AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois fois rien | JJJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 50
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Trois fois rien | JJJ   Ven 1 Sep - 0:07



Trois fois rien

Le soleil baigne déjà la cour de ses rayons dorés. Justine ne s'est pas rendue compte qu'elle est restée si longtemps enfermée dans cette pièce et dans les souvenirs d'Elijah. Elle n'a rien vu de la course de la lune. Elle n'avait rien vu de la nuit qui avait filé à toute vitesse, emportant avec elle les peurs de la sorcière. Elle entend le rire d'enfant, qui lui rappellent d'autres souvenirs qui ne sont pas les siens en faisant ramper sur sa peau un frison douloureux. Voilà des années, l'île était déjà remplie de chants enfantins et de rires. Ils courraient tous ensemble les petits louveteaux avant que les vampires ne viennent tout détruire. La blonde frisonne, avant d'offrir son visage aux caresses du soleil pour laver son esprit. Une légère brise vient s'enrouler dans ses mèches alors qu'un sourire fleurit sur ses lèvres pleines. Aujourd'hui, Elijah est censé la ramener chez elle.

Et l’Alpha tient ses promesses.

Mais le luxe dont il se parait ne plus pas à la sorcière. Pas plus que l’hélicoptère qu’Elijah avait prévu pour les ramener jusqu’à la ville. Elle avait des centaines de questions sur le bord des lèvres mais les retient à la première réponse. Justine n’avait jamais aimé les comédies romantiques, où l’héroïne (souvent mièvre et pauvre) rencontrait un prince charmant avec bien entendu quelques défauts qu’on oubliait rapidement tant il était décrit comme un dieu. Voir Elijah prendre petit à petit ce rôle l’énervait. Oui, il avait de l’argent. Oui, il était beau. Mais Justine avait un peu trop de caractère pour ne pas jeter des piques qui finirent par lui mettre les nerfs en pelote.

Alors elle se contenta de regarder la baie de San Francisco qui s’affichait devant elle, surprenant de tant de beauté. L'île est là, perdue au milieu de nulle part et entourée d'une buée violine que Justine remarque comme étant le pouvoir de Catherine. Voilà donc pourquoi cette île n’apparaît sur aucune carte. La magie des sorcières entoure ce lieu saint. Ajouté à une magie au goût d'interdit que la jeune femme reconnaît sans pourtant ne l'avoir jamais vu. Celle d'Isolda.

— Comment les vampires vous ont attaqué ? L'île aurait dû être protégée et inconnue pour eux. Comment ont-ils pu la voir ?
— L'île n'est pas restée longtemps un mystère pour les vampires. Ils l'ont découverte, et ont aussi bien vite appris qu'ils ne pouvaient pas y accéder. Du moins pas sans autorisation. Mon père avait un rêve. Il espérait pouvoir établir un traiter de paix entre toute les créatures existantes sur cette planète. Ainsi, la guerre cesserait et les loups n'auraient plus à se battre pour protéger les mortels et les sorcières... ainsi, il aurait préservé la survie de la meute. Notre existence ne se résume qu'au but ultime d'exterminer les vampires. Une fois fait... nous serons nous aussi condamné à disparaître...
Les prophéties sont faites pour se réaliser. C'est ainsi. Ce massacre nous a donné une leçon... nous ne devons pas nous fixer d'autre objectifs que celui que nous avons déjà.
La jeune fille resta muette, quelques secondes, digérant les mots qu’avait soufflés Elijah. Elle n’arrivait à oublier ce qu’il vient de dire. Condamné à disparaitre. Elle le refuse, vivement. Mais, au plus profond d’elle-même, Justine le sait. Elle ne peut rien y faire.

