AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Open your eyes Ϟ Shöll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Open your eyes Ϟ Shöll   Lun 14 Nov - 19:43



Open your eyes


ADELAIDE

« Un mâne j'te dis! Avec d'grandes dents, une trogne aussi laide qu'un chien malade et qui puire pire que l'cul d'un porc! Elle t'estrillera avant d'te transformer en magaille! Faut la arder j'te l'dis, sans plus attendre! »
« T'est qu'un couard Gaston! T'va passé le restant d'tes jours en boursemolle! »
« Fait pas ça Ade. Qu'va dire Shöll hein!? »

Un souffle hautain s'évade de ses lèvres alors qu'elle se retourne. La brune n'a que faire de ce que dira son frère. Il n'est pas son homme, ni son père, elle s'entête donc à dire qu'elle ne lui appartient pas ; et elle a d'ailleurs déjà subit de nombreuses représailles pour cet affront là. Elle sait pertinemment que Gaston ira prévenir Shöll à la seconde où il sera rentré de la chasse, demain matin sans doute. Bien trop trouillard, il sera en effet incapable de garder ce secret ; Son frère est beaucoup trop respecté et craint pour même imaginer lui mentir, ce que la brune ne semble pas comprendre.
Bien décidée à grimper sur cette montagne, et malgré les rumeurs effroyables qui courts, Adelaïde se munie de son petit sac en peau avant même que le soleil ne se lève. Elle disparaît dans l'ombre de la nuit, sans un bruit. La flamme qui brûle au bout de son bâton a une durée de vie restreinte, elle le sait, et elle doit faire vite. La nuit n'est pas sur pour une humaine seule, des bêtes féroces rodent et se lèchent les babines, prêtent à bondir sur leur proie. Adelaïde, elle, est prête plus que jamais à en rencontrer une.

ISOLDA

Sa robe étonnamment blanche pour cette époque virevolte au grès du vent, soigneusement accompagnée par la blondeur dorée de ses cheveux. Ses courbes félines se devinent facilement sous un tel tissu, brodé avant même que ce dernier terme n'existe. Isolda est en avance sur son temps, elle est même d'ailleurs en avance sur tout. La cabane qui se trouve derrière elle est parée d'un bois très sombre, décorée de lierre. Sa structure est propre, symétrique, et la cheminée qui s'élève sur son toit est encore un nouveau concept. On peut la voir de loin, alors qu'on se trouve au pieds de la montagne où elle est perchée. Dominant une forêt épaisse qu'il faut traverser pour la rejoindre. Une forêt mystérieuse, pleine de danger.
Jamais personne n'a en effet réussi a venir jusqu'à elle. Son instinct l'a dès son arrivée obligé à se protéger ; Se protéger en demandant de l'aide aux êtres qui habitent la forêt. Il est alors impossible de l'atteindre muni de mauvaises intentions et, malheureusement, l'humanité elle même semble n'avoir que ça.

Le soleil se lève à l'horizon tandis qu'Isolda le salue d'un splendide sourire. Chaque matin est un plaisir pour elle, elle ne rate jamais ce spectacle et le contemple jusqu'à que cette boule de feu se retrouve haut dans le ciel. Cependant, aujourd'hui est un jour différent. D'habitude seule, la sorcière entend au loin l'écho d'un cri. Voila la première fois qu'un tel son parvient jusqu'à ses oreilles et pourtant, elle ressent dans cette voix de la peur et de la détresse. Elle s'avance donc avec hâte dans la forêt, ruisselant entre les arbres comme la rivière, suivant le courant sans savoir où et vers qui il l'emporte.
Elle pose ses doigts fins sur le tronc d'un arbre avant de se pencher pour observer la scène qui sévit devant ses yeux. Une créature qui lui ressemble se trouve être couchée au sol, blessée à la cheville et rampant donc pour fuir quelques choses. S'est en regardant un peu plus loin qu'elle voit apparaître trois énormes loups dont les babines sont retroussés sur des dents féroces. Isolda se montre en contournant l'arbre, d'un pas serein et d'un regard démunie de mal, elle fixe les canidés de ses yeux perçants. Adelaïde les fixe elle aussi, sans s’apercevoir de la présence derrière elle. Les animaux se calment étrangement, sous l'air intrigué et douteux de la brune, puis ils finissent par fuir. La jeune femme comprend alors aussitôt que quelque chose de plus dangereux que ces loups se trouvent derrière elle. Un ours? Ou pire, le monstre qu'elle recherche? Elle se retourne en gémissant afin de poser ses yeux d'azurs sur l'apparition angélique qui s'affiche devant elle.

« Tout va bien? » Demande Idolda en tendant avec tendresse la main à la créature face à elle, un sourire réconfortant sur les lèvres.
« Je... oui... » Baragouine Adelaïde, surprise, en appréciant son aide pour se relever.
« Que viens tu faire ici? » Demande Isolda en la laissant prendre appuie sur elle.
« J'suis à la recherche du démon d'la montagne. »
« Du démon de la montagne? » Répète la sorcière, surprise.
« Oui, d'la chose qui habitude dans la hutte »

Le silence qui s'installe une demie seconde traduit bien la perplexité de la blonde qui, naturellement, devrait se vexer en apprenant qu'on l'appel le démon de la montagne. Mais non, Isolda n'est pas de ce genre. Un éclat de rire cristallin retentit dans la forêt tandis qu'Adelaïde se demande pourquoi elle rit.

« Celle qui habite dans cette montagne n'a rien d'un démon. Enfin, je crois. » Lance alors la sorcière, incapable de savoir ce que représente véritablement un démon pour l'humanité.
« Comment t'sais ça toi? Tu l'a d'ja vu? »
« Oui, plus d'une fois. Tu veux la voir? »

La brune se contente d'un geste d'acquiescement de la tête avant que les deux jeunes femmes ne se dirigent vers la demeure d'Isolda, laissant derrière elle le sac en peau d'Adelaïde.


***


Trois jours ont passés depuis le départ mystérieux d'Adelaïde de son village. Isolda s'est trouvé être ce fameux démon et la brune s'est mise à rire aux éclats en apprenant ça. Quelle tête feront les autres quand ils l'apprendront. S'est-elle demandé. Une question bien vite effacée lorsqu'elle a comprit que cette réputation n'était pas anodine mais belle et bien recherchée par celle avec qui elle se trouvait. Mais pourquoi? Elle a trouvé la réponse a sa question dans la lueur dorée qui est apparu autour des mains d'Isolda, et qui s'est enroulé autour de sa cheville cassée. Elle a découvert que la blonde est une enchanteresse et, depuis, Adelaïde rêve d'être capable de faire pareil.

