AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amour immortel | Elisabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophia Saint Peter
« »
avatar
◊ Avatar : Jessica de Gouw
◊ Age : Née en 1720, elle restera jeune tant que ses pouvoirs seront puissants
◊ Messages : 2
◊ Ici depuis : 28/10/2016
◊ Localisation : Fraichement débarquée à San Francisco
◊ Pouvoir : Vie éternelle, sans les longs crocs et l'horreur des vampires

MessageSujet: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 19:24



Au lendemain de l'attaque



Deux jours que le corps gémissait, incapable de prononcer le moindre mot et refusant de se nourrir. Le vampire se laissait lentement mourir et si Sophia avait enlevé l'ail dans sa poitrine, elle ne supportait plus la créature qui glapissait et l'empêchait de se concentrer. William n'était plus que l'ombre de lui même. Ses yeux ne s'étaient reconstruit totalement, restant aveugles et ne retrouvant pour l'heure la beauté de leur iris. Le vampire représentait à merveille ce qu'était réellement les membres de sa race. Des cadavres ambulants.

La sorcière avait fait preuve de clémence durant deux jours, essayant de faire taire les gémissements du mort vivant dans son esprit. Chose qui n'avait servit à rien car sens sang, le vampire ne pouvait se soigner. Elle avait fini par prendre une décision. Selon les très anciennes loin des immortels, un Sire devait pour toujours prendre soin de son Infant. Si certain, comme Alexander, rendait les lois caduques, pour la majorité, elles étaient encore en place. C'est donc avec un profond soupir blasé que la sorcière s'était servie de ses pouvoirs pour ramener William jusqu'à sa créatrice qui, pour son plus grand bonheur, habitait à San Francisco. La sorcière s'était au préalable assurée de rassurer une humaine appelant en boucle sur le téléphone du vampire. A la vue du visage qui s'affichait, Sophia s'était juré d'aller rendre visite à la belle Victoire. Le tout avec un sourire carnassier. La beauté pouvait être utilisée quand on savait maitriser les pouvoirs de la vie.

Elle avait attendue que Elisabeth ne soit chez elle pour livrer son colis, sans mots ni messages. William ne serait certainement pas heureux mais de toute manière, le bonheur du vampire lui importait peu. Elle le laissait en vie, dans sa grande mansuétude et il devrait lui en être reconnaissant. Elisabeth parviendrait surement à le faire manger et à le soigner. Avec sa créatrice, il ne perdrait pas la vie. Il avait parlé, il méritait au moins ça.

Elle disparue, une grimace de dégout sur les lèvres devant le sang qui coulait déjà sur le canapé. Décidément, William n'apportait que des désagréments.

Crédit ☸ Benedict L. Mills
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élisabeth N. Báthory
« »
avatar
◊ Avatar : Nina Dobrev
◊ Age : 456 ans et 26 ans d'apparences
◊ Messages : 14
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Dans l'ombre et dans le sang
◊ Pouvoir : Attirance

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 20:04



Amour immortel

Voila bien longtemps qu'Elisabeth n'a pas vécu une telle journée ; Ampli de violence et d’enjeux, mettant sa propre vie au service de son Sire. Tôt ce matin, Cadavrius, Alexander et elle se sont en effet rendu dans le domaine de Salazar afin de libérer une sorcière de la vie et son petit humain de compagnie, mais également la chasseuse qui s'est fait remarqué dans sa boite de nuit il y a déjà quelques jours. Les événements ont toutefois pris une tournure auquel elle ne s'attendait pas. Tout a semblé dégénéré, pourtant Cadavrius semblait maîtriser la situation... pas elle.

