AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alchimie Ϟ Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cìrdan M. Bennet
« »
avatar
◊ Avatar : Theo James
◊ Age : Quelques millénaires, tout au plus
◊ Messages : 4
◊ Ici depuis : 19/09/2016
◊ Localisation : Entre la vie et la mort
◊ Pouvoir : Protecteur, faucheur d'âme

MessageSujet: Alchimie Ϟ Jane   Ven 17 Mar - 20:11



Alchimie

Ses yeux verts la fixent avec une intense dévotion. Il est à genoux devant elle. Il la supplie du regard de le libérer des chaines invisibles qui lient ses poings et ses chevilles, l'empêchant de bouger. Elle, silencieuse, se contente de contempler le brun. Le regard paré d'un brasier que l'humanité banal ne connait pas. Lui n'est pas banale, il est un chasseur. Formé par le plus puissant. Un chasseur qui a le devoir de la protéger, elle, Adélaïde. Le Protecteur d'une puissante sorcière.

« Embrasse moi. » Ordonne t-elle.

Il fixe ses lèvres, elles l'appellent. Leur puissance, leur saveur. Elles l'attirent comme le plus pitoyable des papillons est attiré par le feu. Alors il se débat, au risque de se brûler. Il se débat avec fureur, jusqu'à ce que les chaines cèdent.
Alors, il se redresse, il se relève. Ses membres sont douloureux et pourtant, il combat la douleur pour s'emparer de ses lèvres et l'enlacer.

« Aime moi Cìrdan, aime moi aussi fort que tu le peux » Réclame t-elle entre deux baisers torrides.
« En retour, ne m'abandonne jamais. » Repond t-il donc à son tour.
« Jamais. »

***

Jamais. Ce mot résonne dans l'esprit de Cirdan. Si violemment qu'il le tire de son profond sommeil. Il se redresse brutalement, en sueur, le souffle haletant. Observant autour de lui, il se rassure en constatant qu'il est dans son appartement, seul... terriblement seul. Du moins d'apparence. Car lui seul sait que ce jamais est bel et bien une réalité. Une bénédiction maudite qu'elle lui a offert avant de laissé son corps mourir, pour sauver son âme.

Il s'assoit au bord du lit, passant ses deux mains dans ses cheveux courts et bruns en faisant bander les muscles de son torse. Torse recouvert de nombreuses cicatrices, seules témoins des nombreux siècles qu'il a vécu. Car lui n'est ni vampire, ni loup garou, ni sorcier. Il n'est qu'un humain, un mortel immortel qui survit grâce a une drogue qu'elle est la seule a réclamer. Adélaïde. Son obsessionnelle maîtresse. Celle qui a marqué son dos d'un impressionnant tatouage, dans un rituel dont elle seule connait les secrets.

Cìrdan décide de se changer les idées en allant courir. Il est tôt, le soleil vient a peine de se lever. Il découvre encore la ville de San Francisco car ça ne fait que quelques jours qu'il s'est installé ici. On dit que les créatures surnaturelles se regroupent en ville et dans ses environs, autour de l'héritière d'Isolda. Quel endroit est alors meilleur que celui ci pour un chasseur avide d'âme immortelles? Et quel endroit est alors meilleur que celui ci pour trouver et former de nouveaux chasseurs? Les tambours de guerre résonne déjà a travers le monde. L'appel du sang tonne comme l'éclair dans le ciel. Elle lui ordonne de participer à ce cataclysme et, en serviteur docile qu'il est, il obéit.

Une fois son tour de course fait, il s'arrête dans un petit café, non loin de l'université dans laquelle il s'est fait muté. En tant que professeur d'histoires et de phénomènes surnaturels, il commencera la semaine prochaine. Cìrdan n'est aucunement stressé, il a l'habitude de voyager et de se retrouver dans de nouvelles classes. Dans de nouvelles villes. Dans de nouvelles situations.
Il faut dire que le brun porte plutôt bien le jogging. Sportif, il a à peine sué. Il s'installe au bar en réclamant un double espresso, qu'on lui sert immédiatement. Mais, alors qu'il s'apprête à porter la tasse jusqu'à ses lèvres, un bruit sourd s'écrase au sol derrière lui. Il se retourne pour constater qu'une jeune femme a fait tombé son sac et que tout son contenu s'est étalé au sol. En bon gentlemen, Cìrdan bondit de sa chaise pour l'aider.