— J'ai vu dans mes rêves le visage d'un vampire aux yeux aussi noirs que l'Enfer volait un parchemin où vivait une alliance entre les créatures d'Isolda. Vous aviez fait une alliance il y a très longtemps pas vrai ? J'ai vu le sceau d'un Conseil... murmure-t-elle, pourtant bien assez fort pour que le loup l’entende. Pourquoi protéger les humains alors que cela vous mènera à votre perte Elijah. Vous pourriez prendre le contrôle du monde. Votre morsure transforme, comme dans les films pas vrais ? Un coup de croc et bienvenue à un nouveau lycan ? J'ai vu Underworld tu sais. Tous les mortels ne résistent pas mais vous pourriez détruire les vampires pour de bon avec une armée de loup garou docilement asservie...
— Les fictions sont souvent très loin de la réalité, Justine. Lance-t-il avant d’éclater de rire. Il lui faut quelques secondes pour se reprendre, secondes qui semblent longue à la sorcière. Nos morsures tues, elles ne transforment pas. Nous ne devenons pas loups, nous naissons. Et, depuis le massacre, nous sommes en sous-effectif. Chassés comme des proies... si bien que peu d'entre nous vivent en ville.

La discussion est close. Justine le sent jusqu’au plus profond de son cœur. Alors elle se tourne vers San Francisco en contrebas. Un simple regard à sa montre lui indique l’heure. La matinée est à peine commencée. Elle a envie de rentrer chez elle. Mais d’autres mots viennent tendre un peu plus l’atmosphère entre eux et sitôt le moteur de l’hélicoptère, Justine sort. Ils ne s’adressent pas un au revoir alors qu’il la laisse entre les mains d’un chauffeur. Juste un dernier regard les rattache l’un à l’autre, rappelant un peu plus à la sorcière qu’elle n’a pas le choix. Elle finira par s’attacher à cet homme trop sauvage qui lui plait déjà, malgré toutes les œillères qu’elle se force à porter.

Le chauffeur la dépose devant chez elle. Elle n’a pas vraiment eu le temps de se calmer, ne rêvant que d’une douche brûlante et de son lit. Suivit, à son réveil, par un thé et une longue séance de bavardage avec sa colocataire. Mais ses rêves sont réduits à néant au moment même où elle entre dans le salon. Jane est bien là, c’est certain. Mais c’est dans les bras de Jonathan que la jeune fille dort. Elle semble presque heureuse ainsi, ses longs cheveux sombres recouvrant son visage d’ange. Les sourcils de Justine se froncent immédiatement devant la scène. Non par une quelconque jalousie – Jonathan est libre de faire ce qu’il veut, leur relation n’a rien d’un couple – mais simplement car elle a longuement prévenu le peintre. Il n’a pas intérêt de toucher à la fragile Jane, incapable qu’il est de ne pas briser les cœurs.

Vu son humeur, Justine ne prend pas de gants. Elle ferme violement l’écran d’ordinateur devant eux et son pied vient frapper la cuisse du jeune homme. Sa voix est glaciale alors qu’elle le voit ouvrir les yeux et le visage du français veut tout dire : il sait qu’il n’aurait pas dû faire ça.

— T’es sérieux ? Vraiment Jonathan ! Je te laisse seul quelque jour et tu fais quoi ? T’en profite pour… ça ! Putain, j’te croyais pas comme ça abrutit ! Dégage de mon canapé ! Dégage de la merde ! Tu sais parfaitement que t’as le droit de toutes te les faire ! Toutes mais pas Jane bordel ! C’est quoi ton but ? T’crois pas qu’elle souffre assez comme ça !

La sorcière voit rouge. Son monde part déjà suffisamment en vrille, elle n’a pas en plus besoin que ses amis, normaux, s’y mette aussi ! Jane a des problèmes, de graves problèmes et il est hors de question de rajouter Jonathan à la liste trop longue.

— Ju’…. C’est pas ce que tu crois. Murmure la voix ensommeillée de Jane, qui s’éloigne, comme si on l’avait brulée, des bras du peintre.
— On en parlera plus tard Jane. Jo’, dégage ! Ou alors trouve moi une seule excuse qui justifie plus de deux secondes ta présence entre les murs de mon appartement !