Quoi qu'il en soit, épuisée par sa journée et par son combat contre Salazar ; qu'elle savait perdu d'avance et qu'elle a pourtant entamé, pour honorer son Sire ; la comtesse a décidé en début de soirée de sortir pour se trouver un petit en-cas. Chose faites, elle est passé au Bloody Sky afin de remettre quelques pendules à l'heure, précisant au passage qu'elle sera absente quelques jours. Elle se voit déjà en vacance, sur une île paradisiaque qu'elle n'a pas encore choisit, en compagnie de son esprit vif et de son cœur trop fragile. Sur le chemin du retour, elle se met à repenser à William. Malgré le mécontentement de ce dernier, ça lui avait fait du bien de le voir, d'entendre sa voix. Ça lui avait fait du bien de constater qu'il était incapable de la tuer. Et, aussi dangereux soit il, ça lui avait fait du bien d'ouvrir son cœur et de l'embrasser.

Perdu dans ses pensées, c'est lorsqu'elle se trouve dans la cage de l'ascenseur de son immeuble qu'une puissante odeur de sang arrive jusqu’à ses narines. Du sang qu'elle ne connait que trop bien ; celui d'un vampire, et pas celui de n'importe quel vampire. Elle trépigne d'angoisse en attendant que les portes s'ouvrent, subitement inquiète. Lorsqu'elle est enfin libéré, elle ne met qu'une petite seconde à se retrouver à l’intérieur de son appartement. Alors, ses yeux s'écarquillent d'horreur en voyant William étendu sur son canapé, en très mauvais état.
William!! Lance t-elle, la voix déformée par la douleur d'une telle vision. Elle se précipite vers lui, passant une main délicate dans son dos afin de le redresser un peu. Putin mais... qu'... qu'est ce qui t'est arrivé?!


Elisabeth est désemparé. William est dans un tel état qu'elle le reconnait à peine. Son cœur se serre alors qu'elle semble imaginer sa douleur. Depuis combien de temps est il ainsi? Depuis combien de temps est il assoiffé pour ne pas avoir guérit? Elle n'attend pas une seconde de plus et plante ses crocs dans son poignet, faisant couler son propre sang ; réputé pour être le plus pur de tout les sangs. Un sang précieux qu'elle offre sans hésiter à son Infant, à celui qu'elle a aimé, qu'elle aime et qu'elle aimera.

Boit. Dit elle tendrement en plaçant son poignet devant ses lèvres.



Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Bloody countess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William J. Manners
« »
avatar
◊ Avatar : Ian Somerhalder
◊ Age : Né au 18ème siècle. 25 ans pour toujours
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Manoir d'une victime devenue amante
◊ Pouvoir : Aucun

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 20:39



Amour immortel



Dans un brouillard aux reflets rouges, William se perdait. Il ne ressentait plus vraiment la douleur qui le consumait, attendant seulement que la Mort véritable vienne enfin le cueillir. Il attendait ça depuis des siècles. Les jours s'étaient étirés. Des mois, des années ou bien de simples heures, tout cela n'avait pas d'importance. William ne souffrait pas réellement. Il avait conscience du monde réel, de la dureté terrestre mais il ne sentait pas la douleur. plus maintenant. Il ne voyait pas, entendait seulement. peu importait. Victoire le pleurerait quelque temps avant de trouver un nouveau partenaire pour vivre pleinement sa vie d'humaine. Il serait certainement moins beau, brillant moins bien devant les caméras. Mais il serait capable de vivre pour autre chose que le sang qui coulait dans les veines de la blonde, pour vivre pour autre chose que des souvenirs immortalisés sur du papier glacé.  

Il entendait la sorcière qui l'avait entrainé dans cet océan de douleur. Il ne savait rien d'elle, si ce n'est que sa vue avec surprit Alexander. Mais elle était puissante, suffisamment pour le faire tomber à l'instant même où elle était apparue sur son chemin, avec son sourire angélique. Il ne se serait douté une seule seconde de ce qu'elle était.

Sophia l'a déplacé, il l'a sentit alors que son corps quittait le sol dur pour une surface non palpable. Le transportait-elle dans l'air ? Il ne saurait le dire, ses sens s'atrophiant . Mourait-il pour de bon ? Son ouïe était bien moins puissante, presque identique à celle qu'il possédait lorsqu'il était encore humain.