Alors elle se trouve encore là, tenant compagnie à celle qui a bien voulu lui apprendre sa magie ; sans vraiment réfléchir aux conséquences que cela peut avoir. Isolda n'est plus seule, c'est tout ce qui compte finalement. Elle aime voir sourire sa nouvelle amie, elle aime le regard admiratif qu'elle lui lance. Déjà, elle imagine passer sa vie à ses cotés. Déjà, elle sent son cœur battre, plus que jamais.

Isolda se trouve dans la cabane, entrain de faire mijoter la viande fraîche pour le soupé du soir. Adelaïde, quant à elle, se pavane dans l'herbe en ramassant des fleurs. La sorcière lui a offert l'une de ses robes blanches qui, par la même occasion, lui va a ravir. La brune a relevé ses cheveux en un chignon désordonné, paré de petites marguerites. Une véritable petite nymphe, à l'image idyllique de son hôte qui ne tarde pas à sortir, intriguée, en sentant une présence inconnue s'avancer dans leur direction.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Mar 15 Nov - 11:00



Open your eyes



J'suis désolé Shöll. Elle s'est enfuit, l'a rejoint le monstre dans les montagnes. J'rien pu faire Shöll. Abi écoute rien, t'le sais.


Le regard plus que noir du chasseur se planta sur la montagne, où sa soeur avait disparu depuis deux jours. Il venait de rentrer de la chasse, en retard mais couronné par le succès. Et voilà qu'on lui apprenait que sa soeur, sa petite et fragile soeur avait disparu. Elle était partie découvrir les secrets des esprits et de ce monstre qui terrifiait les villageois. Shöll fit glisser un morceau d'herbe qu'il mâchonnait de l'autre côté de sa bouche, son regard plus noir que jamais.

Récupérant des peaux dans la maison de bois qu'il occupait normalement avec sa soeur, le chasseur les fit glisser sur son épaule. Elles lui tiendraient chaud et l'une d'entre elle, solidement nouée, lui permettrait de conserver de la nourriture et de la viande séchée qu'il récupéra sans demander son avis à l'abrutit chargé de surveiller sa soeur. Le regard glacial, Shöll passa une main dans ses cheveux roux sombre et il jeta, sans autre expression que la colère sur ses traits.

Quand j'rentre, j'te jure que tu vas payer très cher de l'avoir laissée partir. Compris ?


La colère du chasseur n'était pas feinte et tous ici craignait le pisteur d'animaux qui leur rapportait nourriture et peaux pour se protéger de l’hiver. Les hommes se décalaient sur son passage, alors que ses pas pleins de rage tapaient violemment la terre. Les femmes soupiraient, espérant capter son attention mais il ne leur offrait aucun regard. Ils connaissaient chaque femme de ce village et aucune ne l'avait attirée depuis de nombreuses années.

Shöll s'enfonça dans l'épaisse forêt pleines de mystères et de légendes. On racontait tant de chose sur ce qui se terrait dans les bois une fois le soleil partit derrière l'horizon. Il y aurait des monstres et de terribles dangers. Shöll n'en croyait rien et il se mit à suivre la piste de sa soeur. Adelaïde n'avait pas été très prudente et elle était facile à suivre, comme si elle l'avait voulu. Là une branche cassée, là une emprunte. Il n'avait pas plu en deux jours et le chemin s'affichait parfaitement devant les yeux du chasseur.

Durant une longue journée, il suivit la route incertaine de sa soeur. Il ne s'accordait que de très brèves pauses pour soulager ses muscles endoloris et manger. La nuit tomba sans qu'il n'est retrouvé la jeune femme et Shöll préféra arrêter sa route.  Il s'endormit en hauteur, à l'abri entre les branches épaisses d'un arbre.

Le lendemain, alors qu'il se remettait en route, il tomba sur des traces de lutte, quelques gouttes de sang mais aucun corps. Les sourcils du chasseur se froncèrent alors qu'une odeur étrange venait caresser ses narines. Une odeur de brulé, comme si les bois autour de lui avaient brusquement prit feu, ce qui n'était pas le cas, la forêt encore bien trop humide pour risquer l’incendie. Il se passait des choses étranges et ses sens en étaient troublés, incapables de voir correctement. Il suivit pourtant l'odeur, certain qu'elle lui offrirait des réponses.

La végétation se fait moins dense alors que Shöll parvient au sommet de la montagne et il s'arrête brusquement. Sa soeur est bien là, mais vêtue d'une manière si étrange, d'une robe d'un blanc si éclatant qu'il en fait mal aux yeux. La cabane derrière Adelaïde n'a rien à voir avec celle du village et du toit s'échappe une fumée étrange.

La peur ne s'empare pas du coeur du chasseur qui en a déjà bien trop vu pour un humain et il bondit sur sa soeur, ses prunelles lançant des éclairs. Sa main agrippe le poignet de la jeune femme et de l'autre, il la gifle violemment, la faisant tomber au sol.
Comment oses-tu disparaitre de la sorte espèce de petite garce ?! J'étais mort d'inquiétude. Tu aurais pu mourir dans cette forêt. Qu'est ce qui fout là ! Tu vas rentrer immédiatement avec moi !


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Mar 15 Nov - 15:16

[q

Open your eyes

Adelaïde est perdue dans ses pensées, captant le parfum sucrée des fleurs qui s'éveillent en beauté dans ses mains. Isolda lui a dit qu'elle saurait manipuler la magie lorsqu'elle entendra parler les fleurs et chanter le vent mais, pour ça, elle devra être patiente. Pour ceux qui la connaissent, la brune n'est pourtant pas une femme patiente. Mais, aujourd'hui, sa vision du monde a changé ; elle a changé le jour même où elle a posé les yeux sur elle. Adelaïde est prête à tout, elle le sent au fond d'elle.
La jeune femme ne sent donc pas la présence menaçante qui s'approche derrière elle. C'est alors que son frère n'est qu'à quelques pas qu'elle se retourne. Elle ne peut rien faire ; son poignet est enlacé par des doigts trop violent et sa joue attaquée par une main trop dangereuse, la projetant au sol. Un geste qui choque profondément Isolda, restée tétanisé au pas de sa porte.