« Attendez je vais vous aider. » Lance t-il en s'accroupissant devant elle en attrapant deux livres et une petit plaquette du Bloody Sky où est écrit Jane Melark, qui doit surement s'accrocher à un uniforme de serveuse... ou autre. « Le matin n'est pas facile pour tout le monde à ce que je vois. » Ajoute t-il de manière ironique et gentiment taquin avant de lever ses yeux d'émeraudes vers elle.

La beauté de la jeune femme lui saute aux yeux. Il est presque épaté. Surprenant car, de par son grand âge, il a pu en contempler et en côtoyer des femmes. Mais une seule à su posséder son cœur. Étonnement, un besoin subit de lui adresser la parole lui prend.
Il se redresse alors en même temps qu'elle et, en lui souriant, lui tend ses livres et sa plaquette.

« Je crois que s'est à vous, Jane. »

Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Faucheur d'âme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Melark
« »
avatar
◊ Avatar : Barbara Palvin
◊ Age : 21 ans
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Entre le Bloody Sky et sa salle de cour
◊ Pouvoir : Vivre deux vies comme une seule

MessageSujet: Re: Alchimie Ϟ Jane   Ven 31 Mar - 14:38



Alchimie


Thème


Les marques sur son corps étaient violentes. Ancrées dans la chair avec une puissance que seul un immortel pouvait mettre. Elle n'avait pas mal. Enivrée par la drogue qui rendait ses iris noirs. Elle était ailleurs alors qu'il s'était amusé entre ses cuisses et qu'il avait touché son paradis. Elle avait joué, offrant ses charmes en s'assurant l'argent qui coulerait dès l'instant où il sortirait de la pièce. Ses dessous lui avaient été arraché et son corps trop blanc avait été offert aux yeux du vampire qui l'avait violé du regard. Il avait payé, une coquette somme pour s'amuser entre les reins de cette créature à la fois pure et dangereusement séductrice. Jane avait crié mais d'aucune douleur. Elle avait laissé les crocs s'enfoncer dans sa gorge sans bouger, sans se débattre. Elle avait l'habitude. Son corps ne lui appartenait plus depuis si longtemps. Elle l'avait offert aux mains de la gérante du Bloody Sky. Puis elle s'était laissée couler dans quelque chose de terrible. Les aiguilles s'enfonçaient toujours dans ses veines avant qu'elle ne se jette dans la fosse aux lions.

Le spectacle était fini. On avait refermé ses plaies avec du sang immortel. Elle n'avait but qu'une simple gorgée, pour retrouver des couleurs mais surtout pour voir disparaître les trous laissés par des crocs. On ne ferait rien pour les marques rouges qui décoraient son corps où pour les piqûres de ses avants bras. Elle devait aller en cours. Son sac à dos sur une épaule, elle n'avait plus rien de la femme fatale qu'elle devait être au Bloody Sky. Elle avait retrouvé ce visage trop enfantin et attaché ses cheveux en un chignon un peu lâche qui laissait tomber trop de mèches brunes sur sa nuque. Elle avait besoin d'un café et d'un semblant de petit déjeuné. Il était tôt. Déjà tard pour celle qui n'avait pas dormi de la nuit. Une fois de plus, elle allait s'endormir sur sa table et regarder tout le monde l'éviter dans les couloirs. Elle était trop discrète et les gens la fuyait quoi qu'elle face. Justine lui avait dit que c'était sa beauté qui rendait les autres filles jalouses. Jane n'en était pas certaine. Elle pensait bien plus à cette timidité qui l'empêchait de parler et que seule la drogue faisait taire par instant.