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Rivers
« »
avatar
◊ Avatar : Gaspard Ulliel
◊ Age : 32 ans
◊ Messages : 23
◊ Ici depuis : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Trois fois rien | JJJ   Ven 1 Sep - 18:57



Trois fois rien

Jonathan n'a jamais aussi bien dormi que cette nuit là. Pas une seule fois ses yeux se sont ouverts, pas une seule fois il n'a bougé. Il est resté là, paisible, avec un ange endormi dans ses bras. Sur un nuage de soie... qui vient s'écrouler sous lui alors qu'un bruit sourd retentit et le tire avec violence de son sommeil. Il sursaute, paniqué, peinant a ouvrir les yeux et savoir où il se trouve. L’esprit dans le brouillard.
« Hein?.. » C'est la douleur qui sévit dans sa cuisse qui le réveille pour de bon. « Mais aye! Justine! » Lance t-il subitement..
Il se redresse alors, aidant Jane à le faire par la même occasion ; cette dernière s'éloigne d'ailleurs rapidement de lui et il ne cherche pas à la retenir. Jon écoute, les lèvres entrouvertes, sans arrivé a trouver un moment pour en placer une. Prenant une bonne claque dans la gueule au passage. Woah, jamais il n'aurait cru que sa meilleure amie avait une telle estime de lui! Il fronce les sourcils. Rare sont les fois où Jon se met en colère mais là, elle dépasse les bornes. Il la sait impulsive et sèche. Il sait qu'elle est capable de balancer des mots douloureux sans vraiment les penser. Mais elle ne lui a jamais parlé ainsi. Pas sur ce ton ; un ton méprisant, un ton haineux. Une haine qui lui fait beaucoup de mal.
« J'en ai une bonne d'excuse. Trois jours Justine. Trois putins de jours qu'on est sans nouvelle! » Réplique t-il, comme un grondement. Puis il se lève, face à elle, plantant ses yeux bleus dans les siens sans aucunes craintes. « Tu m'crois capable de rester sans rien faire alors que Jane est toute seule chez vous pendant trois jours?! Ouai, j'suis venu ici mais pas pour c'que tu crois. Uniquement pour prendre soin d'elle et essayé d'nous rassurer parce que putin, trois jours!.. Je croyais que... » Sa voix se brise avec violence, tandis que son regard s'est ampli d'angoisse. Il a cru oui, il a cru qu'elle était morte. Qu'elle avait été tué par ces créatures, là, dehors. Il a essayé de ne pas y penser hier soir, mais rien à faire, l'idée lui est restée en tête. Il lève le menton en serrant la mâchoire, fronçant les sourcils. Essayant de paraître digne plutôt que triste. Sa voix se fait alors plus calme. « Pour info, on a juste grignoté en s'matant un film... Jane ne fait pas partie des autres. Je ne jouerais pas avec elle, j'te l'ai promis et j'tiens toujours mes promesses. Mais peut être doute tu de ça?.. » Il la fixe de manière intense et sincère.
Oui, il n'a jamais mentis à Justine. Quand elle avait besoin d'aide il était là. Quand il lui a promis de l'aide il lui en a donné. Chacune de ses promesses étaient gravés dans sa peau. En y pensant bien, Jon ment d'ailleurs très rarement, même aux filles avec qui il couche. Il ne leur promet rien, il ne leur donne aucun espoir sauf celui de leur offrir une partie de jambe en l'air. Il ne dit pas je t'aime. Il ne dit pas j'ai envie de passer ma vie à tes cotés. Rien de tout ça.
Il n'a pas couché avec Jane. Et même si il omet le détail qu'il l'a embrassé, ses mots n'étaient pas un jeu. Il venait de l'esprit et du cœur.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
The Artist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 50
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: Trois fois rien | JJJ   Lun 4 Sep - 22:24