Les yeux de la blonde se sont écarquillés à l'instant où l'étranger s'est imposé avec sa démarche dangereuse au prêt d'Adelaïde, au prêt de celle qui est devenu son trésor. Elle a sentit une épouvantable douleur dans sa poitrine en voyant ce geste violent éclater contre son visage. Alors c'est ainsi que les Hommes se traitent entre eux? C'est ainsi que ses enfants voient la douceur d'une main qui pourrait pourtant être si douce sur un visage? Elle refuse. Elle refuse de voir son amie être traitée de la sorte. Celui qui ressemble à un homme et qui n'en est pas un pour Isolda va apprendre ce qu'est la véritable violence, la véritable douleur. La sorcière n'est pas faites que de bien. La sorcière EST le démon des montagnes.

« Ne t'approche pas! » Lance t-elle alors que sa voix éclate en écho dans la plaine et que des grognements sourds retentissent derrière les arbres de la forêt.

Elle s'approche, parée de pas démunies de peur. Sous cette forme angélique, Isolda semble être inoffensive. Toutefois, le plus prudent verrait luire dans ses yeux un pouvoir dangereux ; Une jolie plante dont les épines vous agripperaient comme des ronces. Sa main se lève dans la direction de l'inconnu tandis que le ciel si bleu se recouvre peu à peu de nuage et que le vent fait son apparition. Le soleil disparaît derrière une lueur grisâtre et frissonnante.

« Isolda non! » Rétorque Adelaïde en se levant aussi vite qu'elle le peut, encore un peu sonné. « Non...C'est mon frère. » Ajoute t-elle en s’entreposant courageusement entre eux.

Les pas de la blonde s'arrêtent alors subitement tandis que la menace sur son visage s'estompe peu à peu, en même temps que les nuages. Les rayons du soleil caressent à nouveau l'herbe verte, se délectant sur la peau clair d'Isolda en illuminant tout son être. Adelaïde a conscience que la sorcière sait manipuler la vie, et elle l'imagine très bien manipuler la mort. Ce qu'elle donne, elle peut le reprendre.

« Qui qu'il soit, il n'a pas a te toucher ainsi! » Répond t-elle, la voix plus douce mais piquée d'une colère retenue.
« C'est ma faute, je... je n'l'ai pas pré'vnu de mon départ. Il s'est inquiété t'a entendu? Il n'nous veut pas d'mal, il s'rait pas là sinon. »

Les yeux clairs de la blonde se sont figés sur la brune tandis que cette dernière parlait. Ils se relèvent ensuite vers l'étranger alors qu'elle rabaisse son bras le long de son corps. Toutefois, les ombres fougueuses n'ont pas disparu et observent derrière les arbres, dans l'obscurité. Isolda n'est pas protégé que par son pouvoir.

« La marque qui abîme ton si beau visage me fait pourtant penser le contraire. » Répond Isolda à la brune tout en fixant d'un air étrange son frère.

Adelaïde lève alors ses doigts jusqu'à sa joue rosie en baissant la tête. Isolda est captivée par cet homme qu'elle prend le temps d'observer, partagée entre admiration et dégoût.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 3 Déc - 20:52



Open your eyes



Une voix retenti alors que les yeux de Shöll ne quittent sa soeur. Une voix ivre de colère, plus forte encore que tout ce qu'il a entendu. Dans le coeur superstitieux du chasseur, le nom du monstre de la montagne raisonne; et pourtant, alors que Shöll relève les yeux, se n'est un monstre qu'il voit apparaitre.

La femme qui se dresse devant lui transpire la puissance et le ciel qui se couvre derrière elle fait s'arrêter le coeur du chasseur. Non de peur mais bien d'un tout autre sentiment. Jamais il n'a vu telle femme, jamais il n'a vu telle force. Son palpitant s’accélère, son souffle se saccade. Ses cheveux blonds sont un mystère pour l'homme qui n'en a jamais vu. Sa peau, sans la moindre imperfection, ses dents plus blanches que l'ivoire des animaux qu'il chasse, ses yeux, dans lesquels brillent tant de choses. Le chasseur reste muet, quand bien même il sent le danger qui s'élève autour de lui.

De tout temps, l'homme aurait hurlé de voir une femme le défendre. Il aurait frappé à nouveau sa soeur, pour lui apprendre sa place. Adélaïde était éprise de liberté, encore célibataire alors qu'elle aurait déjà du être mère et Shöll lui accordait uniquement car la brune était sa seule famille et surtout qu'il la chérissait plus que quiconque. Mais il devait lui rappeler sa place. Il ne pouvait s'y résoudre, ensorcelé par la créature qui lui faisait face.

Le chasseur tomba à genoux, la bouche entrouverte. Il s'inclinait, pour la première fois de sa vie. Lui qui avait toujours dirigé, fils d'un roi ayant refusé son titre mais méritant encore le respect de ses paires s'inclinait devant une inconnue, sous les yeux d'Adélaide. peu lui importait. Cette femme était différente de tout ce qu'il avait vu.

Il ne pouvait se résoudre à parler, se contentant de la regarder. Shöll ne pipait mot, tout à sa contemplation. par tous les dieux, qui était-elle ?

Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 28 Jan - 20:04



Open your eyes

Les yeux d'Isolda observent l'inconnu se mettre à genoux face à elle. Elle le fixe et, même si elle le menace encore de ses prunelles clairs, elle est intriguée ; Ne comprenant pas vraiment ce geste.

« Que fait-il? » Demande t-elle à Adélaïde sans détourner son attention de l'homme.

La brune se retourne, surprise par la question. Elle l'est d'avantage alors qu'elle constate que son frère vient de s'agenouiller. Son frère, Shöll, inégalé et inégalable, agenouillé devant une femme. Elle reste un instant bouche bée avant de prendre la parole.

« Il... il t'offre son respect, Isolda. »

Les yeux clairs de la sorcière semblent subitement s'adoucir, comme pris d'une certaine faiblesse. Mais elle relève bien vite et fièrement la tête, presque hautaine.