Il entendit les cris, sentit du sang couler le long de sa gorge alors qu'il refusait, qu'il gémissait qu'il voulait mourir, ses lèvres trop sèches parvenant encore à emmètre des sons. C'était la douceur de la peau d'Elisabeth qu'il sentait contre lui. Mais cette fois, son corps ne se braqua pas. Il voulait dormir, se reposer contre elle, comme lorsqu'il était mort pour la première fois. Le sang dans sa gorge faisait battre son coeur en écho avec celui de la vampire et il se sentait transporté. William retrouvait ce qui avait autrefois fait s'emballer l'organe aujourd'hui mort.
Élisabeth ?! Me laisse pas, reste là !


Il hurlait et déjà, des larmes coulaient sur son visage encore tâché par l'hémoglobine. Ses prunelles ne voyaient pas encore mais avaient déjà retrouvée ce bleu perçant qui s'était enfoncé dans bien des cœurs. Il hurla, le sang glissant de ses lèvres qui s'éloignaient du poignet d’Élisabeth. Son corps refusait le liquide carmin, le rejetant d'un bloc et il eu un haut le coeur. La douleur déchirait sa poitrine et son corps, les marques de blessures s'ouvrant, déversant à leur tour la vie. Il rejetait d'un bloc toute nourriture et la douleur se faisait plus forte encore. Il voulait que tout s'arrête, il suppliait que tout cesse.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Hate you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élisabeth N. Báthory
« »
avatar
◊ Avatar : Nina Dobrev
◊ Age : 456 ans et 26 ans d'apparences
◊ Messages : 14
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Dans l'ombre et dans le sang
◊ Pouvoir : Attirance

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 22:06



Amour immortel

Des mots gémies sortent d'entre les lèvres de William, des mots qu'Elisabeth refuse de comprendre. Non, jamais elle ne le laissera mourir. Elle n'en est pas capable, pas une seconde fois.
Alors que son sang coule dans la gorge de son Infant, la comtesse laisse perler des larmes sur ses joues. C'est beaucoup trop douloureux pour elle de le voir ainsi, surtout que ce qu'elle fait semble lui faire d'avantage de mal.

Calme toi William, je suis là. Sanglote t-elle en cessant de le nourrir.


Elle ne comprend pas ce qu'il se passe. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive. Elle se sent aussi impuissante que lorsque Laszlo est mort mais, encore une fois, elle se le refuse. Dans sa réflexion déterminé, le parfum désagréable de l'ail transperce celui du sang. Ses sourcils se froncent alors qu'elle comprend ; William a été torturé, de cette même manière qu'elle a déjà utilisé pour faire parler des vampires. Elle se redresse, ré-allongeant de nouveau Wiliam sur le canapé.

Ça va s'arrêter William, je te le promet. Dit elle, tachant d'être la plus convaincante possible.


Déroutée, sa voix manque s'assurance. Toutefois ses gestes, eux, sont directs. Surs et concrets. Elle se met à genoux prêt de lui, déchirant le reste de vêtement qui recouvrait ses plaies.

Je... je suis désolé.
Lance t-elle une demie seconde avant que ses doigts n'entrent dans la chaire déjà ouverte.

L'expression du visage de la comtesse souffre, presque dégoûtée alors qu'elle a du faire ça des millions de fois. Elle, qui est connue pour ses méthodes et sa cruauté. Cette fois ci c'est différent, cette fois ci c'est William. Il en va de la vie de celui qu'elle aime et, en le faisant souffrir, elle se fait souffrir également.
Elle attrape ce qui reste d'ail à pleine main, brûlant sa propre peau à son contact en formant un rempart pour celle de William, le protégeant autant qu'elle le peut de la douleur. Elle grimace et laisse un léger gémissement sortir d'entre ses lèvres. Pourtant elle continue, elle s’abîme et, enfin, elle le délivre. Elle balance les bouts d'ail le plus loin possible d'elle tandis que son souffle s'est accéléré.