Trois fois rien


La sorcière ne sait que répliquer aux mots de Jonathan. Ses nerfs en pelote lui ont échappés, elle le sait parfaitement. Mais elle a peur de ce qui pourrait se passer entre le peintre et sa meilleure amie. Elle a peur qu'il lui arrache le coeur et joue avec. Même s'il a parfaitement raison, même si elle ne devrait pas penser ça de lui, elle ne peut s'en empêcher. Car il ne s'agit d'idiote qu'elle n'a jamais regardé autrement qu'avec un sourire en coin. Il s'agit de celle qui a le plus de place dans son coeur, celle qu'elle a apprivoisé comme on le ferait d'un animal sauvage et surtout, de celle qu'elle tente de faire nager, qu'elle tente de relever. Jane sombre, petit à petit. Justine a été absente trop longtemps, elle le sent jusqu'au plus profond de son âme. La jeune fille devrait être en cour au moment où ils parlent. Elle devrait y être et surtout ne pas avoir les cernes qui décorent son regard.

Alors elle mord violemment dans sa lèvre inférieure. Et lui en rajoute, lui continue de se défendre. Elle baisse la tête, pour une fois avant de lui glisser, sur le bout des lèvres, comme si elle avait peur de le dire :

Ouais bon désolée...

Ce n'est pas grand chose de plus qu'un murmure mais ils savent tous à quel point c'est enorme pour elle.

Jane ne lui laisse pas le temps de faire plus. elle lui saute dans les bras, des larmes pleins les yeux. Elle la sert, fort. Très fort. Mais Justine ne peut que savoir à quel point elle a manqué à la jeune prostituée. Alors elle la sert à son tour, l'entoure de tout son amour et, elle le sait malgré elle, d'un soupçon de magie qui s'est toujours réveillée au contact de la jeune fille.

Je suis rentrée d'accord ? Je repartirais pas aussi longtemps, promis. Murmure-t-elle à l'oreille de Jane. Janette. Tu pues. Un éclat de rire la secoue alors que l'étudiante, une moue boudeuse sur les lèvres, enfonce son poing dans ses cotes. Justine étouffe un nouveau rire alors que Jane s'éloigne, lèvant un majeur nerveux. Je vais me doucher si c'est comme ça... On va voir si je pues.

Justine ne réponds que par un rire. Elle s'en veut pourtant déjà de faire ça à sa trop naïve amie. Jane ne marche pas. Elle court exactement dans la direction où on veut l'envoyer. Dès que la porte de la salle de bain claque, la sorcière releve ses yeux sur Jonathan, une expression bien plus grave sur le visage.

Merci... J'ai pas trop eu le choix de partir. Merci d'avoir prit soin d'elle. Elle s'est re piquée ?

Car l'addiction de la jeune femme n'est un secret pour aucun de ses deux amis. Jane pense arriver à le cacher mais les marques sur son corps veulent tout dire. Justine aimerait la sauver. Elle ne parvient qu'à la soulever légèrement sans pour autant réussir à la sortir de la toile dans laquelle Jane s'est enfoncée.


Crédit ☸ Benedict L. Mills
[/quote]

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Rivers
« »
avatar
◊ Avatar : Gaspard Ulliel
◊ Age : 32 ans
◊ Messages : 23
◊ Ici depuis : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Trois fois rien | JJJ   Lun 4 Sep - 23:04



Trois fois rien

Aux excuses de Justine, Jon souffle doucement, comme pour balayer sa colère. Il est bien obligé de les accepter après tout ; il sait que ces mots là sortent rarement d'entre les lèvres de la jeune femme. Toutefois il compte bien découvrir la raison pour laquelle elle est dans un tel état de nerf. Jane n'est pas la seule fautive, il y a autre chose, et il en est certain ; peut être cet homme blond, dont il se souvient à peine du visage?
Silencieux, le peintre observe les deux jeunes femmes s'enlacer. A cet instant, il ne peut retenir ce sourire en coin. Il a toujours aimé les voir ensemble ; la liaison qui les unie est forte et il le constate chaque jours qu'il passe avec elles.
Puis Jon regarde Jane s'éloigner, toute heureuse d'avoir retrouvé sa meilleure amie. Qu'est ce qu'il adore la voir ainsi... le brun s'efforce toutefois à resté impassible. Il se tourne vers la sorcière qui le remercie.

