu'à la table, ainsi qu'un bol. Puis elle disparaît, il la regarde s'éloigner avant de soupirer longuement. Qu'est ce qu'il va bien pouvoir faire pour lui faire comprendre que ce qu'il ressent n'a rien a voir avec Isolda? Pour lui montrer la différence entre ce qu'ils doivent faire, et ce qu'il aimerait qu'ils fassent. Il passe une main dans ses cheveux avant de grimacer subitement.

Il voit cette jeune fille brune, perdue entre les griffes acérées de vampires sans scrupule. Leurs dents se plantent avidement dans sa gorge, et leurs assauts blessent ses cuisses d’hématomes violets. Il sent le sang bouillir tout autour d'elle. Comme un poison, la drogue s'insère vicieusement jusqu'à son esprit, lui faisant oublier la douleur. Lui faisant perdre raison, jusqu'à même faire disparaître son instinct de survie.

Il cligne plusieurs fois des yeux pour se défaire de cette vision effroyable. Serrant les dents, il passe ses mains sur son visage en laissant un bref grognement sortir d'entre ses lèvres. Il tourne la tête vers le couloir où a disparu Justine ; Cette fille serait-elle cette fameuse Jane? Il s'en doute. S'il ne pensait pas être capable de voir de tels choses au travers de l'esprit de Justine, il sait toutefois que ces aventures doivent cesser. Elles mettent la vie d'une humaine inconsciente en danger, et surtout celle de Justine.
Enfin, la sorcière réaparait, vêtu cette fois ci. Elijah serait presque déçu, mais il faut dire qu'elle lui plait, même dans cette tenue. Elle s'assoit à coté de lui et, une nouvelle fois, leur proximité le fait frisonner. Il ne perd pas pieds pourtant, et fronce les sourcils à sa remarque.

« Met les choses dans le bon ordre, les loups sauveront bien plus tes fesses que tu ne sauvera les leurs.» Réplique aussitôt Elijah avant de se lever de sa chaise pour faire un pas vers elle. Posant sa main sur la table et l'autre sur le dossier de sa chaise, comme pour l’emprisonner entre ses bras. Réduisant ainsi leur distance, il ancre son regard grave dans le sien. « Ecoute Justine, je n'sais pas ce que tu crois qu'il se passe entre nous. Mais si tu ne veux pas faire partie de ce que tu appel grossièrement mon territoire, tu n'en fera pas partie.» Il souffle avant de continuer. « Je ne t'ai pas montré mon passé pour t'obliger à quoi que ce soit. Je l'ai fais pour essayé de te convaincre. Seulement. Certes, j'ai été plutôt insistant et brutal, mais je n'ai pas eu d'autres choix à ce moment là. J'étais désespéré de ne serais qu'imaginer à nouveau tout p...» Il s’interrompt en baissant les yeux, désolé. Alors, il retire sa main pour lui laissé plus d'espace. « Tu est seule maîtresse de tes choix. Considère nous plutôt comme des alliés libres de leurs actes, non comme des prisonniers forcés de satisfaire leur destin. Si tu veux que je disparaisse, je disparaîtrais, mais ne compte pas sur les vampires pour le faire. Et si tu n'est pas convaincu de ça... je ne devrais pas être là, à passé pour le dictateur que je ne suis pas.» Il perd de la prestance, laissant ses épaules retomber légèrement. Presque blessé qu'elle n'admette pas que ses propres sentiments viennent de lui, pas d'autre chose. Qu'il est là, pour elle, et pas pour autre chose. « Je ne suis l'alpha que de ma meute, Justine, et tu n'en fais pas partie. Tu... tu est différente pour moi, mais tout aussi importante.» Il se recule, attrape une tasse et se serre lui même un café. En se faisant, il finit par dire. « Et sache que, pour ma part, je suis convaincu d'une chose. Isolda n'a rien a voir là dedans.»