C'est.. c'est finit. Murmure t-elle pour le rassurer et pour se rassurer par la même occasion


Alors, à nouveau, elle mord son poignet et l'offre à son partenaire, faisant couler le liquide rougeâtre dans sa gorge en esperant qu'il ne le rejette pas cette fois ci. Elle le regarde boire, elle le regarde peu à peu reprendre vie et, à la fois folle de joie et morte de peur, elle fond en larme. Plus que jamais. Personne, mis à part son miroir, n'a vu la comtesse sanglante pleurer de cette manière. Aussi intensément, aussi sincèrement.
Toujours à genoux prêt de lui, faute de pouvoir l'enlacer, elle étend le haut de son corps sur lui, se blottissant doucement contre son torse. Laissant ses propres plaies se refermer lentement et leur douleur commune se calmer.



Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Bloody countess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William J. Manners
« »
avatar
◊ Avatar : Ian Somerhalder
◊ Age : Né au 18ème siècle. 25 ans pour toujours
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Manoir d'une victime devenue amante
◊ Pouvoir : Aucun

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 22:22



Amour immortel



Les mots lui semblaient si lointain dans le fléau de sa douleur qui ravageait tout. Il avait l'impression que du fer chauffé à blanc brulait le moindre centimètre de sa peau, que son corps n'était plus qu'une douloureuse plaie. Il n'était rien d'autre que de la douleur. Aucun autre sentiments ne parvenaient à naitre en lui et chaque hurlement lui était plus désagréable encore. La mort n'était si atroce. La mort était rapide pour un vampire. Seuls les mortels souffraient pendant des heures, attendant que la Faucheuse ne viennent enfin les cueillir. Du moins c'est ce qu'il croyait, c'est ce qu'on lui avait raconter. Mais les vampires étaient des menteurs. Tout n'était que mensonge et lui se contentait d'hurler alors qu'il sentait les doigts d'Elisabeth dans sa chair. Ne le voyait-elle pas assez souffrir ? Se complaisait-elle de le voir dans cet état après qu'il l'ait trahit ? Dans toute sa cruauté et l'horreur. Comme le monstre qu'elle était.

puis se fut le silence. William buvait comme un voyageur égaré dans un désert trouvant enfin un oasis. Ses lèvres étaient sèches, craquelant sous le mouvement des crocs que repoussaient et s'enfonçaient maintenant dans la chair si froide. Le sang était meilleur que tout ce qu'il avait pu goûter, si loin de celui des mortels. Il le sentait en lui, glisser à l'intérieur de son corps qu'il réparait. Ses iris recommençaient à voir, des formes sombres. puis le beau visage d'Elisabeth, ses joues marquées de traces écarlates, comme si la comtesse pleurait.

Il prit une profonde inspiration, ses sens lui revenant dans des hurlements violents. Le sang qui bouchait ses oreilles n'empêchait le bruit de sa respiration sifflante et des larmes de la vampire blottie contre son torse.

Dans un mouvement presque incontrôlé, William laisse ses doigts venir caresser les cheveux bruns si doux. puis glisser sur le visage d'Elisabeth, séchant les larmes et essuyant les reflets sanglants bien trop frais. Il inspire, son coeur battant plus fort que jamais. Le vampire a l'impression de revivre à nouveau. Son corps entier est douloureux mais le sang fait son office, pansant les plaies internes. Il aimerait parler mais ne sait que dire. Son regard la remercie et ses yeux parlent pour lui. pourquoi Sophia l'a amené ici ? pourquoi joue-t-elle de la sorte ? Il n'a rien à faire dans l'appartement d'Elisabeth. Il n'a rien à faire à ses côtés. Il doit la fuir et pourtant. Il ne l'éloigne pas de lui, ses doigts glissant sous son menton qu'il relève. Ses yeux se posent sur les lèvres pleines dont le goût lui revient. Elle est cruelle, elle est dangereuse. Elle a tué tout ce qui comptait à ses yeux. Elle a détruit son monde, elle lui a offert de souffrir pour l'éternité. Mais le coeur qui s’emballe dans sa poitrine ne peut mentir. Quelque part, en lui, il reste une trace de l'amour qu'il lui a porté.