« Je n'ai que faire de ce qu'il m'offre. Demain il sera partit. » Lance t-elle avant de se retourner et de s'éloigner.
« Mais... Isolda. » Tente d'intervenir l'apprentis en tentant de la suivre, mais elle s'arrête aussitôt alors que la blonde lui fait face.
« Demain, il sera partit. » Répète t-elle, sa décision est sans appel, avant de lever irrémédiablement les yeux vers lui, comme attirée. « Il a le droit de resté ici cette nuit, le temps que les loups se calment. » Ajoute t-elle avant de s'éloigner à nouveau et de disparaître dans la cabane, dont la porte reste entre ouverte.

Adélaïde la regarde s'éloigner, sans insister, et soupire doucement. Elle se retourne alors vers son aîné en fronçant les sourcils.

« Relève toi bougre d'idiot! Elle n'aime pas les faibles. C'est sur'ment pour ça qu'elle t'autorise pas a rester. » Lance t-elle, à première vue en colère. En réalité elle est triste de devoir quitter une seconde fois son frère, en sachant pertinemment que ce sera la dernière fois qu'ils se verront.

La jeune femme récupère son bouquet de fleur, frustrée, avant de se diriger à son tour vers la demeure de bois. Elle s'arrête à l'entrée en portant de nouveau son attention sur le brun. Elle fait un geste de la tête dans sa direction afin de l'inviter à entrer avec elle.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 28 Jan - 20:21



Open your eyes



Les mots qui sortent des lèvres de cette femme qui ne peut être humaine lui perforent le coeur alors qu'il ne cherche même pas à en comprendre le sens. Il la veut, il la désire avec violence. Elle sera sienne, il la fera sienne et il lui jurera son éternité. Elle est si différente, si belle et si parfaite. Si merveilleuse dans toute sa perfection presque douloureuse pour un regard qui n'a jamais croisé une déesse. Adélaïde est belle, il ne dira jamais rien contre. Mais face à cette femme, elle n'est rien d'autre qu'une vulgaire paysanne du village.

Il se releve finalement, conscient qu'il a perdu de sa superbe devant sa soeur. Mais les muscles qui se bandent alors qu'il se redresse veulent tout dire. Il n'est pas n'importe qui et ses yeux aussi noirs qu'une âme maudite se fixent dans le bleu de ceux d'Adélaïde. S'il s'est incliné devant l'inconnue, il ne le fera pas à nouveau. Rêver est un mythe que les prédateurs qu'ils sont ne peuvent se permettre. Et pourtant, voilà que l'idée vient effleurer les pensées de Shöll. Il rêve de cette créature qu'il ne connait pas. Il rêve de l'avoir, de la posséder dans un voeu égoïste de mortel.

J'suis pas un faible Adé. C'est qui ?


Sa question est loin d'être innocente et Adélaïde le connait suffisamment pour savoir ce qu'elle sous entend. Voilà que le coeur de Shöll lui a été dérobé par un ange, par une créature normalement sculptée dans le bois devant laquelle les hommes prient pour du soleil et de la pluie, pour une bonne récolte ou tout simplement pour une meilleure vie. Même lui priait les dieux pour que sa chasse soit fructueuse. Et voilà que ses dieux devant lesquels il s'agenouillait venaient de prendre vie.

Je dois rester ici. plus longtemps. J'pourrais pas retourner au village après ça.


Il voulait la séduire. Lui dévoiler un amour fou, un amour d'humain touché par la grâce immortelle. Elle l'avait ensorcelée en quelques secondes sans qu'il ne puisse rien faire. Il voulait déjà se replonger dans ses yeux, s'oublier dans leurs océans de perfection. Il la voulait comme jamais il n'avait voulu une femme.
Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Mar 28 Fév - 14:00



Open your eyes

Adelaide le regarde, presque malicieuse. La jeune femme profite de la situation, ca se voit. Aujourd'hui elle est sous la protection d'Isolda, elle ne doit plus rien à personne, sauf à elle. Son frère n'a plus d'emprise, et il ne sait pas à quel point.

« C'le monstre d'la montagne Shöll. » Lance t-elle alors qu'un sourire en coin apparaît sur ses lèvres roses.

Il lui annonce alors qu'il veut rester, et la façon dont il s'exprime frustre la brune. Elle fronce les sourcils. Non. Elle ne veut pas. Elle ne veut pas qu'il prenne sa place. Elle ne veut même pas partager. Adélaide est subitement devenu possessive. Elle sait ce qu'elle est à présent pour Isolda. En si peu de temps, elle sait ce qu'elle représente. Elle veut être la seule, l'unique... mais elle ne peut pas non plus chasser son frère. Peut être se contentera t-elle seulement de lui mettre des bâtons dans les roues.

« Si tu la convainc pas qu't'en vaut la peine, elle te laiss'ra pas rester, même si tu l'désir plus qu'tout au monde. » Lance t-elle en se dirigeant vers la porte de la maison. Elle pose sa main sur cette dernière avant d'ajouter. « Convainc là s'tu veux... mais fait attention. Tu n'sais pas a qui t'a a faire »

Adélaide pousse alors la porte avec sa main, entrant en première. Elle va poser délicatement les fleurs sur la table de bois. Il règne ici un environnement apaisant, un parfum somptueux enivrant les sens. La cabane n'est formée que d'une seule et unique pièce. D'un coté se trouve deux petits lits, et de l'autre la salle a mangé ainsi que le coin cuisine. Isolda a mit à cuire le repas ; Un bouillon de légume et d'herbes aromatiques. Pas de viande. Jamais.

Isolda se trouve non loin des lits, prêt d'un coffre ouvert où sont minutieusement pliés des affaires, dos à la fratrie. Le tissu blanc glisse délicieusement sur sa peau pâle, dévoilant ses courbes dont la volupté ferait inconsciemment frissonner tout homme. Elle tourne la tête, posant ses yeux sur ses invités, nullement gênée par la situation. Isolda n'a pas tout a fait conscience de l'éthique humaine, du respect, de la pudeur... Elle vit le jour le jour, avec tout son naturelle. En harmonie avec ce qu'elle est véritablement.

« Je ne resterai pas avec vous cette nuit. » Annonce t-elle.
« Pourquoi Isolda? Si c't'une question de place, Shöll dormira par terre! » S’exclame Adélaide en se précipitant vers elle. L'aidant à enfiler une autre robe afin de raccourcir le spectacle qu'Isolda offre inconsciemment à son frère.
« Pas besoin. J'ai... a faire ailleurs. C'est comme ça que vous dites non? »
« Oui. » Répond la brune en déplissant la robe de la blonde, arrêtant d'insister. Isolda à toujours le dernier mot de toute façon.