Alors, il porte le café chaud jusqu'à ses lèvres, buvant la tasse d'une traite. Qu'est ce qu'il aurait aimé que ce soit de l'alcool fort, pour le calmer. Il repose la tasse avant de faire quelques pas dans la pièce, jusqu'à pouvoir regardé par la fenêtre. Il a besoin d'air, il a besoin de prendre ses distances. De calmer ce désir oppressant de se jeter sur elle. Pour l'aimer, et pour la blesser.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 36
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mar 2 Mai - 22:49



Illusion parfaite


Thème


Elle se retenait pour ne pas exploser. Pour ne pas lui cracher au visage tout ce qui se tramait dans son esprit, tout ce qui menaçait à chaque seconde de la faire éclater en sanglot ou dans la plus noire des rages. Il ne comprenait pas. Il n'imaginait pas. Lui avait toujours sut ce qu'il était et ce qu'il serait amené à faire. Lui avait peut-être souffert mille mot lorsqu'il n'était qu'un gamin mais il savait qu'un jour, il deviendrait ce loup doré dont parlait la prophétie. Elle... Elle avait tout ignoré jusqu'à ce qu'on lui explique tout. Elle savait pour la magie et les vampires. Mais elle ne savait pas être impliquée à ce point dans une guerre qui n'était pas la sienne ! L'image de Jane vola un instant devant ses yeux et elle tenta de faire disparaître la vision du cou couturé de morsure de la jeune étudiante. Elle soupira, une seconde, plongeant ses yeux loin de la vision du loup. Ses lèvres se portèrent à son café mais elle n'eut pas l'occasion alors qu'il se redressait, capturant sa présence dans un étaux de fer. Il ne la touchait pas mais elle se sentait soudainement prise au piège avec son bras lui coupant toute possibilité de se relever. Il ancra son regard dans le sien et elle le soutient avec morgue. Croit-il réellement qu'elle allait baiser les yeux ? Qu'importait le feu de ses prunelles, il ne pouvait que rêver de la voir incliner la tête.

Ecoute Justine, je n'sais pas ce que tu crois qu'il se passe entre nous. Mais si tu ne veux pas faire partie de ce que tu appel grossièrement mon territoire, tu n'en fera pas partie.» Il souffle avant de continuer. « Je ne t'ai pas montré mon passé pour t'obliger à quoi que ce soit. Je l'ai fais pour essayé de te convaincre. Seulement. Certes, j'ai été plutôt insistant et brutal, mais je n'ai pas eu d'autres choix à ce moment là. J'étais désespéré de ne serais qu'imaginer à nouveau tout p...»

Les traits de la sorcière se détendirent, un instant, la barre têtue sur son front disparaissait. Elle aurait voulu lui dire de ne pas en ajouter plus, qu'elle avait comprit mais il ne lui en laissa pas le temps et enchaîna sur d'autres mots alors qu'il retirait sa main. Elle ne le quitta pas des yeux durant sa courte tirade. Le loup perdait de cette morgue qu'il avait si bien affichée. Elle sentait qu'elle le touchait dans ses refus et dans sa haine totale de tout ce qu'obligeait Isolda sur leur vie. Mais elle avait l'impression d'avoir perdu sur libre arbitre et de le sentir filer très loin d'elle, comme si elle n'était qu'un jouet entre les doigts capricieux du destin.

Elle baissa alors la tête et ne répondit pas immédiatement. Le silence se fit lourd, presque oppressant. Elle ne parlait pas car elle ne savait que trop bien les mots qui auraient pu sortir de sa bouche. Elle ne voulait lui confier sa peur, elle ne voulait lui murmurer ses terreurs. Elle s'enfonçait dans son silence pour ne pas avoir à lui avouer trop de chose. Elle n'était pas une louve. Elle n'en avait pas la force. Aurait-elle seulement la force de suivre cette prophétie écrite pour elle ? Justine n'en avait aucune idée.

Le silence fut rompu par une Jane qui s'étirait en baillant. La jeune fille n'avait apparemment pas compris les mots que lui avaient soufflé Justine. Son tee shirt n'était pour une fois pas trop grand et laissait apparaître ses longues jambes galbées ainsi que la culotte en dentelle noire qu'elle portait. La jeune fille ne vit pas le loup dans son coin et vient planter une bise sonore sur la joue de sa meilleure amie.

J'ai pas assez dormi Ju'... Pourquoi tu m'as réveillée...
Range ton popotin Jane. On a un invité...

La concernée se retourna brutalement et Justine ne pouvait que parfaitement imaginer l'expression horrifiée qui s'affichait sur son visage. Pourtant, Jane ne bondit pas dans sa chambre et se fendit simplement d'un petit salut qui manquait clairement de conviction. Elle se précipita derrière le bar, récupérant un bol et un paquet de céréale. Le silence revient. Interminable. Justine fini pourtant par le rompre.

Elijah. Je te présente Jane, ma colocataire.

Jane rougit jusqu'aux oreilles, restant derrière le bar et plongeant dans son bol de céréale en faisant mine de ne rien entendre. Justine soupira, avant de finir par se lever, posant sa boisson. D'un regard sévère, elle fit comprendre à sa meilleure amie qu'elles auraient une sérieuse discussion toutes les deux et elle se rapprocha d'Elijah.