Crédit ☸ Benedict L. Mills

[/quote]

_________________
Hate you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élisabeth N. Báthory
« »
avatar
◊ Avatar : Nina Dobrev
◊ Age : 456 ans et 26 ans d'apparences
◊ Messages : 14
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Dans l'ombre et dans le sang
◊ Pouvoir : Attirance

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Sam 3 Déc - 23:10



Amour immortel

Pour sa plus grande surprise, la comtesse sent les doigts de William se glisser dans sa chevelure de soie. Elle a fermé les yeux et les a ré ouvert alors qu'il les déplace délicatement jusqu'à sa joue, plantant ses prunelles brunes dans les siennes. Elle se redresse un peu alors que le bout de ses doigts le lui ordonnent, sous ses ordres. Elle devine dès à présent que son regard est figés sur ses lèvres. Des frissons la parcourent alors. Elisabeth meurt d'envie de l'embrasser, de lui offrir tout ce qu'elle a, de s'offrir à lui. Mais elle n'a pas le droit. Elle ne pleure plus mais elle n'est pas dans son état normal. William non plus. Elle profiterait beaucoup trop de lui, de sa faiblesse passagère ; Ne l'a t-elle pas déjà assez fait?
Dans un élan de résignation alors qu'elle se rapprochait de ses lèvres, elle préfère coller son front au sien. Fermant les yeux quelques secondes. Leurs souffles démunies de chaleur s’entremêlent avant qu'elle ne se redresse, ne lui laissant pas la moindre occasion de la retenir. Elle se dérobe et disparaît dans sa salle de bain.

Elle se nettoie dans un premier temps les mains, abondamment. Le sang de William sur elle lui rappel beaucoup trop de mauvais souvenirs. Puis elle se regarde dans le miroir, observant les larmes fraîches qui ont persisté sur ses joues. Elle fronce les sourcils avant de les essuyer du revers de son bras. La comtesse sanglante ne pleure pas. La comtesse sanglante a un cœur de glace. Elle n'a aucune faiblesse... C'est ce qu'elle s'obstine a penser, ce qu'elle s'obstine a faire croire. Beaucoup trop de monde connait son secret. Aujourd'hui, elle doit leur montrer que sa plus grande faiblesse est également sa plus grande force, et oh combien il est dangereux de s'en prendre à elle.

Plus rien sur son visage ne laisse paraître qu'elle a pleuré. Elle est redevenue la délicieuse vampire malicieuse et assurée. Elisabeth débarque à nouveau dans le salon, balançant sur la table basse prêt de William des vêtements propres.
Ils doivent être à ta taille. Lance t-elle avant de se planter devant lui, l'air sérieuse, déterminé et... furieuse. Maintenant dit moi qui t'as fait ça, et pourquoi. Ordonne t-elle même si sa voix se délecte d'une certaine douceur.


Celle ou celui qui s'en est prit à William vient de réveiller la sanglante comtesse d'autrefois. Et rien ni personne ne pourra assouvir son désir de vengeance, mis à part la vengeance elle même.



Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Bloody countess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William J. Manners
« »
avatar
◊ Avatar : Ian Somerhalder
◊ Age : Né au 18ème siècle. 25 ans pour toujours
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Manoir d'une victime devenue amante
◊ Pouvoir : Aucun

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Mar 6 Déc - 21:48



Amour immortel



William respire, sans vraiment en avoir besoin, croisant les iris de la comtesse. Il se perd, durant quelques minutes, durant quelque heures. Il s'oublie. Il perd la haine au plus profond de son coeur, faisant taire toute la rancoeur qu'il éprouvera toujours. Elisabeth colle son front au sien, refusant ses lèvres qui n'attendent pourtant que ça. Il ne l'embrasse pas, fermant juste les yeux, inspirant son odeur magnétique. La douleur s'estompe lentement, quittant son corps bien plus vite qu'elle ne le ferait pour un mortel. Il inspire, aspirant des milliards de particules de poussière. Il aimerait que ce moment dure une éternité. Que la calme revienne dans sa vie, comme au début de sa mort. Que tout redevienne comme avant. Mais l'air ambiant pu la magie et il se passe quelque chose qu'il ne peut imaginer. Il n'est pas un acteur de l pièce qui se met en place. Il l'a été, dans une parodie de souvenir qu'on l'avait forcé à cracher.