Isolda se retourne vers Adélaide, laissant une main tendre courir sur la joue de cette dernière alors qu'elle lui sourit. La brune frissonne en sentant la puissance frôler sa chaire ; une sensation enivrante qui la fascine, qui lui donne envie d'en avoir plus. Comme une drogue. Elle veut savoir, elle veut comprendre. Elle veut posséder cette puissance.

« En attendant, venez manger. » Propose Isolda en se dirigeant vers la marmite qu'elle retire du feu.

Alors, elle va gentiment servir le bouillon dans les trois assiettes en bois. En se faisant, elle lève ses yeux perçants vers l'unique homme de la maison. Elle constate que ce dernier possède d'étranges objets, des armes dont elle ne connait pas l'utilité.

« Dit moi, à quoi sert ces choses que tu porte sur toi? » Demande t-elle alors.


Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Ven 3 Mar - 22:39



See an angel


Thème


Les sourcils de Shöll se froncent. Pour qui se prend sa petite soeur ? Elle est bien impertinente, à jouer à la plus forte simplement car la déesse l'accepte alors qu'elle devrait s'incliner devant lui, à sa juste place de femme. Le mortel ne dit pourtant bien, retenant son venin et le coup qui menace de partir. Il se contente de relever le visage, la regardant droit dans les yeux de ses prunelles noirs qu'il sait la faire frémir. Que croit-elle ? Qu'il va tourner les talons ? jamais femmes a refusé sa présence dans leur lit.

Il suit pourtant sa soeur lorsqu'elle rentre dans la cabane. Et il manque s'étrangler en voyant le corps nu qui s'offre à son désir. Il ne peut refréner l’afflux de sang dans sa virilité qu'il sent se tendre et se gonfler. Il la voit, couchée, s'offrant à ses désirs. Son imagination emboîte le pas sur le corps nu qu'il voit. Il ne rougit pas. Il comprend juste avec un peu plus de force ce qu'est la femme devant lui. Elle est une enfant, inconsciente des lois humaines. Qui est-elle ? la question reste en suspend dans son esprit.

Adélaïde se presse de soustraire cette vision merveilleuse qui s'affiche devant ses yeux et il lit une pointe de jalousie dans le regard bleuté de sa soeur. Se pourrait-il que ? Non, deux femmes ne se plaisent à des liaisons contre nature que pour le bonheur d'un homme et rien d'autre.

Shöll laisse les deux femmes avant de s'assoir à table, attendant qu'on le serve. Adélaïde a l'habitude. C'est ainsi que cela marche au village des hommes. Shöll est un chasseur. S'assurant une couche toujours pleine ainsi qu'une assiette remplie de viande pour ceux qui lui sont proches. Il n'est peutêtre pas fils de chef mais dans le coeur des villageons, il surplombe presque l'homme coiffé d'or. Le mortel laisse le fumet du repas courir jusqu'à ses narines. Il n'y a pas de viandes ce plat. Pourquoi le monstre de montagne, que tous disent si cruels, ne prend la peine de se nourrir que de feuillages et de légumes ? Il laisse la question en suspend. Peut-elle fait-elle parti de ce Petit Peuple sur lequel on raconte bien des mystères et qui ne peuvent ingurgiter le moindre morceau de cadavre sans rendre l'âme. Il se contente de relever les yeux lorsque la déesse lui pose une question qu'il ne comprend pas. Ses yeux se parent d’interrogation alors qu'il fini par montrer la lame à sa ceinture.

Ca ? Un sourire étire ses lèvres. Il ne doit se perdre dans les yeux infiniments plus bleus que tout ce qu'il a pu voir jusqu'à présent qui le fixe avec toute l'innocence d'un enfant. Elle sert à protéger les miens et à les nourrir. A chasser et à tuer ceux qui s'en prennent à ma famille mais également les animaux qui nous nourrissent et nous habillent. Tu n'en as jamais vu ?


D'où vient-elle pour ne pas connaître des choses aussi basiques ? Qui peut-elle être. Si naïve et si douce, comme si elle venait d'un autre monde et n'avait pas encore été tâchée par la moindre goutte de sang.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Ven 3 Mar - 23:52



Open your eyes



Isolda observe avec étonnement l'objet tranchant que lui montre Sholl. Avec fascination. Elle acquiesce d'un geste de la tête pour lui confirmer que c'est bien de ça qu'elle parle. La sorcière dépose la marmite sur la table avant de la contourner et de se poster à côté du brun, prenant entre ses mains pâles la dague. Elle la contemple, laissant ses yeux perçants observer ses moindres détails. C'est lorsqu'il parle de "tuer" que son attention se porte sur lui.

« Non... jamais... » Répond t-elle, la voix parée d'une intense innocence. Parle t-elle de la dague, ou de l'homme qu'elle a face à elle?

Isolda repose ses yeux fascinés sur la couleur du métal puis, au bout de quelques courtes secondes, empoigne la lame à pleine main pour s'entailler la paume. Adélaide pousse un léger crie de surprise.

« Isolda... » Elle s’interrompt en constatant la réaction impassible de la blonde qui, avec toujours cette même fascination, observe le sang s'échapper de sa chaire ouverte.
« T'en sers tu seulement pour protéger et nourrir? Ou t'en sers tu aussi pour faire souffrir? » Demande t-elle avant de le regarder.

Alors, la pointe de la dague se colle subitement à la peau du cou de Sholl, juste au niveau de sa jugulaire. Tout le monde ici sait qu'il suffirait d'un geste d'Isolda pour mettre fin à sa vie, même elle. Adelaïde sert les poings en serrant les dents, peu rassurée par la scène qu'elle se contente de regarder, impuissante.

« Sais tu faire souffrir, Sholl? » Demande t-elle sans même lui laissé le temps de répondre à sa première question.

Dans les yeux d'Isolda luis désormais une ombre dangereuse, une ombre qui écrase son innocence. Une ombre que nul n'a jamais tenté de défier. Sholl sera t-il le premier?


Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 4 Mar - 2:16



See an angel


Thème


Il la regarde faire sans le moindre geste pour l'empêcher d'enfoncer la lame dans sa chair tendre. L'acier se glisse avec facilité dans la peau, faisant apparaître une goutte de carmin. Il n'a pas bougé d'un pouce. Et si Adélaïde a parlé, llui s'est contenté du silence. Il attend, patiemment. Il attend qu'elle comprenne la force de ce qu'elle tient dans ses mains. Que l'innocence se transforme en autre chose, en une force que personne ne peut comprendre.