« T'a pas à me remercier. J'tiens à Jane autant que tu tiens à elle, et autant que j'tiens à toi. J'suis pas ton père, mais préviens la prochaine fois que tu décide de foutre le camp d'accord? J'me suis dis une centaine de fois que j'devais app'ler les flics, puis j'me suis ravisé en m'disant mais qu'est c'qu'ils vont faire contre ces... contre ces choses. »
La mâchoire de Jon se crispe et ses sourcils se froncent, prit subitement d'une migraine. Il les voit ces ombres, là, ancrées au fond de son esprit. Qu'est ce qui lui arrive putin? Une gueule de bois ne dure pas si longtemps et ne fait surtout pas cet effet là. Il a l'impression étrange d'avoir été drogué, comme à l'époque, quand on le considérait encore comme toxico.
Il passe une main sur son front et ignore la douleur pour répondre à Justine.
« Non. Enfin pas pendant qu'j'étais là. On est resté ensemble, elle n'est même pas allé au boulot hier soir. »
Jon se tourne pour avancer vers la table basse sur laquelle il attrape un verre d'eau et un cachet pour le mal de crâne. Il le boit cul sec avant de lancer.
« C'est complètement dingue c'qui m'arrive. J'me souviens parfaitement d'la soirée qu'j'ai passé avec toi au Blue Sparrow alors qu'tu bossé, mais ensuite plus rien jusqu'au lendemain. J'ai beaucoup bu, non? » Demande t-il en la regardant, plutôt inquiet.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
The Artist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine L. Hansen
« L'Elue »
avatar
◊ Avatar : Cara Delevingne
◊ Age : 26 ans
◊ Messages : 50
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Pouvoir : Encore très discret. Elle a en elle la magie de la mort et la magie de la vie. Heritière des sorcières

MessageSujet: Re: Trois fois rien | JJJ   Sam 16 Sep - 10:06



Trois fois rien


« T'a pas à me remercier. J'tiens à Jane autant que tu tiens à elle, et autant que j'tiens à toi. J'suis pas ton père, mais préviens la prochaine fois que tu décide de foutre le camp d'accord? J'me suis dis une centaine de fois que j'devais app'ler les flics, puis j'me suis ravisé en m'disant mais qu'est c'qu'ils vont faire contre ces... contre ces choses. »

Justine se bloque, les yeux écarquillés. Comme a-t-elle pu oublier ça ! Elle le revoie tomber, face contre Terre. Elle revoie Eliljah murmurer, elle sent à nouveau la magie. La sorcière a l'impression que c'était une éternité plus tôt quand seulement quatre jours se sont écoulés. Comment son monde a pu autant changer en si peu de temps ? Elle était encore barman, elle n'avait aucune conscience de qui elle était vraiment quatre jours plus tôt.

Mais Justine reste forte, refusant de s'assoier. Elle se contente de plonger ses yeux dans ceux de Jonathan, attendant la fin de ses mots. Car, si elle a levé une main horrifiée devant sa bouche aux souvenirs, il ne lui a pas encore répondu concernant Jane et elle peut dire tout ce qu'elle veut : la petite brune sera toujours devant tout le monde dans l'ordre de ses priorités.

« Non. Enfin pas pendant qu'j'étais là. On est resté ensemble, elle n'est même pas allé au boulot hier soir. C'est complètement dingue c'qui m'arrive. J'me souviens parfaitement d'la soirée qu'j'ai passé avec toi au Blue Sparrow alors qu'tu bossé, mais ensuite plus rien jusqu'au lendemain. J'ai beaucoup bu, non? Demande t-il en la regardant, plutôt inquiet.