Il y a des gens de sa promotion dans le bar. Jane rentre immédiatement la tête dans les épaules et baisse les yeux, refusant de croiser le moindre des regards qui s'est fixé sur elle. Elle aurait dû voir la jambe qui se dresse devant elle. Il n'en ai rien et elle parvient tant bien que mal à se retenir à quelque chose. Seul son sac renverse l'intégralité de son contenu sur le sol. Le sang de l'humaine se glace. Puis une main s'approche de ses affaires et elle relève brusquement les yeux, tombant sur le visage trop charmant d'un homme qu'elle n'avait jamais vu auparavant.

Elle rougit, immédiatement. Sans un mot, incapable d'entrouvrir ses lèvres, elle récupère ses livres et la plaquette portant son nom. Durant une seconde, la brune se maudit d'avoir attaché ses cheveux tant elle aimerait disparaître derrière ses longues mèches. Elle fini pourtant par essayer de soutenir le regard du jeune homme et ses lèvres se tendent d'un sourire timide.

Je... Merci...

Comme entrée en matière, elle a déjà fait mieux. Mais elle ne sait pas qui est cet homme un peu trop gentil et le regard des quelques étudiants de sa promotion plantés sur sa nuque la mettent mal à laisse. Heureusement pour elle, comme un chevalier servant, la serveuse s'approche d'elle et lui fait un immense sourire;

Comme d'habitude ma jolie ?

Un hochement de tête plus tard et voilà la jeune femme assise au comptoir, la tête rentrée dans les épaules en évitant le moindre regard qui peut se poser sur elle. Elle attrape son café et oublie la piqûre douloureuse dont elle sent toujours la morsure dans la boisson amère. Qui que soit l'homme à côté d'elle, il l’impressionne. Pire encore... Il est bien trop beau pour être quelqu'un de normal. Et Jane a suffisamment donné avec toutes les créatures surnaturelles qui ont décrété que sa vie devait perdre tout son sens en faisant une entrée violente de sa vie et celles de ses proches.


Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Even everything seems perfect... help me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cìrdan M. Bennet
« »
avatar
◊ Avatar : Theo James
◊ Age : Quelques millénaires, tout au plus
◊ Messages : 4
◊ Ici depuis : 19/09/2016
◊ Localisation : Entre la vie et la mort
◊ Pouvoir : Protecteur, faucheur d'âme

MessageSujet: Re: Alchimie Ϟ Jane   Mar 25 Avr - 19:37



Alchimie

Cirdan a vu la rougeur naître sur les joues de la jeune femme, et le mal aise luire subitement dans ses yeux. Il a sourit pourtant, d'une manière agréable et loin d'être moqueuse, alors qu'un simple merci sort au même moment d'entre ses lèvres. Sa voix le fait frisonner tant elle exclame de la douceur ; un éclat pure qui cache pourtant quelque chose. Il connait trop bien les femmes, beaucoup trop enfaîte. La plus cruelle d'ente elle l'a tant fait souffrir qu'un instinct particulier c'est éveillé en lui. Son cœur c'est enchaîné par lui même à la solitude, paré d'un bouclier capable de repousser ne nombreux sentiments, et d'en enfermer d'autres... il est troublé tandis que ses chaines se mettent à vibrer, pour la première fois depuis longtemps. Il se redresse sans dire un mot en la regardant s'asseoir au bar après l'intervention de la serveuse.

Il inspire avant d'à son tour rejoindre sa place, à coté d'elle. Cirdan croise ses bras sur le bois du comptoir, regardant un instant le contenu de sa tasse qui refroidit avant de poser ses yeux émeraudes sur Jane. Il la voit assise là, la tête rentrée entre ses deux épaules. Muette, frustrée. Une telle beauté devrait avoir de l'assurance pourtant, d'autant plus avec l'aura qu'elle dégage. Est-il le seul à le voir, à le ressentir? Son attention se porte enfin sur la table de jeunes qui les fixent bizarrement. Alors, il comprend. Il sent tout le mépris dans ces regards et, contre toute attente, ces derniers se dérobent aussitôt alors que celui de Cirdan se durcit, laissant paraître une menace mystérieuse. Ténébreuse. Comme si, à cet instant, il vient de s'interposer entre Jane et le mépris, comme un rempare infranchissable. Un rempare dangereusement infranchissable, et dangereusement protecteur.
Avec plus de tendresse son regard se pose de nouveau sur la jeune femme.