Il n'a pas à attendre longtemps. Un sourire carnassier étire les lèvres de Shöll alors que la pointe de la dague se glisse sur sa jugulaire. Il ne s'est jamais senti aussi attiré par une femme que par cela qui tient sa vie entre ses mains blanches. Elle pourrait le tuer avec facilité. Les yeux noirs se coulent dans les yeux bleus, se perdant une micro seconde. Il semble offert. Il n'en ai rien.

Il attrape violement sa main et inverse les rôles. De proie il devient prédateur, avec cette aura de chasseur tout autour de lui. Il a tout de ce loup terrible qui fait peur aux paysans. Ses lèvres sourient, ses yeux ne voient plus que la superbe créature qu'il tient dans ses bras, que la créature qu'il menace de sa dague.

Plus que tu ne peux même l'imaginer.


Son sourire carnassier se fait plus prononcé encore, dévoilant des canines plus longues que celles d'un humain, signe du chasseur qu'il est depuis sa naissance. Il appuie, très légèrement, la lame contre la gorge de la belle. Une perle rouge tranche avec le blancheur de sa peau et vient glisser jusqu'au sol. Il ne lui laisse pas le temps du moindre mot alors qu'il la remet sur ses pieds et que son sourire de chasseur disparaît.

Mais je ne te ferais pas souffrir. Je n'y vois pas de but et je n'attends rien d'une créature dont je ne sais rien. Qui sait, tu pourrais venir me hanter à travers Adelaïde que tu sembles si bien avoir asservie à ta volonté.


Il n'a jamais si bien parlé, utilisant toutes l'éloquence de nobles qu'il avait autrefois croisé et qui lui avait apprit l'art de la parole. Il n'a rien des ignobles pecnos qui hantent le village. Il leur ai bien supérieur. Elle ne peut appartenir qu'à lui. Qu'importe ce qu'il devrait faire pour s'attirer les grâces de la démone.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 4 Mar - 3:17



Open your eyes

Isolda s'y attendait. Inconsciemment, elle s'y attendait. La situation se retourne contre elle mais elle n'agit pas, elle se laisse faire. Elle découvre l'homme véritable qu'elle à fasse à elle. L'homme qu'elle a sentit alors qu'elle a posé son regard sur lui pour la première fois. Un homme dangereux. Irrésistiblement dangereux. Car, pour Isolda, le danger est encore un véritable mystère. Un mystère frustrant qu'elle désir découvrir.
La sorcière tend d'avantage son cou alors qu'elle sent le couteau entamer sa chaire. Sans flancher. Son cœur s'emballe dans sa poitrine et elle ne comprend pas très bien pourquoi. Un visage impassible, sans aucun sourire, et un regard provocant qu'Adélaïde ne lui connait pas.

« Shöll! » Grogne cette dernière alors que son frère menace la sorcière. Elle sait qu'elle n'a rien à craindre, mais elle est foutrement jalouse de voir Isolda aussi soumise à un homme, du moins d'apparence.

Puis Shöll finit par la libérer alors qu'elle est restée muette. Elle le regarde froidement, d'un regard embrasé par les flammes.

« Adélaïde est libre d'allé où bon lui semble. Et sache que je n'ai pas besoin d'elle pour te hanter... » Lance t-elle, malicieuse, alors qu'elle hausse un sourcil et qu'elle laisse paraître sur ses lèvres un sourire taquin. Elle se retourne pour allé s'installer au bout de la table après avoir ajouté. « Ne le fais-je pas déjà depuis ta naissance? »
Après tout s'est elle le monstre de la montagne. Le personnage principal des histoires d'horreurs qu'on raconte aux enfants de son village depuis des années. Adélaïde lui en a déjà beaucoup parlé et, même si Isolda a paru choqué, elle en a tiré une certaine satisfaction.
Alors que la blonde entame son assiette, la brune s'installe à son tour, laissant un regard noir s'abattre sur son frère. De tout le repas, elle ne touche pas à son bouillon.

« Tu n'a pas faim? » S'inquiète Isolda en posant ses yeux clairs sur elle.
« Non. Je ne me sens pas très bien. » Déclare Adélaïde en baissant les yeux.

Isolda se lève alors, inquiète, en se dirigeant vers son apprentis. Elle passe une main délicate dans le haut de son dos.

« Vient avec moi. Je vais te baigner. » Demande Isolda.

La jeune femme obéis, sans broncher, et se lève en laissant la main d'Isolda attraper la sienne. Alors que la blonde la mène jusqu'à la baignoire déjà remplit d'eau, la brune lance un regard satisfait en direction de son aîné, parant ses lèvres d'un sublime sourire carnassier. A cet instant même, Adélaïde annonce les règles d'un jeu auquel elle a déjà de l'avance, en proposant inconsciemment à son frère d'y participer.
Alors qu'Isolda s'apprête à laisser glisser les bretelles de la robe d'Adélaïde sur son corps presque aussi pâle que le sien, cette dernière lance.

« Je... je ne veux pas qu'il me voit. » Elle baisse les yeux, feintant une gêne évidente.

Evidemment, Isolda tombe dans le panneau et tourne la tête vers Shöll, intriguée. Elle ne comprend pas vraiment la raison de se refus mais elle ne pose pas de question. Contrairement à ce que pense Shöll, elle est elle aussi à l'écoute des désirs de la brune. Elle tend donc un drap afin de camoufler la scène.


Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 4 Mar - 13:39



See an angel


Thème


Le sourire de Shöll disparait au moment même où la déesse termina sa phrase et qu'il en capte toute l'ampleur. C'est impossible. Comment peut elle lire avec autant de facilité en lui, comment peut elle comprendre si facilement l'effet qu'elle a sur lui. Le mortel ne dit rien, se contentant d'un silence. Mais il sait, à travers le regard qu'il échange avec la magnifique créature, qu'il s'est créé entre eux quelque chose qu'il ne pouvait pas même envisager ni imaginer. Un lien étrange, qui le contrôle plus qu'il ne le contrôle.