Mon appart n'est pas immense mais les murs ont une bonne isolation. On devrait parler.

D'un sourire, elle l'invita à la suivre, jusqu'à sa chambre. Le loup rentrait pour de bon dans la bergerie, une bergerie qui puait l'odeur de Jonathan qui avait dormi, comme à son habitude, dans le lit de sa meilleure amie. Ils n'avaient pas couché ensemble la veille. Par voeux des deux partis. Justine n'avait pas le coeur à fêter leur réconciliation de la sorte.

Je ne sais pas ce qu'on a prévu pour nous Elijah. glissa la sorcière en s’assaillant sur son lit, récupérant contre elle une peluche offert lorsqu'elle était toute petite par une des dames chargées de s'occuper d'elle à l'orphelinat. Une de seule chose qu'elle avait gardé. Mais de toute façon, on ne peut pas faire grand chose contre. Autant que je te face confiance sur quelques points.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah L. Crossen
« »
avatar
◊ Avatar : Chris Hemsworth
◊ Age : 31 ans
◊ Messages : 27
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : L'île de l'Aurore
◊ Pouvoir : Loup alpha

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Ven 5 Mai - 10:32



La douceur du pardon

Elijah reste muet, lui aussi ; Sentant que l'esprit de Justine cherche ses mots. Peut être ne veut elle pas s'ouvrir à lui, se confier. Après tout ils ne se connaissent pas depuis si longtemps. Tout en regardant le paysage de la ville qui se réveille, Elijah croise les bras sur son torse en soufflant puis, alors qu'il s'apprête a reprendre la parole, un bâillement exagéré retentit dans la pièce.
Il se retourne en laissant ses bras retomber le long de son corps puis, subitement, il se fige. Une jeune femme se tient là, dans une tenue très très légère. Son regard la scrute de haut en bas, comme si soudainement sa raison venait de lâcher prise. Son visage s'assombrit, ainsi que ses yeux pourtant si bleus... l'espace d'un instant, ils possèdent les pupilles furieuses d'une bêtes sauvages ; Dangereusement similaire à celles des vampires. Mais Elijah fronce les sourcils en inspirant, comme si il luttait contre ses instincts prédateurs bien plus cruels qu'on ne peut l'imaginer, et il détourne le regard.
« Salut.» Lance t-il simplement a son tour avant de souffler. C'est au bout de quelques secondes de silence pesant que Justine prend la peine de la présenter. Enfin, il relève le visage vers elles, impassible ; Presque agréable avec un petit sourire sur ses lèvres. « J'avais deviné. Ravie de faire ta connaissance Jane, Justine m'a beaucoup parlé de toi.» Et ses visions aussi.
Puis son attention se reporte sur la sorcière qui vient à lui et qui lui propose de parler. Rassuré et soulagé, Elijah acquiesce d'un geste de la tête. Il craignait que l'arrivée de Jane mette fin a leur conversation, du moins a ce qui y ressemblait. Il la suit donc et, alors qu'il entre dans la chambre, il se stoppe brutalement ; Laissant une demi seconde cet air sombre parait son visage tandis que ses sourcils se froncent. Il devine que cette chambre appartient a Justine puisque son parfum envoûtant est largement dominant, toutefois il sent au travers de ça l'odeur de l'homme qu'il a croisé tout à l'heure : Jonathan. Est ce qu'elle lui a mentit? Ne sort elle vraiment pas avec ce type? Il n'en sait foutrement rien. Quoi qu'il en soit, maintenant, il est sur qu'ils couchent ensemble et ça le frustre à un point que lui même n'aurait imaginer.