« Vous venez souvent ici? » Demanda t-il en portant sa tasse jusqu'à ses lèvres afin d'avaler une gorgée de café. Puis, il conçoit subitement que sa question peut paraître mal placée. Un inconnu qui demande cela à une si jeune fille peut vite passé pour un pervers. Il se rattrape aussitôt. « Je veux dire... j'ai emménagé il y a peu en ville et j'habite au bout de la rue. Je voulais savoir si c'était le meilleur café du coin. » Il sourit, amusé et plutôt à l'aise. « Vous pouvez peut être me conseiller. » Ajoute t-il, esperant entamé une conversation avec cette jeune femme fascinante.

Il dépose sa tasse sur le comptoir et se tourne légèrement vers elle. Tendant amicalement la main afin de la saluer.

« Je m'appel Cirdan Bennet. Je crois avoir compris que vous vous nommiez Jane? »

Crédit ☸ Benedict L. Mills


_________________
Faucheur d'âme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Melark
« »
avatar
◊ Avatar : Barbara Palvin
◊ Age : 21 ans
◊ Messages : 15
◊ Ici depuis : 09/09/2016
◊ Localisation : Entre le Bloody Sky et sa salle de cour
◊ Pouvoir : Vivre deux vies comme une seule

MessageSujet: Re: Alchimie Ϟ Jane   Jeu 11 Mai - 11:36



Alchimie


Thème


Le regard qu'elle lui jete est surprit. Qu'est ce qu'il lui veut ? Pourquoi il vient la voir elle ? Il y a sûrement pleins d'autres filles bien plus jolies qu'elle dans le bar, qu'il pourrait séduire et avec lesquelles il pourrait s'amuser. Il n'est pas un vampire. Il n'est pas un client. Elle le regarde, une seconde, avant de replonger dans son café. Sa réaction doit avoir tout voulu dire car l'homme recommence à parler. La gentille de Jane se réveille et elle lui offre alors un sourire. Elle lui serre la main, avant de reprendre son café.

La serveuse et patronne est super sympa et les cafés sont pas chers du coup ouais, je viens souvent ici quand je sors du travail le matin.

Elle ne se détourne pas de lui, prenant une goulée du café brûlant. Elle aimerait rentrer dormir mais les cours l'appellent. Au prix de ses études, elle ne peut se permettre de les louper... Les cours. Dire qu'au début elle a commencé à travailler au bloody sky simplement pour payer ses derniers. Maintenant, elle se tire un salaire plutôt correct... Mais seul le minimum est utilisé pour l'école et elle s'est enfermée dans un cercle vicieux. Elle a au début au besoin de drogue pour ne pas voir ceux qui jouissait entre ses cuisses. Et maintenant... Ne pense pas Jane... Oublie.

Oui. Je suis sensée ranger mon étiquette quand je ne suis pas au travail. Désolée de m'être étalée comme ça, la maladresse aura raison de moi.

Un petit rire s'échappe de ses lèvres. Elle ne se sent pas en confiance mais Justine lui a dit. Elle doit travailler sur elle-même et vaincre cette sacro sainte timidité maladive qui lui arrache le coeur.



Crédit ☸ Benedict L. Mills

_________________
Even everything seems perfect... help me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Alchimie Ϟ Jane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alchimie Ϟ Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP]Lily-Jane « Le Retour » (saison 2, épisode 3)
» L'alchimie dans wow?
» [Spoil Alchimie] C'est l'histoire d'un druide..
» Retour de Lily-Jane
» [Résolu] comment faire de l'alchimie (combinaisons/compo.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au plus noir de la nuit :: San Francisco :: Le coeur de la ville-