Il ne dit pas un mot de plus, se contentant de manger dans le silence. Il ne peut empêcher ses yeux de fixer la déesse, oubliant totalement sa soeur. Mais Adélaïde n'a pas dit son dernier mot. Il connait la jeune femme comme si elle était sa jumelle. La seule a pouvoir vivre en sa compagnie à quelque chose dans les yeux qui lui déplait. Un désir inconcevable pour un homme que Shöll. Elle désire cette femme qui appartiendra à son frère, dans une déviance étrange qu'il ne comprends pas. Et elle joue à merveille, comme toujours aussi manipulatrice que la plus belle des femmes. Elles ont leur armes, bien différentes de celles des hommes mais tout aussi mortelles.

Tu vois, j'ai mes armes et Adélaïde à les siennes. On les nomme manipulation, mensonge, capacité à lire dans les âmes pour mieux leur faire faire ce qu'elle veut. Les femmes de notre village la respectent toutes, exactement comme notre chef qui rêve de la posséder.


Adélaïde veut joeur ? Ils joueront, à armes égales, à puissance semblable. Il ne la laissera pas obtenir cette femme, qu'importe l'avance qu'elle a. Lui à la force du mâle dominant, comme le chef d'une meute de loup. Il a toujours sut devenir maitre de tout les lieux où il s'est jeté. Adélaïde n'a aucune chance, qu'importe son corps combien délectable au regard. Lui a bien des choses à offrir à cette déesse qui découvre le monde qu'il a lui même visité. Adélaïde ne connait rien. Il gagnera. Comporte le prix à payer sur sa mortalité.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Sam 4 Mar - 14:37



Open your eyes

Isolda a tendu minutieusement le drap afin de cacher la scène à Shöll. Elle se poste ensuite devant Adélaïde pour la déshabiller, laissant ses doigts parcourir la peau de ses bras nues. La brune frisonne, sans bouger, puis se glisse dans la petite baignoire. La sorcière s'empare d'une bassine pleine d'eau pour la verser sur ses épaules, attrapant ensuite une éponge pour nettoyer sa peau. Adelaïde lui sourit, les yeux désormais embrasés, tout comme ceux d'Isolda et, alors que leurs lèvres s'appellent, la voix de Shöll vient tout briser.
Isolda n'a pas tout compris. Comment comprendre après tout? Elle qui n'a connu qu'elle même et que ses loups.

« Si elle est si désiré dans ton village, c'est que j'ai de la chance de l'avoir pour moi alors. Non? » Demande Isolda en haussant un sourcil, sans arrêté de regarder la brune.
Adélaïde laisse un rire cristallin s'échapper de ses lèvres alors qu'elle lance un peu d'eau sur la sorcière.

« Qui t'a dis que j'suis à toi?! » Lance t-elle, taquine.
« Ose dire le contraire! » Répond Isolda en riant et en l'éclaboussant à son tour.
« Hey! »

Alors Adelaïde agrippe Isolda et la ramène avec elle dans la baignoire trop petite ; baignoire qui se renverse d'ailleurs en faisant basculer les deux jeunes femmes. L'eau se déverse en dessous du drap alors que les déesses sont étendues sur le sol, riant aux éclats. La brune en profite pour se redresser et s'étendre sur elle, laissant ses yeux bleus capter toute l'attention de la sorcière. Leurs rires perdent de leur intensité, laissant place à un désir qu'Isolda s'empresse de combler en s'emparant de ses lèvres.

Elle l'embrasse, langoureusement. Laissant ses doigts se faufiler dans l'épaisse crinière brune tandis que ceux de cette dernière se glisse sur sa cuisse. Isolda frisonne. C'est compliqué pour elle de comprendre ce qui se passe dans ce corps qu'elle possède depuis de nombreuses années mais qu'elle ne connait pas si bien. Laissant même échapper un petit souffle gémissant.
Mais, subitement, Isolda renverse la situation et se retrouve sur Adélaïde. Mettant fin à leur baiser et à ce début d'étreinte dont la sensualité a embaumé l'air de la maison.

« C'est l'heure. » Lance t-elle avant de se relever, comme si de rien était, en laissant la frustration d'Adélaïde prendre le contrôle de son corps entier.

Isolda la plante là, contournant le drap pour dévoiler de nouveau l'esquisse d'un corps à travers le tissu de sa robe blanche, devenu transparente à cause de l'eau. Elle ignore parfaitement le chasseur, se dirigeant vers la porte de sortie avant d'attraper une cape qu'elle glisse sur ses épaules. Alors, ses yeux embrasés de désir se posent sur lui, lui accordant toute la puissance de son regard. Elle lui sourit.

« Bonne nuit, Shöll. » Lance t-elle avant de disparaître.

Isolda est loin d'être facile à cerner. Qui contrôle qui dans cette maison? Qui manipule qui? Son innocence est elle seulement fondé? La fratrie peinera sans doute a avoir leurs réponses et, si ils les veulent, ils devront se battre. Non pas l'un contre l'autre, mais ensemble.

En se faisant, Adélaïde s'est relevé et a enfilé une cape pour se sécher. Elle détache ensuite le drap sans accorder un seul regard à son frère. Les joues rosies, elle est vexée. Frustrée. A un point que elle même n'a jamais imaginé.


Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shöll Dayne
« »
avatar
◊ Avatar : Colin Farrell
◊ Age : Plusieurs millénaires de vie inconnu
◊ Messages : 8
◊ Ici depuis : 19/10/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Ven 17 Mar - 21:18



See an angel


Thème


Elle est naïve. Bien trop naïve. Elle n'a pas vraiment compris les mots qu'il lui a soufflé mais peu importe au chasseur. Il frémit bien plus en entendant le rire des deux femmes, en entendant l'eau puis le bruit mouillé de leurs baisers. Ses dents se serrèrent, son visage se fait plus grave. Sur la table, ses poings se sont déjà serrés et l'émail de ses ongles s'enfoncent dans le bois avec violence. Qu'est ce qu'elles font ? A quel jeu dangereux s'amuse Adélaïde. N'a-t-elle pas comprit ?

Le chasseur prend son mal en patience quand soudain Isolda se tient devant lui. Le tissu trop fin de sa robe colle à sa peau et les yeux de Shöll la déshabillent un peu plus, s'amusant des formes si parfaites qu'il entrevoit. Elle est attirante, trop attirante. Elle l'enivre de ce regard qu'elle lui jette et elle calme son coeur trop violent sans l'ombre d'un soupir ou d'un murmure. Qui est-elle, le chasseur n'en a la moindre idée. Mais il veut comprendre, il veut la coucher là et lui faire découvrir des plaisirs ô combien interdit qu'elle n'a sûrement jamais dû espérer. Elle a l'air d'une enfant. Une enfant dans un corps trop grand pour elle. Une enfant que petit à petit Adélaïde entraîne dans un univers qu'elle ne devrait connaître. Car le regard qu'elle pose sur lui ressemble tellement à celui d'une autre femme, encore nue derrière un paravent que l'humain à tôt fait de franchir sitôt la porte refermée derrière la déesse.