Elle déglutit, à nouveau; Jonathan doit oublier tout ça. Vraiment oublier. Il doit sortir de ce monde où elle l'a entraîné contre sa volonté. Car elle ne connait que trop bien le français et sait parfaitement de quoi il est capable en la voyant en danger. Ce qui est drôle et attachant face à des humains. Pas face à des créatures qui peuvent lui arracher la tête d'un mouvement de poignet, comme on se débarrasse d'un insecte. Alors pour l'instant, Justine doit mentir. Pour demander à Catherine par la suite de l'aider à faire sortir des pensées de Jonathan tout ce qui la concerne. Elle devrait faire de même pour Jane mais elle n'en a pas le courage. Elle ne veut pas se retrouver seule, pas encore. Les loups, sa grand-mère. Ils ne sont que des étrangers auxquels elle ne pourra jamais se confier.

Oui. T'étais complètement ivre alors on t'a ramené. J'suis désolée Jo'. J'aurais dû vous appeler mais j'ai perdu mon téléphone en essayant de te porter. Je... J'ai rencontré quelqu'un ce soir là et... On va dire que tu l'as pas très bien prit. T'le sentait pas que tu m'as dit.

Elle a honte. Honte de lui mentir comme ça alors qu'elle a toujours été honnête. Pleine de défauts mais jamais menteuse. Elle ne détourne pourtant pas les yeux, connaissant parfaitement ce qui trahit les menteurs. Elle est sortie avec bien trop d'hommes de cet acabit.

Jo'.... Je sais que ça va te sembler complètement idiot dit comme ça, surtout après la crise que j'viens de piquer mais... merci pour Jane.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
MY world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Rivers
« »
avatar
◊ Avatar : Gaspard Ulliel
◊ Age : 32 ans
◊ Messages : 23
◊ Ici depuis : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Trois fois rien | JJJ   Lun 18 Sep - 22:07



Trois fois rien

Le geste de Justine intrigue Jonathan, tout comme cette mine horrifiée. Qu'a t-il dit pour engendrer ces réactions en elle? Toutefois il ne relève pas et préfère donner des nouvelles de Jane... de toute manière sa meilleure amie semble bizarre aujourd'hui. Il n'est peut être pas raisonnable d'aborder des sujets sensibles ; comme celui du baiser avec sa colocataire.
Le brun fait une petite moue en apprenant qu'il était complètement ivre. Pas qu'il n'a pas l'habitude d'apprendre ce genre de nouvelle -car il l'est plutôt souvent-, mais celle ci parait fausse. Tellement fausse. Puis il se tend un petit peu lorsqu'elle annonce qu'elle a rencontré quelqu'un. Qui? Quand? Comment? Jonathan réprime cependant son inquiétude et son caractère protecteur -souvent prient pour de la jalousie- ainsi que ses questions. Est ce que c'est le grand blond dont il se souvient vaguement? Si c'est le cas, ça ne l'étonne pas qu'il se méfiait de lui... Justine n'a semble t-il pas suivit ses conseils.
« Mhmh »
Puis, à nouveau, elle le remercie pour Jane. Pour avoir prit soin d'elle ; quelque chose qui lui est pourtant naturel, qui lui est venu comme une évidence. Un besoin.
Il souffle doucement avant d'attraper sa veste, posée sur le dossier du canapé. Il n'a plus rien à faire ici maintenant que Justine est revenu, non?
« J'aurais voulu faire plus pour l'aider, Justine. » Dit il en enfilant sa veste.
Ses yeux bleus se posent alors sur elle, la fixant, hésitant. Son regard est troublé, presque triste. Alors il prend son courage à deux mains pour évoquer le sujet sensible dont il doit lui parle... du moins pour commencer à préparer le terrain.
« S'il s'était passé quoi qu'ce soit entre elle et moi, me croirait tu vraiment capable d'lui faire du mal? » Demande t'il finalement.


Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
The Artist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trois fois rien | JJJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux bras supplémentaires
» [RESOLU] Mestre Aemon => Sauvetage... de lui meme ?
» [Expo] BIONIFIGS La Convention 3 comme trois fois plus d'exposants
» [PU6G] Dodrio, trois fois plus piquant
» Deux fois trois chows superposés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: San Francisco :: Appart de Justine & Jane-