Mais Elisabeth ne lui laisse pas une seconde de plus et se dérobe, disparaissant. William ne tente pas de la retenir, se contentant de faire resurgir ses souvenirs. La douleur revient, puissante mais il la fait taire. Il veut se souvenir des paroles d'Alexander, comprendre ce que lui voulait le vampire et surtout, ce que voulait savoir la sorcière à cause de qui il avait été torturé. Sophia. Il ne connaissait pas cette créature charmante qui s'était révélée être faite de cauchemars. C'était un médaillon qui l’intéressait, le médaillon de sa soeur, perdue depuis des siècles. Seuls les fantômes pouvaient répondre aux questions de la sorcière aujourd'hui. Car Elizabeth était morte depuis des siècles.

La comtesse revient, des vêtements propres dans les mains qu'elle jette au vampire jusqu'ici perdu dans ses pensées. Ce dernier les récupère, sans réellement prêter attention à Elisabeth. Il sent sa rage fulminante, il entends ses paroles mais avant, il veut quitter ses vêtements tâchés de sang. Il se change, sans aucun signe de pudeur. De toute manière, il n'a pas à l'être devant la belle. Elle l'a transformé et la vue depuis longtemps sous toutes les coutures. Le jean lui sied à merveille et il enfile la chemise, qu'il entreprend de boutonner alors qu'il répond enfin, sans même se rendre compte de son regard presque trop étincelant et de ses lèvres retroussées sur une moue un rien boudeuse.

Sophia. Elle m'a balancé entre les mains d'un vampire pour avoir des infos. Il s'est contenté d’exécuter les ordres pour me faire parler. J'ai tenu tête, j'ai mal fini. Cette salope de sorcière voulait des informations sur ma soeur et un collier qu'elle portait autour du cou voilà des siècles.


Et avec lequel elle comptait te détruire. Mais ça, Elisabeth n'avait pas besoin de le savoir. pourquoi ce médaillon ressortait-il aujourd'hui, comme un cheveux sur la soupe ? William n'en avait aucune idée mais il comptait bien le découvrir. On l'avait mit de côté dans l'histoire qui se formait petit à petit et il était hors de question que cela continue de la sorte. On parlait d'un collier ayant appartenu à sa soeur, et à sa mère avant elle. Quelque chose qui concernait les Manners. Et qu'il allait découvrir.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Hate you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élisabeth N. Báthory
« »
avatar
◊ Avatar : Nina Dobrev
◊ Age : 456 ans et 26 ans d'apparences
◊ Messages : 14
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Dans l'ombre et dans le sang
◊ Pouvoir : Attirance

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Mer 28 Déc - 21:05



Amour immortel

Les yeux bruns s'Elisabeth sont sans gêne. Ils observent le corps languissant de William ; Vision qui fait pulser le sang dans les veines de la comtesse. Par tout les dieux, après toutes ces années le vampire lui fait toujours autant d'effet. Pourtant elle en a eu des amants pour se satisfaire, pour l'oublier... mais rien, rien n'a pu bannir son souvenir si puissant de son esprit, de son cœur.
Son regard se relève vers son visage tandis qu'il se met enfin à parler. Ses sourcils se froncent. Sophia ; qu'est ce qu'elle vient foutre ici celle là? Et qu'est ce qu'elle ferait du collier de sa descendante? Elisabeth se souvient parfaitement du pendentif en question, elle n'a jamais imaginé qu'il avait une quelconque importance.
Et qu'est ce que tu sais véritablement sur ce collier, alors?
Demande t-elle, sa curiosité piquée au vif.