Le coup part, avec une violence qui marque la joue de sa jeune soeur. La haine brule dans les yeux du chasseur, faisant crier de rage ses yeux si noirs. Il attrape sa gorge, l'empêchant dans hurler de l'autre main alors que ses prunelles lancent des éclairs.

Que ce que tu fais Adélaïde. Souffle-t-il, comme la morsure d'un serpent près à frapper de toutes ses forces.


Sa poigne se ressert un peu plus, quelques secondes de plus alors qu'il attend de sentir la gorge de sa soeur pousser un gémissement à la recherche d'air. Il la lâche brusquement, l'envoyant voler à ses pieds, les muscles de ses bras bandés à l’extrême.

Tu disparais, tu quittes les hommes sans rien dire et je te retrouve ici, à te trainer à ses pieds comme une chienne, à ramper comme un animal de compagnie. Qu'est ce que tu fais ! Qu'est ce que tu crois ! Tu es une femme Adélaïde ! Une femme faite pour servir ton maitre et non une créature de ton sexe. Que crois-tu espèce de petite idiote !



Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Dreams are my nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolda
« »
avatar
◊ Avatar : Scarlett Johansson
◊ Age : Née à l'aube du monde
◊ Messages : 9
◊ Ici depuis : 11/11/2016

MessageSujet: Re: Open your eyes Ϟ Shöll   Mar 21 Mar - 19:52



Open your eyes

Adélaïde se retourne en sentant son frère s'approcher d'elle. Ses yeux s’écarquillent alors qu'elle croise son regard, qu'elle comprend sa fureur. Elle recule d'un pas mais la main de Shöll la rattrape trop vite, s'écrasant contre sa joue avec une violence qui la fait presque chanceler. Mais, bien vite, ses doigts puissant se referment sur sa gorge. Elle y dépose ses mains frêles pour tenter de se libérer. Rien y fait, elle est prisonnière. Soumise à la violence de son frère.
Adélaïde étouffe. L'air peine à traverser sa gorge et a atteindre ses poumons. Elle tente de lui dire de la lâcher mais les mots, eux aussi, sont bloqués. Elle chute alors qu'il la libère enfin, laissant un léger gémissement s'échapper de ses lèvres alors que l'air s'y engouffre enfin. Elle passe ses doigts sur sa peau rougie avant de lever la tête vers lui, lui offrant un regard méprisant.

« Je crois en ce que je vois mon frère. Et ce que je vois, c'est que cette femme est bien plus puissante que tu ne le crois. » Lance t-elle, la voix légèrement brisée, avant de se relever difficilement. « Je veux ce qu'elle a Sholl. Et lorsque je l'aurai, j'me tiendrai bien fièrement au dessus de tout les hommes... Même de toi. » Ajoute t-elle, provocante, en levant la tête bien fièrement. A nouveau, elle voit les yeux de son frère s'embraser et sa main la menacer. Pourtant, cette fois ci, elle ne bouge pas. Son regard est subitement traversé par un aura qui ne lui ressemble pas.. et qui ressemble à elle. « Frappe moi! Vas y frappe moi! Et elle verra les marques que tu as faites sur mon corps. » Grogne t-elle, menaçante, avant de se retourner et de s'éloigner de lui pour retrouver ses vêtements. « Tu veux savoir qui elle est Sholl? Alors suit là. Tu comprendra. »


Adelaide sait. Elle sait que si son frère suit ce conseil, il se mettra en danger. Il attisera la frustration d'Isolda et le méprit des créatures qui la protègent. Avec un peu de chance, elles la débarrasseront du poids qu'il est devenu et qui s'alourdira au fil du temps. Elle n'est pas dupe. Elle voit les regards que le ténébreux jette à la blonde. Elle l’intéresse. Est il seulement capable de la posséder? Adelaide ne veut même pas se poser la question. Isolda et sa puissance ne doivent être qu'à elle, rien qu'à elle.

***

Isolda se trouve là, au bord du vide de la paroi raide de la montagne. La chute serait mortelle, sans aucun doute. Mais qu'est ce qu'une femme comme elle craint véritablement dans ce cas? Sous l'astre lunaire, ses cheveux se blanchissent et pétillent, virevoltant dans un vent doux, un vent qui l'appel. Suivit par le pan de sa robe légère. Son regard est figé sur la lune, ronde comme jamais. Elle sourit, délicieusement elle sourit, avant d'être silencieusement rejoint par un monstre.
La créature ressemble à un loup, mais elle est beaucoup plus grosse, beaucoup plus imposante. Dorée comme l'or, comme le soleil en plein été. Si elle parait dangereuse, elle n'a pourtant rien de menaçante. L'animal se poste prêt d'Isolda et s’assoit, levant à son tour son regard d'un bleu d'azur vers le ciel étoilé. Délicatement, la main de la déesse se glisse dans le pelage de la tête de la bête qui semble apprécier se geste.
« Chante pour nous. » Murmure t-elle.

Alors, le vent se lève doucement. Le loup étend son encolure puissante avant de laissé un son sublime sortir de sa gueule. Un son qui, dans d'autre circonstance, ne serait vraiment pas rassurant. Alors, la mélodie et la brise semble s'entremêler et s'envoler vers la lune. Un cadeau de la sorcière pour sa divine créatrice.

Subitement, le loup s'interrompt, bondissant en se retournant. Ses babines retroussés sur des dents impressionnantes, un grognement puissant s'échappe de sa gorge. Menaçant. Il fixe d'un regard dangereux l'intrus qui vient les interrompre. Isolda se retourne donc, posant ses yeux bleus sur Shöll, lui offrant un regard peu amical.


Crédit ☸ Benedict L. Mills



_________________
Tears of Sun and Moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Open your eyes Ϟ Shöll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Les Jeux signé Cat's Eyes ... pardon Capcom !
» Is it necesary open any port in my Internet router?
» 2ème Open d'Alsace le 12 février 2011
» Open Nab

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: The past :: Les montagnes-