Il s'avance pourtant en soufflant, prenant une nouvelle fois sur lui. Il ferme la porte derrière lui et observe le lieu, le petit coin secret de Justine qu'il ne pensait pas visiter si vite. Son attention se reporte sur elle alors qu'elle parle. Elijah est surpris, presque attendri alors qu'il la voit si vulnérable, si craintive d'un avenir dangereux qu'elle ne connait pas. Pourtant, jusque la, elle paraissait si forte... le loup est rassuré. Il n'est pas le seul a craindre le jour qu'est demain.
« Merci.» Finit il par dire et il ajoute, alors que Justine relève la tête, semblant interrogative. « Merci d'essayer de me faire confiance. Je n'ai pas l'habitude d'avoir cette chance... les loups sont excessivement exigeants. » Il sourit soudainement, amuser. « Tu la peut être déjà remarqué d'ailleurs.»
Alors il s'avance vers elle et s'assoit à ses côtés. Il se penche en avant, posant ses coudes sur ses cuisses en liant ses doigts. Il tourne la tête vers elle et lui sourit, se voulant rassurant.
« Avant d'envisager quoi que ce soit, laissons nous le temps et apprenons d'abord a nous connaitre d'accord? » Il se redresse et, contre toute attente, se laisse tomber en arrière pour se coucher sur le lit. Levant ses bras gonflés pour croiser ses mains sous sa tête, il la regarde. « Interroge moi. Pose moi toute les questions qui te passe par la tête. J'y répondrais.»
Elijah n'a plus rien a voir avec cet homme sévère qui soigne minutieusement son image. Il semble si simple a présent, et pourtant si complexe.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Gold alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 36
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   Mer 10 Mai - 23:00



Illusion parfaite


Thème


Le regard qu'il porte sur Jane ne plait pas à la sorcière. Il est vrai que sa colocataire est charmante mais un soupçon de jalousie vient fleurir dans le coeur de Justine. Elle ment sur le sentiment qui embrasse sa poitrine, elle ment sur cette jalousie qu'elle n'a que très peu éprouvée. Ses histoires se transforment en une fausse protection dont Jane n'a pas réellement besoin face à Elijah. Les joues rosées de sa meilleure amie veulent si bien dire la vérité. Jane subit, jour après jour et Justine ferme les yeux, incapable de la sauver dans l'océan dans lequel elle se débat. La sorcière a bien vue les marques sur les avants bras de la jeune fille. Elle a essayé de la raisonner. Mais elle n'est pas grand chose face à la piqure si agréable de la drogue. Elle fini pourtant par détourner les yeux et proposer au loup de la suivre. Il accepte, aussi peu étrange que cela puisse paraître. Justine n'a pas encore cerné le jeune homme bien trop particulier mais lentement, elle essaye de comprendre ses intensions et de les prévoir. Elle n'y parviendra sûrement jamais mais les brèves années qu'elle a fait à la faculté de psychologie l'ont formée. Elle n'a jamais continué... Pas assez d'argent pour cela et aucune banque n'acceptant de prêter à une orpheline dont personne ne pouvait garantir la réussite.

Seule la lumière de la chambre les éclaire à l'instant même où Elijah ferme la porte. Un merci à peine murmuré sort des lèvres de la sorcière, suivit d'un sourire qui a perdu toute la force de son caractère terrible. Ici, elle n'est plus que Justine. Pas une sorcière, pas une guerrière. Juste une jeune fille forgée par le destin.

« Merci d'essayer de me faire confiance. Je n'ai pas l'habitude d'avoir cette chance... les loups sont excessivement exigeants. » Il sourit soudainement, amuser. « Tu la peut être déjà remarqué d'ailleurs.»

Un sourire en coin étire les lèvres de Justine. Elle baisse la tête pour tenter de retenir son rire moqueur, qui meurt dans un silence. Il la rejoint, trop prêt. Elle ne peut mentir en sentant son coeur s'emballer dans sa poitrine. Les nombreux jours qu'ils ont passé ensemble avaient commencé à les rapprocher. Il ne lui laisse pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il se laisse tomber sur le lit. Ses bras se glissent derrière sa tête, faisant gonfler des bicepts que Justine n'avait que deviné sous les vêtements du loup. C'est un guerrier. Avec ses cheveux blonds un peu trop long et cette flamme dans les yeux, même un aveugle pourrait voir l'aura qui s'échappe de lui. Il a tout d'un animal sauvage, un animal dangereux qui fait pourtant aujourd'hui preuve de tant de douceur.

Ma mère. Tu l'as connu toi pas vrai. Toutes les questions. Justine a revu la mort de celle qui lui a donné la vie en boucle dans son esprit. Elle a pleuré, quelques heures sans pourtant se laisser le temps de s'abandonner à son deuil. Puis elle a accroché un sourire sur ses lèvres lorsque Jonathan et Jane sont arrivés. J'aimerais que tu me parles d'elle.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan   

Revenir en haut Aller en bas
 

La douceur du pardon Ϟ Justine - Elijah - Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Jeux signé Cat's Eyes ... pardon Capcom !
» Jonathan Gozen Staÿlis.[validé]
» Bonne fête Justine!
» Demande de pardon
» Prière de Pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: San Francisco :: Les habitations :: Appart de Justine & Jane-