La comtesse n'est pas censé avoir besoin de recourir à la torture pour avoir une réponse. Elle le fixe intensément, s'imaginant qu'il va lui mentir. Elle le connait bien, peut être même plus que quiconque. Tout compte fait, elle ne veut pas le voir mentir ; elle découvrira le pourquoi du comment par elle même, ou elle lui demandera pus tard, dans de meilleurs circonstances.
Laisse tomber... Ça n'a plus aucune importance.


Elle s'avance vers lui, prenant la suite de ses doigts pour terminer de boutonner sa chemise. Des gestes assurés et minutieux.
Quel est le nom du vampire obéissant aux ordres, dit moi?
Demande t-elle, la voix faites de velours.

C'est à ce vampire là qu'elle posera des questions, ou directement à la sorcière et, croyez le ou non, ce qu'aura subit William ne sera qu'un jeu d'enfant innocent face à ce qu'elle leur fera subir.

Une fois la mission de ses doigts accomplit, elle relève la tête vers le visage de William, plantant ses yeux dans les siens. Ses mains n'ont pas bougés, elles sont toujours agrippées à sa chemise.



Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Bloody countess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William J. Manners
« »
avatar
◊ Avatar : Ian Somerhalder
◊ Age : Né au 18ème siècle. 25 ans pour toujours
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Manoir d'une victime devenue amante
◊ Pouvoir : Aucun

MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   Mer 4 Jan - 10:46



Amour immortel



William ne sait que répondre. Il ne peut pas faire confiance à Elisabeth, pas déjà. Elle l'a trop bien trahit dans le passé et il est hors de questions qu'il lui dévoile des informations qui ne pourront que la mettre encore plus en colère. Elle ne sait pas pour l'enfant. Elle ne sait pas que le nom Manners vit toujours quelque part, dans les veines d'une enfant que William ne connait pas, qu'importe qu'elle soit sa descendante. Il n'a pas même connu sa fille.

Finalement elle ne veut pas de réponse. La comtesse n'a guère changé. Son esprit est aussi volatile qu'avant. Elle s'approche de lui et William réprime le mouvement de recule qui manque le posséder. Durant un instant, il s'est retrouvé faible devant cette femme. Il a eu envie d'elle et il sent la présence de son pouvoir sous jacent. Il se cherche des excuses alors que le vampire sait parfaitement, au plus profond de lui, qu'il est encore bien trop attiré par sa créatrice. Mais les doigts de l'immortelle sur sa peau de glace font frissonner sa peau. Il n'a rien oublié des nuits qu'ils ont passé ensemble alors qu'il n'était qu'un humain s'oubliant entre les reins de la comtesse.

Alexander Blackwood.


Le nom glisse des lèvres du vampire alors que son regard se fait plus noir. Il sent encore la douleur qui lui a détruit le corps, le faisant hurler pendant des heures. William ne voulait pas parler. Mais le français qui l'avait torturé connaissait parfaitement le métabolisme des vampires. Il s'en était servit contre l'anglais qui n'avait rien pu faire d'autre que hurler jusqu'à crier les vérités.

Il a été bien formé par son Sire et est bien plus vieux que moi. Je n'ai pas vraiment eu d'autre choix que de parler. Quand au collier, sans te mentir Elisabeth... je ne sais pas ce qu'il est réellement. Ma mère ne parlait de la magie qu'à ma soeur. Les hommes n'ont pas de pouvoir dans notre lignée.


Il n'en avait pas même rêvé. Sa magie étrange qui glissait sur les mains de sa soeur d'une colère puissante l'effrayait lorsqu'il n'était qu'un mortel. Aujourd'hui, il la savait létale, même pour l'homme déjà mort qu'il était. Les sorcières pouvaient se débarrasser des vampires avec facilité.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Hate you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Amour immortel | Elisabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amour immortel | Elisabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apocalypse mon amour...
» 4e session : Pack Amour
» Exposez vos plus belles photos d'amour lbp ici
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Mes poèmes d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: San Francisco :: Les habitations :: Appartement d'Elisabeth-